Actia lance un service + pour la climatisation

Publié le par .

L’équipementier français souhaite accroître sa proximité auprès des professionnels de la réparation en lançant une Convention de Services Climatisation. Un accompagnement rassurant pour les réparateurs en quête de matériel fiable.

Actia assure au professionnel la poursuite de son activité en cas de déficience de son équipement.
Actia assure au professionnel la poursuite de son activité en cas de déficience de son équipement.

S’inspirant de la Convention de Services Multi-Diag qui a séduit de nombreux professionnels, Actia lance une nouvelle exclusivité : la Convention de Services Climatisation. Celle-ci offre une assistance technique dédiée, la maintenance annuelle des stations et étend leur garantie jusqu’à 48 mois après la date d’achat. Mais la véritable nouveauté que la marque souhaite mettre en avant est l’engagement d’échange standard sur site de la station de climatisation déficiente ; une innovation de taille sur ce marché que l’on sait très exigeant.

Entre 24 et 72 heures

Concrètement, au moindre dysfonctionnement dénoncé par le réparateur, les techniciens d’Actia interviennent sur site en moins de soixante-douze heures pour une opération d’enlèvement et de dépose d’une station prête à l’emploi. Le professionnel peut ainsi poursuivre son activité et maintenir le niveau de satisfaction auprès de ses clients.

« Cela fait plus de vingt ans que nous pratiquons l’échange standard sur nos outils de diagnostic. Nous connaissons l’importance et la valeur ajoutée d’un tel service pour nos clients. Son application aux stations de climatisation est une vraie révolution, nous assurons désormais et à chaque instant la continuité d’exploitation des matériels de nos clients. C’est le sens du partenariat que nous construisons avec eux. Au-delà de cette innovation en matière de service, c’est tout le parcours client qui a été repensé. Car nos réseaux de revendeurs permettent de garantir une prise en charge totale de la fonction recharge de climatisation » explique Richard Vandomme, directeur commercial France d’Actia.

Accessible pour 68 euros HT par mois

Rappelons que le contrat de maintenance assure déjà l’étalonnage de la station lors du déplacement du technicien une fois par an, la mise à jour logicielle et de la base de données constructeurs, les besoins en consommables dans le cadre de la maintenance sans oublier la formation continue sur le matériel.

Pour Actia, cette convention accessible pour 68 euros HT par mois est rentabilisée par le professionnel à partir de la deuxième prestation de recharge climatisation mensuelle. L’équipementier vise, à travers cette offre inédite sur ce secteur très disputé, à offrir un regain de sérénité toujours aussi recherché par la profession.

Dans la même rubrique :

  • Sogefi équipe le dernier Ford Transit
    Sogefi équipe le dernier Ford Transit
  • NTN-SNR monte en cadence sur les butées de suspension
    NTN-SNR monte en cadence sur les butées de suspension
  • Palmarès des équipementiers automobiles, le japon devant
    Palmarès des équipementiers automobiles, le japon devant
  • Delphi Technologies vante les performances de ses plaquettes sans cuivre
    Delphi Technologies vante les performances de ses plaquettes sans cuivre
  • M.Marelli élargit son offre de lève-vitres
    M.Marelli élargit son offre de lève-vitres
  • Faurecia renforce son offre technologique avec Powersphyr
    Faurecia renforce son offre technologique avec Powersphyr
  • CTEK acquiert l’autre suédois Chargestorm
    CTEK acquiert l’autre suédois Chargestorm
  • Bosch France progresse
    Bosch France progresse
  • Over The Air : ZF rejoint l’alliance eSync
    Over The Air : ZF rejoint l’alliance eSync
  • TRW multiplie les actions de communication
    TRW multiplie les actions de communication
  • Le Bridgestone Turanza T005 premier du classement TÜV SÜD
    Le Bridgestone Turanza T005 premier du classement TÜV SÜD
  • UFI Filters référencé par Temot International
    UFI Filters référencé par Temot International
  • Dunlop renoue avec son glorieux passé
    Dunlop renoue avec son glorieux passé
  • Bosch défend sa technologie diesel
    Bosch défend sa technologie diesel
  • Mirka communique sur son savoir-faire
    Mirka communique sur son savoir-faire

Newsletter
Recherche