Affaire Volkswagen : Bosch mis à l’amende

Publié le par .

Près de 300 millions d’euros : c’est le montant qu’aurait accepté de verser le groupe Bosch, soupçonné de complicité dans le scandale du « dieselgate » impliquant Volkswagen.

En avril, Bosch avait constitué 650 millions d'euros de provisions pour couvrir les éventuels frais de litige.
En avril, Bosch avait constitué 650 millions d'euros de provisions pour couvrir les éventuels frais de litige.

Éclaboussé par le scandale Volkswagen et les fraudes aux émissions polluantes, Bosch va devoir mettre la main au portefeuille. Selon l’agence Reuters, l’équipementier allemand devrait verser une amende de plus de 300 millions de dollars (287 millions d’euros) pour régler à l’amiable l’action en justice intentée par des propriétaires de Volkswagen diesel équipés d’un système de fraude à la pollution. Un coup dur pour le groupe de Stuttgart, qui s’est refusé pour le moment à tout commentaire.

Dès 2015 Bosch avait été accusé par plusieurs plaignants américains d’avoir sciemment aidé Volkswagen à contourner ses tests d’émissions. Le fabricant avait jusqu’ici balayé toutes ces allégations de complicité avec le constructeur, jugeant ces accusations « fantaisistes et sans fondement ». Dans un communiqué publié l’an dernier, Bosch estimait ainsi qu’il ne saurait être tenu responsable de la teneur des amendements auxquels ses clients procèdent pour les besoins de leur production.

Pour rappel, le scandale des moteurs truqués affecte un total de 11 millions de véhicules dans le monde, dont 8,5 millions en Europe et environ 560 000 aux États-Unis.

Mots clefs associés à cet article : Bosch, Volkswagen

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Hella à la rencontre des distributeurs
    Hella à la rencontre des distributeurs
  • SKF poursuit l’accompagnement de la rechange indépendante
    SKF poursuit l’accompagnement de la rechange indépendante
  • Irontek lance son « Pass contrôle technique »
    Irontek lance son « Pass contrôle technique »
  • Le marché de la pièce de suspension et de direction en quelques chiffres
    Le marché de la pièce de suspension et de direction en quelques chiffres
  • Michelin : ventes en hausse et marge qui s’érode
    Michelin : ventes en hausse et marge qui s’érode
  • Michelin : Florent Menegaux succédera à Jean-Dominique Senard
    Michelin : Florent Menegaux succédera à Jean-Dominique Senard
  • Motul digitalise son offre dédiée aux véhicules classiques
    Motul digitalise son offre dédiée aux véhicules classiques
  • NGK étoffe son offre de plus de 40 nouvelles références
    NGK étoffe son offre de plus de 40 nouvelles références
  • Une année 2017 record pour Bosch, qui mise sur le numérique
    Une année 2017 record pour Bosch, qui mise sur le numérique
  • Liqui Moly devient fournisseur officiel d’ADI
    Liqui Moly devient fournisseur officiel d’ADI
  • Pneumatiques : Il faudra compter sur les SUV
    Pneumatiques : Il faudra compter sur les SUV
  • Continental ajoute une courroie de distribution dans la boîte
    Continental ajoute une courroie de distribution dans la boîte
  • Tenneco s’associe à Suzuki pour ses suspensions
    Tenneco s’associe à Suzuki pour ses suspensions
  • Total et Temot annoncent un accord de coopération
    Total et Temot annoncent un accord de coopération
  • Bosch confie à SEG Automotive l’activité démarreurs et alternateurs
    Bosch confie à SEG Automotive l’activité démarreurs et alternateurs

Newsletter
Recherche