Agréments : les carrossiers en position de force selon la FFC Réparateurs

Publié le par .

Pour la FFC Réparateurs, la loi est claire, ce sont les carrossiers qui mènent le bal des négociations d’agréments avec les donneurs d’ordres.

Agréments : les carrossiers en position de force selon la FFC Réparateurs

A l’heure où s’achève l’année 2016 et que s’ouvre la période de renégociation 2017 des conditions tarifaires dans le cadre des agréments de carrosserie, la FFC Réparateurs reste plus que jamais sur le front en affirmant que les réparateurs restent les maitres de jeu de cette négociation.

« Les carrossiers sont les seuls à pouvoir négocier leurs tarifs, remises et volume de travail » clame haut et fort la FFC.

L’organisation syndicale assure ses propos par le fait que son service juridique ait décortiqué durant de long mois l’avis n°16-8 de la Commission d’Examen des Pratiques Commerciales (CEPC) du 12 février. Ce même avis s’appuyant sur l’article L442-6-1, 3° du code du commerce pour affirmer que ce texte de loi s’applique aussi aux relations entre carrossiers et assureurs.

Selon la FFC, que le carrossier soit adhérent à un réseau de carrosserie ou à une plateforme de gestion de sinistres, l’avis supprime tous les accords-cadres tarifaires négociés à sa place par ces derniers.

Et à la fédération de recommander aux carrossiers sous conventionnement d’adresser eux-mêmes dés aujourd’hui un courrier aux assureurs afin de demander la mise en place de la négociation tarifaire 2017.

« Le tarif de départ de la négociation sera le taux public sur lequel le carrossier pourra faire une remise à l’assureur qui devra en contrepartie lui assurer et lui notifier expressément un volume minimum de sinistres dans l’année » détaille la FFC qui met à disposition de ses adhérents un courrier type.

Mots clefs associés à cet article : Carrosserie, FFC

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • La FFC Réparateurs dénonce les effets néfastes des accords « achats »
    La FFC Réparateurs dénonce les effets néfastes des accords « achats »
  • Experts véreux : entre 5 et 7 % de la profession selon France Télévisions
    Experts véreux : entre 5 et 7 % de la profession selon France Télévisions
  • Fix Auto affiche ses ambitions mondiales
    Fix Auto affiche ses ambitions mondiales
  • Fix Auto veut séduire les carrossiers
    Fix Auto veut séduire les carrossiers
  • Taux de facturation : l’heure est à la négociation !
    Taux de facturation : l’heure est à la négociation !
  • Best Repair et Axial utiliseront Caréco-pro
    Best Repair et Axial utiliseront Caréco-pro
  • Après allogarage.fr, voici allocarrossier.fr
    Après allogarage.fr, voici allocarrossier.fr
  • Hausse de près de 4 % des coûts de réparation sur le premier trimestre
    Hausse de près de 4 % des coûts de réparation sur le premier trimestre
  • GT Motive modernise son outil de chiffrage GT Estimate
    GT Motive modernise son outil de chiffrage GT Estimate
  • Equip Auto : Carméléon, enfin le décollage
    Equip Auto : Carméléon, enfin le décollage
  • Equip Auto : Centaure choisit Indra pour la pièce d’occasion
    Equip Auto : Centaure choisit Indra pour la pièce d’occasion
  • Equip Auto : l’alliance d’Aniel et Vitro Service France
    Equip Auto : l’alliance d’Aniel et Vitro Service France
  • Le libre choix de l’expert, la nouvelle bataille des syndicats
    Le libre choix de l’expert, la nouvelle bataille des syndicats
  • Mobivia entre au capital de Dent Wizard-Dentmaster via CarStudio
    Mobivia entre au capital de Dent Wizard-Dentmaster via CarStudio
  • Gestion de sinistres : réparateurs et digital au cœur du process
    Gestion de sinistres : réparateurs et digital au cœur du process

Newsletter
Recherche