Allo Joe veut faciliter la vie des réparateurs mobiles

Publié le par .

Nouvelle venue dans la réparation à domicile, la plate-forme en ligne Allo Joe met en relation les particuliers et les mécaniciens indépendants pour la petite réparation et l’entretien. La start-up lance son projet à Nantes mais espère déployer son concept sur le territoire national.

Une campagne de publicité pour promouvoir Allo Joe est actuellement en cours à Nantes.
Une campagne de publicité pour promouvoir Allo Joe est actuellement en cours à Nantes.

Allo Joe, start-up dédiée à la réparation indépendante, lance son concept à Nantes. Son principe ? Mettre en relation des mécaniciens mobiles avec des particuliers qui souhaitent réaliser l’entretien de leur véhicule à domicile : vidange, freins ou batterie à remplacer , courroie de distribution à changer, éclairage à réparer… L’automobiliste peut prétendre à des prestations «  jusqu’à 50 % moins chères qu’en atelier sans avoir à se soucier du déplacement du véhicule éventuellement immobilisé » promet Sébastien Chotard, l’un des fondateurs de la plate-forme.

Augmenter les revenus du réparateur

Même gain du côté des réparateurs, que la start-up espère attirer. « Nous voulons être un facilitateur pour le mécanicien indépendant en lui assurant un revenu 30 à 40 % supérieur à celui qu’il obtiendrait en tant que salarié », promet-il. « Un réparateur salarié à temps plein peut prétendre à 1 500 euros net, quand nous pourrons lui assurer un revenu d’environ 2 100 euros net, soit 4 600 euros de facturation », avance le cofondateur. Pour ce faire, le mécanicien indépendant peut réaliser quatre à six prestations par jour. Ou du moins c’est l’objectif à court terme d’Allo Joe. En ligne depuis seulement un mois pour la région nantaise, la plate-forme espère se déployer au niveau national. « Nous voulons tester le concept dans un premier temps à Nantes, avant de l’étendre aux dix principales villes françaises, à raison d’une nouvelle zone de chalandise tous les six mois », explique Sébastien Chotard.

D’ici à trois ans, les créateurs tablent ainsi sur un réseau de plusieurs centaines de mécaniciens à leur compte. Indépendants, ces derniers doivent justifier a minima de deux ans d’expérience professionnelle pour intégrer la marketplace. En somme, le réparateur ciblé apporte surtout son savoir-faire puisque même les pièces détachées sont fournies par Allo Joe, qui s’appuie sur des réseaux de distribution « classiques ». La plate-forme s’octroie une commission de 10 % sur toutes les prestations réalisées. « En moyenne les interventions coûteront entre 150 et 180 euros chacune, pièces comprises. Le réparateur, lui, pourra prétendre recevoir entre 40 et 70 euros, nets de frais », détaille Sébastien Chotard.

En discussion avec WeProov

Créée par trois Parisiens – dont Arnaud Garbi et Arnaud Gervais de Lafond –, la start-up fait partie de l’incubateur CarStudio, filiale d’investissement de Mobivia, qui a également intégré récemment WeProov. D’ailleurs Allo Joe est en discussion pour s’allier à la solution WeProov, notamment pour sécuriser la signature électronique de l’automobiliste une fois la réparation effectuée.

Mots clefs associés à cet article : Service, E-commerce

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Relief Team, la plate-forme digitale d’intérim pour les pros de l’auto
    Relief Team, la plate-forme digitale d’intérim pour les pros de l’auto
  • Bricozor développe ses services aux pros
    Bricozor développe ses services aux pros
  • Allopneus se déploie en Belgique et aux Pays-Bas
    Allopneus se déploie en Belgique et aux Pays-Bas
  • Oscaro règle ses contentieux
    Oscaro règle ses contentieux
  • Schaeffler REPXPERT est désormais sur Facebook
    Schaeffler REPXPERT est désormais sur Facebook
  • Pneumaclic lance les offres « linéaires »
    Pneumaclic lance les offres « linéaires »
  • Wyz Group vise la cour des ETI
    Wyz Group vise la cour des ETI
  • Piecesetpneus.com se lance dans la pièce de carrosserie
    Piecesetpneus.com se lance dans la pièce de carrosserie
  • Opisto revient sur 2018
    Opisto revient sur 2018
  • L’Aventure Peugeot Citroën DS étoffe son offre de pièces
    L’Aventure Peugeot Citroën DS étoffe son offre de pièces
  • France Réemploi Pièces Auto : + 35 % de commandes en 2018
    France Réemploi Pièces Auto : + 35 % de commandes en 2018
  • Pneumaclic vise 450 000 pneus livrés en 2019
    Pneumaclic vise 450 000 pneus livrés en 2019
  • Lecarrossier.fr : le réseau digital apporteur d’affaires
    Lecarrossier.fr : le réseau digital apporteur d’affaires
  • Piècesetpneus teste la vente B2B
    Piècesetpneus teste la vente B2B
  • Pneumaclic veut faire du volume
    Pneumaclic veut faire du volume

Newsletter
Recherche