Allopneus clarifie l’usage des semi-slick

Publié le par .

L’Union européenne, qui impose l’étiquetage des pneumatiques selon des critères touchant à l’efficacité énergétique, l’adhérence sur sol mouillé et le bruit de roulement extérieur, annonçait le 1er novembre 2018 une évolution concernant les seuils relatifs à l’efficacité énergétique. Évolution a priori mal comprise et semant un doute que le leader de la vente de pneumatiques en ligne souhaite lever.

La nouvelle mesure en vigueur depuis le 1er novembre touche les pneumatiques semi-slick, considérés comme des pneus de tourisme à usage routier à part entière. Ce n’est pas le cas des pneus destinés à la compétition, qui ne sont pas concernés par l’étiquetage.
La nouvelle mesure en vigueur depuis le 1er novembre touche les pneumatiques semi-slick, considérés comme des pneus de tourisme à usage routier à part entière. Ce n’est pas le cas des pneus destinés à la compétition, qui ne sont pas concernés par l’étiquetage.

L’évolution annoncée par l’Union européenne concernant l’étiquetage des pneumatiques a évolué en fin d’année dernière avec, pour l’efficacité énergétique, un niveau de résistance au roulement revu à la baisse pour l’ensemble des enveloppes (y compris les semi-slick). Ainsi, concernant les pneus été, le seuil requis pour les pneumatiques de tourisme à compter du 1er novembre 2018 correspond à la limite supérieure de la classe E (10,5 kg/t). Selon ce nouveau critère, les manufacturiers ne peuvent donc plus fabriquer de pneus été de classe F pour le marché européen.

Se pose alors le problème pour la plupart des pneus semi-slick qui sont labellisés F et qui sont bien concernés par cette mesure. Dans ce cas, les pneus de ce type produits avant le 1er novembre 2018 (DOT 4418) et qui sont en stock chez les distributeurs bénéficient d’un délai de carence de 30 mois pour être revendus aux utilisateurs, soit jusqu’au 1er mai 2021. Précisons que les conducteurs possédant des pneus classés F montés peuvent les utiliser jusqu’à usure.

Ceci étant, certains manufacturiers commercialisent d’ores et déjà des pneus semi-slick de classe E (Michelin Pilot Sport Cup 2, Dunlop Sport Maxx Race 2, Yokohama A052, Nankang NS-2R, Accelera 651 Sport, etc.) pour répondre à la demande. Il est probable que les autres manufacturiers s’adapteront comme cela a déjà été le cas lors de l’interdiction de commercialisation des pneus de classe G en 2011. À noter que certaines gammes actuelles ne sont pas homogènes et qu’en fonction de leur dimension certaines références peuvent être classées E ou F.

Mots clefs associés à cet article : allopneus

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • ZeCarrossery rejoint la FFC
    ZeCarrossery rejoint la FFC
  • Glastint étend son réseau de franchisés et ouvre un centre à Dunkerque
    Glastint étend son réseau de franchisés et ouvre un centre à Dunkerque
  • Point S facilite la croissance en interne
    Point S facilite la croissance en interne
  • Ecolave lance deux nouvelles prestations
    Ecolave lance deux nouvelles prestations
  • Éléphant Bleu ouvre un nouveau centre à Saint Mard (77)
    Éléphant Bleu ouvre un nouveau centre à Saint Mard (77)
  • 3 questions à Martial Lafont, directeur général de France Pare-Brise SAS
    3 questions à Martial Lafont, directeur général de France Pare-Brise SAS
  • Point S ouvre un nouveau centre dans le Nord
    Point S ouvre un nouveau centre dans le Nord
  • Ecolave ouvre un centre esthétique .... automobile
    Ecolave ouvre un centre esthétique .... automobile
  • Point S lance son nouveau pneu hiver : Winterstar 4
    Point S lance son nouveau pneu hiver : Winterstar 4
  • France Pare-Brise intervient à domicile
    France Pare-Brise intervient à domicile
  • Shell implante des bornes de recharge Ionity
    Shell implante des bornes de recharge Ionity
  • Franchise : Glastint lance une nouvelle campagne de recrutement
    Franchise : Glastint lance une nouvelle campagne de recrutement
  • Point S signe un partenariat avec Biomotors
    Point S signe un partenariat avec Biomotors
  • Point S : plus fort en Italie qu’en France
    Point S : plus fort en Italie qu’en France
  • Flottes : Bridgestone passe à l’offensive avec Eurofleet
    Flottes : Bridgestone passe à l’offensive avec Eurofleet

Newsletter
Recherche