A+ Glass se prépare à l’arrivée des pare-brise avec caméras embarquées

Publié le par .

Le chiffre d'affaires du réseau A+Glass s’est élevé à 90 millions d’euros.
Le chiffre d'affaires du réseau A+Glass s’est élevé à 90 millions d’euros.

En panne le marché de la réparation de bris de glace ? Pas pour A+ Glass qui, en dépit d’une conjoncture difficile pour les spécialistes du vitrage, a vu son volume d’interventions progresser de 5,6 % cette année. Au total, le chiffre d’affaires de l’enseigne, qui compte 454 sites (centres de pose et bases mobiles), s’est élevé à 90 millions d’euros contre 85 millions lors de l’exercice précédent.

«  Nous avons réalisé une année positive dans un marché peu lisible… Des donneurs d’ordre sont à – 7 % ou – 8 % et d’autres à + 5 %. Pourquoi ? Je ne sais pas l’expliquer. En revanche, je remarque qu’il y a davantage de compagnies à la baisse  », confie Pierre Perez, fondateur du réseau A+ Glass.

Autre fait notable : l’enseigne a enregistré une légère progression du coût moyen des réparations effectuées, qui s’élève désormais à 268 euros environ (+ 5,5 %). En parallèle, le taux de réparation s’est une nouvelle fois contracté, passant à 20 % contre 22 % l’année dernière.

A+Glass se digitalise

Pour justifier ces résultats positifs en dépit d’un marché en recul, Pierre Perez avance notamment le développement de la clientèle B2B dans ses centres grâce à la mise en place d’un interlocuteur dédié au sein du réseau. «  Nous avions moins travaillé les flottes auparavant. Peut-être parce que nous répondions moins aux besoins de cette clientèle ? Aujourd’hui nous allons jusqu’à leur proposer une carte VIP », souligne Pierre Perez.

Pour répondre aux attentes des professionnels, le spécialiste de la réparation de vitrage automobile s’est également doté d’une application pour smartphone et d’un nouveau site web, permettant la prise de rendez-vous en ligne. Plus ergonomique et plus moderne, ce portail dispose, en outre, de pages dédiées à chaque centre du réseau.

Pare-brise de nouvelle génération : A+Glass fourbit ses armes

Ce n’est pas tout : A+ Glass prépare l’avenir avec la généralisation attendue des pare-brise aux caméras embarquées. Ne pouvant intervenir sur cette technologie faute d’outils adaptés, les centres doivent sous-traiter le calibrage de ces caméras aux réseaux constructeurs. «  Cette prestation est facturée entre 70 et 300 euros », indique Pierre Perez. Pour éviter de solliciter la concurrence, A+Glass devrait s’équiper très prochainement, à l’instar de Carglass, de l’outillage nécessaire.

Reste néanmoins un problème d’identification de ces véhicules chez les assureurs selon Pierre Perez. «  Il y a un flou… Il faudrait que les donneurs d’ordre sachent quand les véhicules assurés sont équipés de cette technologie », déplore le dirigeant. Pour simplifier la prise en charge de ces voitures, le réseau s’est déjà rapproché de la société Darva pour créer un numéro spécifique à chacun d’entre eux.

Mots clefs associés à cet article : Vitrage, A+Glass

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Autodistribution se porte acquéreur de Mondial Pare-Brise
    Autodistribution se porte acquéreur de Mondial Pare-Brise
  • Point S ouvre deux nouveaux centres en Seine-et-Marne
    Point S ouvre deux nouveaux centres en Seine-et-Marne
  • Glastint ouvre son capital à un fonds monégasque
    Glastint ouvre son capital à un fonds monégasque
  • Vulco : entre résistance et performance
    Vulco : entre résistance et performance
  • L’application de la législation sur les vitrages teintés s’annonce difficile
    L’application de la législation sur les vitrages teintés s’annonce difficile
  • Point S double son nombre de centres-autos en 2016
    Point S double son nombre de centres-autos en 2016
  • Mondial Pare-Brise propose le pré-contrôle technique
    Mondial Pare-Brise propose le pré-contrôle technique
  • Carglass recrute chez les militaires
    Carglass recrute chez les militaires
  • Point S sur le marché indien
    Point S sur le marché indien
  • Interparebrise s’apprête à commercialiser Intervision, solution hydrophobe
    Interparebrise s’apprête à commercialiser Intervision, solution hydrophobe
  • First Stop modernise ses centres
    First Stop modernise ses centres
  • Le rachat de France Pare-Brise par Saint-Gobain en 3 questions
    Le rachat de France Pare-Brise par Saint-Gobain en 3 questions
  • Caréco renouvelle sa journée nationale du réemploi automobile
    Caréco renouvelle sa journée nationale du réemploi automobile
  • Carglass se met au traitement anti-pluie
    Carglass se met au traitement anti-pluie
  • Saint-Gobain rachète France Pare-Brise
    Saint-Gobain rachète France Pare-Brise

Newsletter
Recherche