Autodistribution : se différencier par la logistique

Publié le par .

Le groupement de distribution s’appuiera début 2017 sur un nouveau centre logistique à la logique industrielle.

Il faudra cinq ans à Autodistribution pour amortir ce nouvel outil qui emploiera 190 personnes.
Il faudra cinq ans à Autodistribution pour amortir ce nouvel outil qui emploiera 190 personnes.

Le groupement Autodistribution a conclu l’exercice 2015 avec un chiffre d’affaires de 1,43 milliard d’euros. Des ventes en faible progression par rapport à celles de 2014, tirées par les 53 distributeurs indépendants (174 points de vente) qui réalisent 550 millions d’euros (520 millions en 2014). Les 54 distributeurs filialisés réalisant 880 millions d’euros (idem en 2014). Précisons que le groupement compte moins de filiales (– 7) avec certaines affaires cédées. Ainsi, la partie indépendante gagne 4 distributeurs.

Si le chiffre d’affaires progresse peu, il n’en reste pas moins qu’Autodis Group (maison mère de la partie intégrée d’Autodistribution) augmente notablement sa rentabilité, qui atteint 7 %, un gain de 2 points en deux ans ! Une belle performance.

Si Autodistribution maintient le cap, ses dirigeants observent un marché où la menace de la concurrence s’amplifie de toutes parts. Et c’est sur le terrain de la logistique que le groupement cherche plus que jamais à faire la différence en poussant à l’extrême la disponibilité des produits et la qualité de service.

À cette fin, Autodistribution se dotera au premier trimestre 2017 d’un nouveau centre logistique sur le modèle de ce qui se fait dans l’industrie. Du jamais vu sur le secteur de la rechange en pièces détachées. L’actuel entrepôt Logisteo de Moissy-Cramayel (Seine-et-Marne), proche de l’implosion, ne suffit plus pour assurer les ambitions du grossiste malgré une refonte de son organisation il y a dix-huit mois.

Doubler la puissance logistique

Pourtant, avec 55 000 références stockées sur 20 000 m2, 250 collaborateurs, 30 000 lignes de commandes journalières et une organisation qui permet de livrer un tiers d’entre elles en urgence, au petit matin, à n’importe quel magasin ayant passé commande avant 18 h 00, Logisteo reste un outil logistique impressionnant.

Mais avec Logisteo « version 2 », basé à Réau, à quelques kilomètres de Moissy-Cramayel, le groupement change véritablement de braquet et souhaite multiplier par deux sa force de frappe logistique d’ici à 2022. Le centre de 30 000 m2 stockera plus de 100 000 références de pièces mécaniques VL (dont 70 000 à forte rotation) avec une capacité de traitement de 60 000 lignes de commande par jour, dont 3 000 en dépannage par heure (contre 1 300 actuellement). Ce sont 7 000 colis qui seront expédiés quotidiennement. Cette prouesse passera par la semi-automatisation dans la préparation des commandes urgentes. Il faudra cinq ans à Autodistribution pour amortir ce nouvel outil qui emploiera 190 personnes.

Mots clefs associés à cet article : Autodistribution

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Bridgestone fait main basse sur le groupe Ayme
    Bridgestone fait main basse sur le groupe Ayme
  • La Feda ne désarme pas face aux constructeurs
    La Feda ne désarme pas face aux constructeurs
  • API s’implante dans le Jura
    API s’implante dans le Jura
  • Alternative Autoparts recrute deux nouveaux adhérents
    Alternative Autoparts recrute deux nouveaux adhérents
  • VSF/Panther Pro recrute un nouveau responsable grands comptes
    VSF/Panther Pro recrute un nouveau responsable grands comptes
  • Fin d’année record pour Liqui Moly
    Fin d’année record pour Liqui Moly
  • Alliance Automotive rachète le groupe Vercaigne
    Alliance Automotive rachète le groupe Vercaigne
  • Nexus Automotive termine l’année avec plus de 100 membres
    Nexus Automotive termine l’année avec plus de 100 membres
  • PSA : nouveau départ pour Eurorepar
    PSA : nouveau départ pour Eurorepar
  • BMW améliore sa distribution de pièces de rechange
    BMW améliore sa distribution de pièces de rechange
  • Renault entre dans le capital du groupe Laurent
    Renault entre dans le capital du groupe Laurent
  • PSA Retail s’allie à trois concessionnaires pour lancer une plaque pièces de rechange en Alsace
    PSA Retail s’allie à trois concessionnaires pour lancer une plaque pièces de rechange en Alsace
  • Van Heck Interpieces met le cap sur Paris
    Van Heck Interpieces met le cap sur Paris
  • Proxitech décroche la distribution de la marque Wix en France
    Proxitech décroche la distribution de la marque Wix en France
  • VSF / Panther Pro : Nino Poloni nommé directeur commercial
    VSF / Panther Pro : Nino Poloni nommé directeur commercial

Newsletter
Recherche