Autodistribution s’engage dans le financement participatif sportif

Publié le par .

Souvent sollicités pour financer des événements sportifs, les garagistes et distributeurs du groupe Autodistribution vont désormais pouvoir y répondre grâce à un partenariat avec la plate-forme de crowdfunding Sponsorise Me.

Autodistribution s’affirme comme la référence des projets de crowdfunding dans l’automobile.
Autodistribution s’affirme comme la référence des projets de crowdfunding dans l’automobile.

Le crowdfunding (ndlr : financement participatif), arrive chez Autodistribution ! Le groupement s’est en effet allié à Sponsorise Me, leader du financement participatif sportif, pour devenir le partenaire de référence pour tous les projets automobiles. Le groupe dispose désormais d’une espace dédié sur la plate-forme sponsorise.me, à partir duquel les porteurs de projet peuvent lui adresser une demande de financement. Tous les mois, Autodistribution sélectionnera les projets de son choix à hauteur de 150 euros, voire 300 euros pour les projets « coup de cœur ». Le reste de la somme sera apporté par la communauté Sponsorise Me.

Selon Yannick Savina, directeur marketing d’Autodistribution, ce partenariat permettra aux distributeurs et réparateurs du réseau de mieux répondre aux sollicitations locales dont il font régulièrement l’objet. « Les distributeurs, garagistes et carrossiers reçoivent chaque jour des demandes de financement pour des projets sportifs associatifs ou individuels, par exemple pour participer au Rallye des gazelles ou pour retaper une voiture et participer à un Tour de France des voitures anciennes. Ils pourront désormais répondre à l’intégralité des demandes en local via notre page dédiée Autodistribution depuis la plate-forme Sponsorise Me », confirme-t-il.

De plus, le groupement précise que cet accord fait écho aux valeurs de proximité qu’il défend, rappelant qu’il maille aujourd’hui le territoire avec plusieurs milliers d’ateliers et de distributeurs. « Le financement participatif est l’opportunité pour nous d’aider des projets personnels de gens passionnés d’automobiles comme nous. Surtout, il nous offre la possibilité d’apporter un soutien sur tout le territoire, que ce soit un projet urbain ou rural. C’est un partenariat qui nous ressemble par le lien de proximité qu’il veut tisser avec les porteurs de projet et les donateurs », conclut Yannick Savina.

Mots clefs associés à cet article : Autodistribution

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Autodistribution en croissance de 2 % en 2016
    Autodistribution en croissance de 2 % en 2016
  • Les filtres Mann référencés par Van Heck Interpieces
    Les filtres Mann référencés par Van Heck Interpieces
  • Doyen Auto (Autodis Group) se renforce au Benelux en faisant l’acquisition d’ADB
    Doyen Auto (Autodis Group) se renforce au Benelux en faisant l’acquisition d’ADB
  • Yannick Fichot rejoint Alternative Autoparts
    Yannick Fichot rejoint Alternative Autoparts
  • Allopneus.com : nouvelle plate-forme logistique dans le Sud
    Allopneus.com : nouvelle plate-forme logistique dans le Sud
  • INDRA ouvre les portes de son site pilote de recyclage
    INDRA ouvre les portes de son site pilote de recyclage
  • Un nouvel Autossimo dès septembre
    Un nouvel Autossimo dès septembre
  • Bonnieres Pieces Auto rejoint Alternative Autoparts !
    Bonnieres Pieces Auto rejoint Alternative Autoparts !
  • Autodistribution : + 26 % de résultat net
    Autodistribution : + 26 % de résultat net
  • Misfat poursuit le déploiement international des filtres Lucas
    Misfat poursuit le déploiement international des filtres Lucas
  • Autodistribution se lance sur les terres italiennes
    Autodistribution se lance sur les terres italiennes
  • ASD Pièces Autos rejoint le groupement Alternative Autoparts
    ASD Pièces Autos rejoint le groupement Alternative Autoparts
  • Pour Syncron, la gestion des stocks des pièces détachées est à repenser
    Pour Syncron, la gestion des stocks des pièces détachées est à repenser
  • Logistique des pièces : une industrialisation à construire
    Logistique des pièces : une industrialisation à construire
  • Distribution de pièces : une reprise d’ampleur limitée
    Distribution de pièces : une reprise d’ampleur limitée

Newsletter
Recherche