Autodistribution : se différencier par la logistique

Publié le par .

Le groupement de distribution s’appuiera début 2017 sur un nouveau centre logistique à la logique industrielle.

Il faudra cinq ans à Autodistribution pour amortir ce nouvel outil qui emploiera 190 personnes.
Il faudra cinq ans à Autodistribution pour amortir ce nouvel outil qui emploiera 190 personnes.

Le groupement Autodistribution a conclu l’exercice 2015 avec un chiffre d’affaires de 1,43 milliard d’euros. Des ventes en faible progression par rapport à celles de 2014, tirées par les 53 distributeurs indépendants (174 points de vente) qui réalisent 550 millions d’euros (520 millions en 2014). Les 54 distributeurs filialisés réalisant 880 millions d’euros (idem en 2014). Précisons que le groupement compte moins de filiales (– 7) avec certaines affaires cédées. Ainsi, la partie indépendante gagne 4 distributeurs.

Si le chiffre d’affaires progresse peu, il n’en reste pas moins qu’Autodis Group (maison mère de la partie intégrée d’Autodistribution) augmente notablement sa rentabilité, qui atteint 7 %, un gain de 2 points en deux ans ! Une belle performance.

Si Autodistribution maintient le cap, ses dirigeants observent un marché où la menace de la concurrence s’amplifie de toutes parts. Et c’est sur le terrain de la logistique que le groupement cherche plus que jamais à faire la différence en poussant à l’extrême la disponibilité des produits et la qualité de service.

À cette fin, Autodistribution se dotera au premier trimestre 2017 d’un nouveau centre logistique sur le modèle de ce qui se fait dans l’industrie. Du jamais vu sur le secteur de la rechange en pièces détachées. L’actuel entrepôt Logisteo de Moissy-Cramayel (Seine-et-Marne), proche de l’implosion, ne suffit plus pour assurer les ambitions du grossiste malgré une refonte de son organisation il y a dix-huit mois.

Doubler la puissance logistique

Pourtant, avec 55 000 références stockées sur 20 000 m2, 250 collaborateurs, 30 000 lignes de commandes journalières et une organisation qui permet de livrer un tiers d’entre elles en urgence, au petit matin, à n’importe quel magasin ayant passé commande avant 18 h 00, Logisteo reste un outil logistique impressionnant.

Mais avec Logisteo « version 2 », basé à Réau, à quelques kilomètres de Moissy-Cramayel, le groupement change véritablement de braquet et souhaite multiplier par deux sa force de frappe logistique d’ici à 2022. Le centre de 30 000 m2 stockera plus de 100 000 références de pièces mécaniques VL (dont 70 000 à forte rotation) avec une capacité de traitement de 60 000 lignes de commande par jour, dont 3 000 en dépannage par heure (contre 1 300 actuellement). Ce sont 7 000 colis qui seront expédiés quotidiennement. Cette prouesse passera par la semi-automatisation dans la préparation des commandes urgentes. Il faudra cinq ans à Autodistribution pour amortir ce nouvel outil qui emploiera 190 personnes.

Mots clefs associés à cet article : Autodistribution

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Autodistribution en croissance de 2 % en 2016
    Autodistribution en croissance de 2 % en 2016
  • Les filtres Mann référencés par Van Heck Interpieces
    Les filtres Mann référencés par Van Heck Interpieces
  • Doyen Auto (Autodis Group) se renforce au Benelux en faisant l’acquisition d’ADB
    Doyen Auto (Autodis Group) se renforce au Benelux en faisant l’acquisition d’ADB
  • Yannick Fichot rejoint Alternative Autoparts
    Yannick Fichot rejoint Alternative Autoparts
  • Allopneus.com : nouvelle plate-forme logistique dans le Sud
    Allopneus.com : nouvelle plate-forme logistique dans le Sud
  • INDRA ouvre les portes de son site pilote de recyclage
    INDRA ouvre les portes de son site pilote de recyclage
  • Un nouvel Autossimo dès septembre
    Un nouvel Autossimo dès septembre
  • Bonnieres Pieces Auto rejoint Alternative Autoparts !
    Bonnieres Pieces Auto rejoint Alternative Autoparts !
  • Autodistribution : + 26 % de résultat net
    Autodistribution : + 26 % de résultat net
  • Misfat poursuit le déploiement international des filtres Lucas
    Misfat poursuit le déploiement international des filtres Lucas
  • Autodistribution se lance sur les terres italiennes
    Autodistribution se lance sur les terres italiennes
  • ASD Pièces Autos rejoint le groupement Alternative Autoparts
    ASD Pièces Autos rejoint le groupement Alternative Autoparts
  • Pour Syncron, la gestion des stocks des pièces détachées est à repenser
    Pour Syncron, la gestion des stocks des pièces détachées est à repenser
  • Logistique des pièces : une industrialisation à construire
    Logistique des pièces : une industrialisation à construire
  • Distribution de pièces : une reprise d’ampleur limitée
    Distribution de pièces : une reprise d’ampleur limitée

Newsletter
Recherche