Audi accélère sur les carburants de synthèse

Publié le par .

En partenariat avec Ineratec, le constructeur allemand Audi prévoit d’investir dans une nouvelle installation pilote pour la production d’e-diesel à Laufenburg (Suisse). Pour la première fois, l’électricité nécessaire sera fournie par une source d’énergie hydraulique renouvelable. L’installation sera capable de produire près de 400 000 litres par an.

Dans le domaine des e-carburants, le constructeur allemand dispose déjà de sa propre centrale « power to gas » à Werlte, dans le nord de l’Allemagne, qui fabrique l’e-gas Audi (méthane synthétique) pour les modèles g-tron, A3, A4 et A5.
Dans le domaine des e-carburants, le constructeur allemand dispose déjà de sa propre centrale « power to gas » à Werlte, dans le nord de l’Allemagne, qui fabrique l’e-gas Audi (méthane synthétique) pour les modèles g-tron, A3, A4 et A5.

Depuis quelques années déjà, Audi s’intéresse aux carburants à base de CO2 respectueux de l’environnement. Après la mise au point de l’e-gaz, de l’e-gasoline (essence) ou de l’e-diesel de fabrication synthétique, le constructeur est prêt à passer à l’étape suivante dans la production d’e-diesel.

L’e-diesel Audi pourrait permettre aux moteurs à combustion conventionnels de fonctionner sans presque rejeter de CO2. Pour sa production, la centrale « power to liquid  » transforme l’excédent d’électricité hydraulique en carburant synthétique selon le principe chimique suivant : l’énergie verte générée sur place au sein de la centrale hydroélectrique produit de l’hydrogène et de l’oxygène à partir de l’eau via un procédé d’électrolyse. L’hydrogène entre alors en réaction avec le CO2 à l’aide d’une technologie de micro-traitement innovante et très compacte. Le CO2 peut être recueilli dans l’air ambiant ou obtenu à partir de biogaz résiduaires et, comme pour tous les e-carburants de la marque, il constitue la seule source de carbone. De longues chaînes d’hydrocarbures se forment alors et, au cours de la dernière étape, celles-ci sont séparées afin d’obtenir le produit final, l’e-diesel Audi, ainsi que des cires qui seront réutilisées pour d’autres activités du secteur.

Les premiers litres d’e-diesel devraient être produits à Laufenburg dès l’année prochaine. Audi et ses partenaires sur le projet, Ineratec et Energiedienst, présenteront leur planning pour une installation d’ici à quelques semaines. Le lancement des travaux est prévu pour début 2018.

Mots clefs associés à cet article : Audi

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
    Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
  • [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
    [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
  • Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
    Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
  • BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants
    BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants
  • BASF anticipe les déformations des thermoplastiques
    BASF anticipe les déformations des thermoplastiques
  • Continental au service de la voiture autonome
    Continental au service de la voiture autonome
  • ZF travaille sur un concept d’airbag de genoux allégé
    ZF travaille sur un concept d’airbag de genoux allégé
  • Dürr développe l’étuve de demain
    Dürr développe l’étuve de demain
  • Pierburg et son injection d’air s’impose dans la réduction des émissions
    Pierburg et son injection d’air s’impose dans la réduction des émissions
  • Audi produit 60 litres d’essence de synthèse
    Audi produit 60 litres d’essence de synthèse
  • Continental, une vision du pneumatique de demain
    Continental, une vision du pneumatique de demain
  • [Vidéo] Goodyear Oxygène, le pneu concept qui produit de l’air pur !
    [Vidéo] Goodyear Oxygène, le pneu concept qui produit de l’air pur !
  • HERE Technologies pousse au partage des données de localisation
    HERE Technologies pousse au partage des données de localisation
  • Toyota annonce de nouvelles mécaniques sur l’architecture TNGA
    Toyota annonce de nouvelles mécaniques sur l’architecture TNGA
  • Toyota réduit le néodyme dans ses moteurs électriques
    Toyota réduit le néodyme dans ses moteurs électriques

Newsletter
Recherche