AutoVisual : le big data au service des pro

Publié le par .

La plate-forme en ligne qui référence les annonces de vente de véhicules d’occasion en Europe teste de nouveaux services à destination des professionnels. AutoVisual veut utiliser son moteur de recherche pour aider les pro au sourcing ou encore donner la possibilité aux distributeurs d’avoir une vision de la présence en ligne de leur concessionnaire.

AutoVisual s'adresse aussi bien aux professionnels qu'aux particuliers.
AutoVisual s'adresse aussi bien aux professionnels qu'aux particuliers.

Si AutoVisual permet aux particuliers d’avoir accès aux annonces cumulées en ligne et d’obtenir gratuitement une cotation des véhicules d’occasion, la start-up s’adresse aussi aux professionnels. C’est d’ailleurs sur ces derniers que la jeune pousse compte pour faire vivre son modèle. Ainsi le premier service destiné aux acteurs du marché de l’occasion est le Rapport VO. AutoVisual propose de souscrire un abonnement -moyennant 25 à 30 euros par mois- pour accéder à un rapport qui agrège diverses informations du véhicule dont le temps moyen nécessaire pour le vendre, la meilleure fourchette de prix conseillée, etc.

« Ce genre de données intéressent tous les acteurs du marché : concessionnaires, ateliers qui ont une activité de vente de véhicule ou assureur qui ont besoin de valoriser les véhicules d’occasion  » assure Guillaume Juhel, directeur marketing de la start-up. Grâce à son moteur de recherche la jeune pousse met en place également un service d’approvisionnement - une gageure pour les professionnels du VO. Ainsi la Sourcing Marchine, outil paramétrable, donne la possibilité de recevoir instantanément les annonces publiées en ligne et qui correspondent aux critères choisis. « On permet à des marchands à prendre des positions rapidement pour les revendre rapidement  » assure Guillaume Juhel.

"Des professionnels trader"

Autre service, actuellement en phase de test, le Dealer Scan. A destination des grands distributeurs, l’outil permet de contrôler le volume d’annonces publiées par leur réseau. C’est aussi la possibilité de voir l’écart des prix des annonces versus les valeurs de marché. Dealer Scan permet de savoir ce que leurs concessionnaires ont en stock et a pour objectif d’identifier leurs bonnes ou mauvaises pratiques.

« Désormais les clients ont tendance à multiplier les sources d’informations. Les vendeurs fonctionnent comme des trader, ils ont donc besoin d’outils de précision pour déterminer les prix. Nous avons des serveurs ultra puissants qui permettent d’agréger des données » commente le directeur marketing. AutoVisual vise 500 abonnements premium, une dizaine de concessions pour Dealer Scan et la Sourcing Machine d’ici la fin de l’année.

Mots clefs associés à cet article : Véhicules d’occasion, E-commerce

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le véhicule d’occasion moyen : plus cher et moins de décote
    Le véhicule d’occasion moyen : plus cher et moins de décote
  • Le marché de l’occasion toujours en recul
    Le marché de l’occasion toujours en recul
  • Véhicules d’occasion : le digital révèle les disparités par région
    Véhicules d’occasion : le digital révèle les disparités par région
  • Occasion : le bug des cartes grises freine-t-il les ventes ?
    Occasion : le bug des cartes grises freine-t-il les ventes ?
  • Univers VO lance sa première réunion de club
    Univers VO lance sa première réunion de club
  • Le marché de l’occasion se stabilise mais…
    Le marché de l’occasion se stabilise mais…
  • Youpicar propose la revente en ligne
    Youpicar propose la revente en ligne
  • Univers VO devient un Club
    Univers VO devient un Club
  • Autovisual s’allie à Drust
    Autovisual s’allie à Drust
  • Le marché de l’occasion confirme sa chute
    Le marché de l’occasion confirme sa chute
  • Autoviza enrichit son rapport historique des véhicules
    Autoviza enrichit son rapport historique des véhicules
  • Le contrôle technique au service de la prime à la conversion
    Le contrôle technique au service de la prime à la conversion
  • Occasion : Expedicar profite de la digitalisation des transactions
    Occasion : Expedicar profite de la digitalisation des transactions
  • La chute du marché de l’occasion se poursuit
    La chute du marché de l’occasion se poursuit
  • Kyump se déploie à Lille
    Kyump se déploie à Lille

Newsletter
Recherche