Autobacs : cap sur la féminisation et la province

Publié le par .

JPEG - 142.8 ko
Sébastien Crouin (directeur des opérations), Agnès Darnac (Directrice Général) et Toshio Kitamura (président)
Arrivé il y a cinq ans à la présidence d’Autobacs pour relever une enseigne en perte de vitesse, Toshio Kitamura passe la main avec le sentiment du devoir accompli. Le président japonais vient de confier les rênes de la filiale française du groupe nippon Autobacs Seven à Agnès Darnac, sa secrétaire générale administration et finances, entrée dans la société en 2011. Elle sera nommée au 1er décembre directrice générale tout en assurant les fonctions de son actuel poste. Toshio Kitamura garde la présidence mais quitte la France pour explorer de nouveaux marchés en Europe.

La nouvelle dirigeante du réseau, qui compte onze centres-autos implantés en Île-de-France (dont neuf en propre et deux en franchise), a pour première mission de revoir le concept d’Autobacs sur le territoire national. Trop axé depuis son origine sur le tuning et une clientèle plutôt jeune et masculine, l’Autobacs de demain devra davantage s’ouvrir. Et le cap est donné pour séduire les femmes, qui représentent moins de 15 % de la fréquentation des centres. Un constat qui étonne Agnès Darnac, alors que les femmes sont aussi nombreuses à conduire que les hommes.

« Autobacs, par la richesse de son offre et la qualité de ses magasins, a tous les atouts pour devenir demain le centre-auto préféré des femmes, celui dans lequel elles pourront se sentir accueillies et en confiance et dans lequel elles auront envie d’aller sans être forcément accompagnées de leur mari » affirme la directrice générale.

Pour arriver à faire venir de manière équilibrée la gent féminine dans ses magasins, la manager entend dans un premier temps féminiser ses points de vente et augmenter la part de femmes au sein de ses équipes. Sur ses 450 salariés, le groupe ne compte aujourd’hui que 22 femmes ! Cette féminisation devra davantage mettre en confiance les clientes, qui bien souvent se sentent inconsidérées et prises de haut dans les ateliers. Les centres seront, par ailleurs, équipés d’espaces de détente adaptés aux jeunes mamans avec canapés, machine à café, thé, bornes Wi-Fi, un coin toilettes spacieux avec table à langer et aussi, bientôt, un espace dédié 100 % aux enfants avec des projections de dessins animés.

« En travaillant en particulier sur l’accueil de la clientèle féminine, nous ne faisons que parfaire notre objectif global de qualité et de satisfaction de la clientèle » souligne Agnès Darnac.

Un nouveau concept de magasin Autobacs à l’étude

Par ailleurs, elle a révélé travailler sur un concept de centre Autobacs « light » qui permettrait à l’enseigne de se déployer dans les principales grandes agglomérations françaises. Ces premiers centres détenus en propre pourraient arriver d’ici à deux ans. La directrice n’exclut pas un déploiement reposant sur l’achat d’un réseau déjà existant.

Si les mégastores Autobacs franciliens proposent des surfaces de vente de 2 000 m2 avec quelque 10 000 références de produits proposées pour un chiffre d’affaires moyen de 6 millions d’euros, les centres de province seront plus modestes pour s’adapter au potentiel local. Ils seront toutefois appuyés par le digital avec la refonte annoncée pour la fin de l’année du site autobacs.fr. Celui-ci proposera du rendez-vous en ligne et du « click and collect ».

Face à la pression sur les prix imposée par la concurrence mais surtout celle d’Internet, la directrice souhaite aussi qu’Autobacs se renforce sur le service. Si aujourd’hui seulement 15 % du chiffre d’affaires de la filiale (70 millions d’euros) est réalisé par les prestations en atelier, ce taux est appelé à augmenter avec l’apparition de nouvelles offres comme l’éco-entretien.

Mots clefs associés à cet article : Autobacs

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Roady se lance dans l’assistance routière
    Roady se lance dans l’assistance routière
  • Autobacs Seven change de président
    Autobacs Seven change de président
  • Etape Auto s’affirme sur le marché du centre-auto
    Etape Auto s’affirme sur le marché du centre-auto
  • EuroGom devient à son tour partenaire de DKV
    EuroGom devient à son tour partenaire de DKV
  • Mobivia Groupe sur le point d’acquérir le réseau allemand ATU
    Mobivia Groupe sur le point d’acquérir le réseau allemand ATU
  • Norauto choisit BMW pour promouvoir la mobilité électrique
    Norauto choisit BMW pour promouvoir la mobilité électrique
  • Norauto va lancer son incubateur
    Norauto va lancer son incubateur
  • Etape Auto franchit le cap de 60 adhérents
    Etape Auto franchit le cap de 60 adhérents
  • Carter-Cash franchit le cap des 50 centres
    Carter-Cash franchit le cap des 50 centres
  • Norauto : un premier centre en Guadeloupe
    Norauto : un premier centre en Guadeloupe
  • Roady s’associe à la plate-forme de covoiturage GoMore
    Roady s’associe à la plate-forme de covoiturage GoMore
  • Patrick Herman à la tête du groupe Feu Vert
    Patrick Herman à la tête du groupe Feu Vert
  • Norauto prépare la finale de son challenge mécanique
    Norauto prépare la finale de son challenge mécanique
  • Feu Vert reçoit un nouveau prix pour sa transformation digitale
    Feu Vert reçoit un nouveau prix pour sa transformation digitale
  • Norauto : délais respectés ou main-d’œuvre remboursée
    Norauto : délais respectés ou main-d’œuvre remboursée

Newsletter
Recherche