Autoviza enrichit son rapport historique des véhicules

Publié le par .

Le spécialiste du rapport historique de véhicules d’occasion intègre de nouvelles données à destination des acheteurs. Signature écologique, relevé d’expertises et kilométrages additionnels sont désormais inclus dans le bilan global.

Autoviza a produit 9 millions de rapports depuis sa création en 2011 et revendique 28 millions de consultations.
Autoviza a produit 9 millions de rapports depuis sa création en 2011 et revendique 28 millions de consultations.

Autoviza s’adresse aux acheteurs particuliers ou professionnels de véhicules d’occasion. À l’instar de son concurrent sur le marché, Autorigin, la filiale de la New General Company propose des rapports d’historique des véhicules pour aider à la transaction. Le spécialiste des historiques des véhicules d’occasion enrichit désormais son rapport, composé jusqu’alors du relevé des contrôles techniques, d’informations techniques et du relevé d’historique administratif.

Des données supplémentaires : écologie, accidentologie et kilométrage additionnel

La nouvelle version intègre trois nouvelles données, dont la signature écologique du véhicule. Elle concerne les éléments de certification Crit’Air, la consommation, les émissions de CO2 et le poids du véhicule. Le rapport dispose dorénavant aussi d’un relevé d’expertises incluant, par exemple, des données sur les éventuels accidents et bris de pare-brise. Enfin, des relevés de kilométrages additionnels issus notamment de contrôles techniques ou d’opérations d’entretien/maintenance complètent l’ensemble.

Autoviza fait aussi évoluer la présentation de ses rapports en ligne pour inclure des graphiques afin que l’acheteur potentiel saisisse en un coup d’œil l’évolution des données. L’entreprise s’adresse aussi bien à des particuliers qu’à des professionnels. Le rapport est offert via les sites en ligne partenaires d’Autoviza (La Centrale et OuestFrance-Auto) mais coûte 20 euros TTC à l’unité. Pour les professionnels, le spécialiste du rapport d’historique fait évoluer ses tarifs en fonction de la quantité commandée.

Mots clefs associés à cet article : Véhicules d’occasion, Service

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le véhicule d’occasion moyen : plus cher et moins de décote
    Le véhicule d’occasion moyen : plus cher et moins de décote
  • Le marché de l’occasion toujours en recul
    Le marché de l’occasion toujours en recul
  • Véhicules d’occasion : le digital révèle les disparités par région
    Véhicules d’occasion : le digital révèle les disparités par région
  • Occasion : le bug des cartes grises freine-t-il les ventes ?
    Occasion : le bug des cartes grises freine-t-il les ventes ?
  • Univers VO lance sa première réunion de club
    Univers VO lance sa première réunion de club
  • Le marché de l’occasion se stabilise mais…
    Le marché de l’occasion se stabilise mais…
  • Youpicar propose la revente en ligne
    Youpicar propose la revente en ligne
  • Univers VO devient un Club
    Univers VO devient un Club
  • Autovisual s’allie à Drust
    Autovisual s’allie à Drust
  • Le marché de l’occasion confirme sa chute
    Le marché de l’occasion confirme sa chute
  • Le contrôle technique au service de la prime à la conversion
    Le contrôle technique au service de la prime à la conversion
  • Occasion : Expedicar profite de la digitalisation des transactions
    Occasion : Expedicar profite de la digitalisation des transactions
  • La chute du marché de l’occasion se poursuit
    La chute du marché de l’occasion se poursuit
  • AutoVisual : le big data au service des pro
    AutoVisual : le big data au service des pro
  • Kyump se déploie à Lille
    Kyump se déploie à Lille

Newsletter
Recherche