AutoScout24 promeut la solution Depopass

Publié le par .

AutoScout24 France et Depopass s’associent pour sécuriser les transactions financières lors de la vente de véhicules d’occasion. Le service de paiement en ligne sera ainsi mis en avant sur le site de petites annonces automobiles.

Autoscout24 France et Depopass ont scellé un accord exclusif.
Autoscout24 France et Depopass ont scellé un accord exclusif.

Pour sécuriser les transactions réalisées grâce à ses services, AutoScout24 France s’associe à Depopass. À compter du 1er février, le site de petites annonces automobiles recommandera exclusivement le service de transaction numérique offert par la start-up. La solution de paiement sera mise en avant sur le portail afin d’éviter aux automobilistes les escroqueries lors de la vente ou de l’achat de leur voiture.

« Le but de ce partenariat est d’apporter de la sérénité lors de la vente de son VO afin de se concentrer uniquement sur le véhicule. En plus de garantir les fonds, Depopass accompagne l’acheteur et le vendeur dans leur démarche. La transaction peut avoir lieu à tout moment, même le week-end, sans risque grâce à un paiement sécurisé. Le prix du véhicule peut également être modifié jusqu’au dernier moment », indique AutoScout24 France.

Pour rappel, Depopass offre la possibilité aux utilisateurs de payer et d’être payés par virement. En immobilisant les fonds en amont de la vente sur un compte séquestre, la société permet de s’assurer de la provision des fonds avant même d’effectuer les formalités administratives de cession du véhicule. Si ce service est gratuit pour l’acheteur, il est facturé à hauteur de 29 euros au vendeur si la transaction est finalisée.

Mots clefs associés à cet article : Véhicules d’occasion

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le marché de l’occasion confirme sa chute
    Le marché de l’occasion confirme sa chute
  • Autoviza enrichit son rapport historique des véhicules
    Autoviza enrichit son rapport historique des véhicules
  • Le contrôle technique au service de la prime à la conversion
    Le contrôle technique au service de la prime à la conversion
  • Occasion : Expedicar profite de la digitalisation des transactions
    Occasion : Expedicar profite de la digitalisation des transactions
  • La chute du marché de l’occasion se poursuit
    La chute du marché de l’occasion se poursuit
  • AutoVisual : le big data au service des pro
    AutoVisual : le big data au service des pro
  • Kyump se déploie à Lille
    Kyump se déploie à Lille
  • L’essence davantage plébiscité en occasion
    L’essence davantage plébiscité en occasion
  • Prime à la conversion : AutoVisual liste les véhicules éligibles
    Prime à la conversion : AutoVisual liste les véhicules éligibles
  • Mon Spécialiste Auto veut doubler ses effectifs de mécaniciens indépendants
    Mon Spécialiste Auto veut doubler ses effectifs de mécaniciens indépendants
  • Vente de véhicules d’exception : CarJager compte sur les garagistes
    Vente de véhicules d’exception : CarJager compte sur les garagistes
  • Mauvais temps pour les véhicules d’occasion
    Mauvais temps pour les véhicules d’occasion
  • Aramisauto  a vendu 36 000 véhicules en 2017
    Aramisauto a vendu 36 000 véhicules en 2017
  • Youpicar : le groupe Colin lance sa plate-forme en ligne
    Youpicar : le groupe Colin lance sa plate-forme en ligne
  • Bonne année… pour le marché du VO
    Bonne année… pour le marché du VO

Newsletter
Recherche