Audi lance une nouvelle méthode de production de l’e-gas

Publié le par .

Dans le cadre de ses travaux visant à développer d’autres énergies, le constructeur allemand étend la capacité de production de son carburant alternatif et durable Audi e-gas.

L'Audi e-gas sera aussi produit dans l'usine de Viessman pour répondre à la demande.
L'Audi e-gas sera aussi produit dans l'usine de Viessman pour répondre à la demande.

Le groupe Viessmann, partenaire du constructeur, met son usine à disposition dans le but d’augmenter la production de ce carburant de synthèse selon un nouveau processus biologique.

L’Audi e-gas est généralement produit en deux étapes : l’électrolyse et la méthanisation. Dans un premier temps, l’usine utilise l’électricité générée de manière renouvelable pour séparer les molécules d’eau, puis produire de l’hydrogène et de l’oxygène. Ensuite, la méthanisation consiste à combiner l’hydrogène et le dioxyde de carbone. Ce processus entraîne une réaction qui produit un méthane de synthèse renouvelable : l’e-gas. Dans l’usine Audi de Werlte en Allemagne, le processus de production utilise un procédé thermochimique, catalytique, sous haute pression et à haute température.

Sur le site de Viessman, la méthanisation est entièrement biologique : des micro-organismes spéciaux absorbent l’hydrogène. En traversant leurs parois cellulaires, l’hydrogène est dissous dans le liquide et dans le dioxyde de carbone. Le nouveau méthane est formé à partir de ces molécules. Le processus fonctionne sous une pression modérée (environ 5 bars) et à des températures relativement basses. « Nous écrivons ici le prochain chapitre de l’histoire de l’Audi e-gas » a déclaré Reiner Mangold, responsable du développement durable du constructeur lors de la cérémonie d’ouverture. « Audi a débuté la production de ce carburant durable à Werlte il y a deux ans. Nous travaillons dorénavant avec un partenaire ayant activement contribué au nouveau processus » poursuit-il.

Nouvelle avancée technologique

L’usine pilote de Viessman marque une nouvelle avancée technologique. Elle est la première usine « power to gas » à utiliser la méthanisation biologique en Allemagne. Sa force réside dans le traitement direct du dioxyde de carbone contenu dans le biogaz brut. À l’instar de la méthanisation chimique, le CO2 n’a ici pas besoin d’être hautement concentré ou sous une forme purifiée. Ce processus ouvre de nouvelles voies d’approvisionnement : moins de traitement des eaux usées et des installations biogaz – dans lesquelles aucune purification au biogaz n’est effectuée – qui peuvent maintenant devenir des sources de CO2.

JPEG - 291.8 ko
Ce nouveau partenaire permet à Audi de fournir de manière durable un nombre croissant de clients en e-gas. En parallèle, le constructeur étend sa gamme de modèles fonctionnant au gaz naturel. En Europe, les ventes de la nouvelle Audi A4 Avant g-tron ouvriront à la fin de l’année 2016. Elle sera le deuxième modèle GNC après le lancement de l’Audi A3 Sportback g-tron début 2014. Les modèles g-tron acceptent l’essence, le gaz naturel classique, le biotméthane ainsi que le nouvel Audi e-gas durable.

Mots clefs associés à cet article : Audi

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • La suralimentation R2S de BorgWarner équipe le moteur Diesel 2.0 de Jaguar Land Rover
    La suralimentation R2S de BorgWarner équipe le moteur Diesel 2.0 de Jaguar Land Rover
  • Des voitures plus légères grâce aux alliages aluminium
    Des voitures plus légères grâce aux alliages aluminium
  • Véhicule autonome : les Français davantage intéressés par l’auto-entretien
    Véhicule autonome : les Français davantage intéressés par l’auto-entretien
  • Bosch et Mercedes vont se garer ensemble
    Bosch et Mercedes vont se garer ensemble
  • Une pédale d’accélération qui freine pour la Nissan Leaf !
    Une pédale d’accélération qui freine pour la Nissan Leaf !
  • Continental simplifie la gestion de la pression du pneumatique
    Continental simplifie la gestion de la pression du pneumatique
  • Bosch s’apprête à produire des batteries lithium-ion 48 V
    Bosch s’apprête à produire des batteries lithium-ion 48 V
  • BorgWarner vante les mérites de son turbocompresseur compact
    BorgWarner vante les mérites de son turbocompresseur compact
  • Bosch et Tom Tom conçoivent une carte routière numérique haute résolution
    Bosch et Tom Tom conçoivent une carte routière numérique haute résolution
  • Renault s’associe à Sanef pour le franchissement des péages « autonomes »
    Renault s’associe à Sanef pour le franchissement des péages « autonomes »
  • ZF développe un concept avancé d’airbag central intégré aux sièges
    ZF développe un concept avancé d’airbag central intégré aux sièges
  • Osram et Innoluce conçoivent un lidar sous forme de puce électronique
    Osram et Innoluce conçoivent un lidar sous forme de puce électronique
  • BorgWarner promeut une boîte de transfert à la demande
    BorgWarner promeut une boîte de transfert à la demande
  • Volvo accélère sur l’électrique
    Volvo accélère sur l’électrique
  • Tenneco lance son amortisseur adaptatif DRiV
    Tenneco lance son amortisseur adaptatif DRiV

Newsletter
Recherche