Avec « Drive Wise », Kia labellise ses technologies de conduite autonome

Publié le par .

Kia espère produire des véhicules totalement autonomes sur le marché d'ici à quinze ans.
Kia espère produire des véhicules totalement autonomes sur le marché d'ici à quinze ans.

Le constructeur Kia en est certain : en 2020, il produira son premier véhicule partiellement autonome. D’ici là, la marque sud-coréenne entend accélérer ses recherches dans le domaine des systèmes avancés d’aide à la conduite, qui seront désormais regroupés sous un nouveau label : « Drive Wise ».

Lancé officiellement au CES de Las Vegas, qui a ouvert ses portes aujourd’hui, ce programme permettra à Kia d’introduire ses technologies de sécurité intelligentes sur ses prochains modèles. En généralisant ces dispositifs d’aide à la conduite, le constructeur asiatique s’est fixé pour mission d’éliminer les « dangers potentiels associés à la conduite, tout en modifiant la façon dont les automobilistes interagissent avec leur véhicule ».

« Même si le premier véhicule totalement autonome de Kia ne sera pas commercialisé dans un très proche avenir, les travaux que mènent actuellement nos équipes de R&D pour développer notre gamme de technologies Drive Wise contribuent d’ores et déjà à améliorer la sécurité routière et l’aide à la conduite. Les innovations présentées au prochain Salon CES reflètent notre orientation pour l’avenir » a confirmé Tae-Won Lim, vice-président senior de l’institut central d’ingénierie et de recherche avancée du groupe Hyundai-Kia.

Une nouvelle interface homme-machine

JPEG - 108.1 ko
Les gestes du conducteur sont identifiés par l’I-Cockpit s’il souhaite modifier un réglage sans quitter la route des yeux.
Kia profitera d’ailleurs du CES 2016 pour dévoiler une partie de ces futures technologies Drive Wise, dont la conduite autonome sur autoroute et en milieu urbain, le suivi du véhicule en amont, le système d’arrêt d’urgence, la conduite dans les embouteillages et une nouvelle fonction de voiturier autonome.

La marque du groupe Hyundai a également prévu de présenter sur son stand ses nouvelles fonctions d’interface homme-machine (HMI) sur un écran baptisé I-Cockpit. Reposant sur le concept de « commande à l’aveugle », cette interface de nouvelle génération fait appel à un pavé tactile et à un système de reconnaissance gestuelle pour activer les commandes du véhicule.

Ce dernier peut identifier automatiquement les préférences du conducteur au démarrage, via ses empreintes ou sa montre connectée, pour adapter l’ambiance de l’habitacle avec sa musique favorite, son réglage de température préféré et au type d’informations affichées sur l’écran de la planche de bord.

Mots clefs associés à cet article : Kia, Consumer Electronics Show

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Renault booste le moteur de la Zoe
    Renault booste le moteur de la Zoe
  • Volvo adopte un trois-cylindres inédit
    Volvo adopte un trois-cylindres inédit
  • Actia présente la version 2 de son boîtier iCan
    Actia présente la version 2 de son boîtier iCan
  • BorgWarner propose ses modules P2 pour véhicules hybrides et électriques
    BorgWarner propose ses modules P2 pour véhicules hybrides et électriques
  • BorgWarner fournit le coupleur de transmission du nouveau Crafter
    BorgWarner fournit le coupleur de transmission du nouveau Crafter
  • La téléphonie mobile au service de la conduite automatisée
    La téléphonie mobile au service de la conduite automatisée
  • Bugatti fabrique ses étriers de frein sur une imprimante 3D
    Bugatti fabrique ses étriers de frein sur une imprimante 3D
  • Valeo XtraVue, voir l’au-delà !
    Valeo XtraVue, voir l’au-delà !
  • Osram avance sur les phares intelligents
    Osram avance sur les phares intelligents
  • Moteur Skyactiv-X de Mazda, entre diesel et essence !
    Moteur Skyactiv-X de Mazda, entre diesel et essence !
  • ZF allège l’enrouleur de ceinture de sécurité
    ZF allège l’enrouleur de ceinture de sécurité
  • Valeo dévoile ses dernières innovations au CES
    Valeo dévoile ses dernières innovations au CES
  • Stationnement autonome : ZF s’associe au « Google chinois »
    Stationnement autonome : ZF s’associe au « Google chinois »
  • SKF intègre la position sur les roulements d’alterno-démarreur
    SKF intègre la position sur les roulements d’alterno-démarreur
  • Nissan connecte le cerveau à la conduite
    Nissan connecte le cerveau à la conduite

Newsletter
Recherche