Autodistribution boucle l’acquisition de Doyen Auto

Publié le par .

Fin du feuilleton Doyen Auto : le distributeur de pièces de rechange belge est finalement tombé dans l’escarcelle du groupe Autodistribution.

Doyen Auto vise un chiffre d'affaires de 208 millions d'euros en 2016.
Doyen Auto vise un chiffre d'affaires de 208 millions d'euros en 2016.

C’est assurément le coup de l’été. Alors que les rumeurs de cession couraient depuis plusieurs mois, Doyen Auto vient d’être racheté par le groupe Autodistribution. L’opération permet au groupement de faire ainsi main basse sur l’un des plus importants distributeurs indépendants d’Europe. D’origine belge, la société familiale, fondée en 1922, a réalisé un chiffre d’affaires de 193 millions d’euros en 2015, dont 95 millions dans nos frontières.

Elle compte aujourd’hui trois filiales à l’étranger (France, Luxembourg et Pays-Bas) avec six entrepôts totalisant plus de 56 000 m² de stockage. Dans l’Hexagone, l’opérateur dispose d’une plate-forme à Castelnau-d’Estrétefonds, dans la région toulousaine, ainsi que de deux autres sites à Corbas, près de Lyon, et Gennevilliers, en Ile-de-France. Doyen Auto s’appuie aussi sur son réseau de distributeurs franchisés API (168 membres au total), ainsi que sur ses deux concepts de garages : 1,2,3 AutoService (312 ateliers) et Requal (467 garages agréés).

« Dans un contexte de consolidation européenne, le groupe Doyen Auto est heureux de s’adosser à un groupe qui a réaffirmé son leadership. Je suis certain que le groupe Autodistribution veillera au respect de notre identité et de notre modèle de développement. Nos synergies potentielles ne sont d’ailleurs pas seulement économiques : nous partageons avec le groupe Autodistribution des valeurs entrepreneuriales et de professionnalisme qui constituent des atouts déterminants pour une réussite commune dans le long ­terme » a déclaré Roland Soreille, président du conseil d’administration de Doyen Auto.

Autodistribution se tourne vers l’Europe…

L’acquisition est donc de taille pour Autodistribution qui avait, rappelons-le, clôturé l’exercice 2015 avec un chiffre d’affaires de 1,43 milliard d’euros. Outre le renfort de ses capacités logistiques, le groupement devrait ainsi consolider ses positions commerciales en France tout en mettant un pied sur les marchés belge et néerlandais. Un rachat qui sonne aussi comme une réponse aux récentes opérations de croissance externe signées par l’autre géant de la pièce de rechange hexagonal, Alliance Automotive Group.

« Le groupe Doyen Auto est un acteur majeur et reconnu de l’après-­vente automobile. Grâce à ce projet d’acquisition, Autodistribution envisage non seulement de renforcer son leadership sur le marché français mais aussi d’engager une nouvelle dynamique d’expansion européenne » a confirmé Stéphane Antiglio, président du directoire du groupe Autodistribution.

Mots clefs associés à cet article : Doyen Auto, Autodistribution

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Temot International : nouveau directeur du développement et nouvel actionnaire
    Temot International : nouveau directeur du développement et nouvel actionnaire
  • Pièces d’occasion : + 10 % en 2017
    Pièces d’occasion : + 10 % en 2017
  • Automotor se réorganise
    Automotor se réorganise
  • Data, diesel, fiscalité, formation : les quatre grands chantiers de la Feda pour 2018
    Data, diesel, fiscalité, formation : les quatre grands chantiers de la Feda pour 2018
  • Vers une harmonisation des prix des pièces en Europe ?
    Vers une harmonisation des prix des pièces en Europe ?
  • Doyen Auto veut doubler ses réseaux en France
    Doyen Auto veut doubler ses réseaux en France
  • Alternative Autoparts renforce son réseau
    Alternative Autoparts renforce son réseau
  • Laurent Automobile entérine la transformation de son réseau
    Laurent Automobile entérine la transformation de son réseau
  • Alternative Autoparts devient partenaire de Nexus
    Alternative Autoparts devient partenaire de Nexus
  • Amerigo International d’Automotor intéresse douze distributeurs
    Amerigo International d’Automotor intéresse douze distributeurs
  • Étude Décision Atelier : les habitudes d’achat des garagistes et Internet
    Étude Décision Atelier : les habitudes d’achat des garagistes et Internet
  • Jérôme Bertin-Lebret nommé directeur marketing et pricing de Back2Car
    Jérôme Bertin-Lebret nommé directeur marketing et pricing de Back2Car
  • Autodis (Autodistribution) bientôt coté en Bourse ?
    Autodis (Autodistribution) bientôt coté en Bourse ?
  • Mort ou dormant, le stock en question
    Mort ou dormant, le stock en question
  • Trophées de la rechange : Autodistribution et Alliance Automotive à l’honneur
    Trophées de la rechange : Autodistribution et Alliance Automotive à l’honneur

Newsletter
Recherche