Autobacs se préoccupe du FAP

Publié le par .

Pour l’arrivée du printemps, le réseau de centres auto Autobacs propose dans ses ateliers une nouvelle prestation : la mise à niveau de l’additif du filtre à particules des véhicules Diesel.

Autobacs se préoccupe du FAP

Le numéro 1 des centres autos souhaite offrir de plus en plus de produits et de services orientés vers la prévention et la protection des moteurs, ce qui permet aux automobilistes d’éviter une pollution excessive et de très lourdes réparations.

Dans cette optique, l’enseigne a décidé de rajouter au catalogue de ses prestations réalisées en atelier, la mise à niveau de l’additif du FAP des véhicules Diesel.
Equipement majeur du dispositif anti-pollution, le filtre à particules sert à réduire les émissions de particules fines, reconnues dangereuses pour la santé. Son mode de fonctionnement exige un process cyclique et régulier de régénération automatique commandé par l’électronique de gestion moteur.

Cette régénération est possible grâce à l’usage d’un additif spécifique appelé Eolys ou Cerine stocké dans un réservoir dédié et embarqué sur le véhicule. C’est justement cet additif qu’Autobacs se propose désormais de contrôler et de compléter dans ses ateliers.

Le procédé de remplissage et mise à niveau de cet additif est relativement simple avec quelques différences notables d’accessibilité. Selon l’origine et le modèle, l’intervention peut se faire par le coffre du véhicule, par le biais d’une goulotte de remplissage extérieure (façon réservoir de carburant) mais aussi, de façon moins évidente, par le dessous du véhicule où peut être implantée une poche souple pré-remplie. L’intervention dure en moyenne 45 minutes et est facturée à 65 euros auquel il sera nécessaire de rajouter le coût de l’additif (non inclus).

Mots clefs associés à cet article : Autobacs

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Norauto veut lever les freins à l’entreprenariat avec la franchise
    Norauto veut lever les freins à l’entreprenariat avec la franchise
  • Feu Vert revoit ses conditions d’adhésion
    Feu Vert revoit ses conditions d’adhésion
  • Norauto promeut la semaine des services et de la mobilité
    Norauto promeut la semaine des services et de la mobilité
  • Norauto se met aussi au bioéthanol
    Norauto se met aussi au bioéthanol
  • Speedy : un troisième centre à Madrid
    Speedy : un troisième centre à Madrid
  • Feu Vert compte désormais 354 points de service en France
    Feu Vert compte désormais 354 points de service en France
  • Point S dans la communication avec le rachat de Yucatan
    Point S dans la communication avec le rachat de Yucatan
  • Feu Vert gère 14 000 contrats d’entretien
    Feu Vert gère 14 000 contrats d’entretien
  • Eco-Entretien : Feu Vert dit oui !
    Eco-Entretien : Feu Vert dit oui !
  • Feu Vert teste it’smycar
    Feu Vert teste it’smycar
  • Norauto ouvre un nouveau centre à Pithiviers
    Norauto ouvre un nouveau centre à Pithiviers
  • L’outillage Orok débarque chez Autobacs
    L’outillage Orok débarque chez Autobacs
  • Norauto lance la révision Ecocontrôle pour répondre au futur contrôle technique
    Norauto lance la révision Ecocontrôle pour répondre au futur contrôle technique
  • Samuel Barnabas, nouveau DG de Norauto France
    Samuel Barnabas, nouveau DG de Norauto France
  • Point S ouvre un centre-auto en Occitanie
    Point S ouvre un centre-auto en Occitanie

Newsletter
Recherche