BMW améliore sa distribution de pièces de rechange

Publié le par .

Le centre de distribution de pièces de rechange de BMW à Strasbourg va bénéficier d’une extension d’environ 18 000 m² pour offrir à ses clients une meilleure disponibilité de ses produits. Sa construction débutera en 2017 pour un investissement de 12 millions d’euros.

Le chantier de l’extension du site BMW de Strasbourg se terminera en décembre 2017.
Le chantier de l’extension du site BMW de Strasbourg se terminera en décembre 2017.

BMW voit double pour ses pièces de rechange. Le constructeur allemand vient d’annoncer l’agrandissement de son centre régional de distribution de pièces détachées et accessoires situé à Strasbourg. La surface du site sera doublée pour passer à 40 000 m², en faisant ainsi l’un des plus grands dépôts logistiques de BMW en Europe.

La construction de cette extension de 17 750 m2 augmentera considérablement les capacités de stockage du magasin, qui compte déjà 65 000 références pour les marques BMW, MINI et BMW Motorrad. Cet agrandissement permettra, en outre, d’accompagner la progression attendue des volumes de vente de BMW Group, qui table sur une augmentation de 43 % d’ici à 2023.

Mise en production prévue pour 2018

Au terme des travaux, qui débuteront en janvier 2017, le site assurera la fourniture des pièces pour toute la moitié est de la France, le sud-ouest de l’Allemagne et la Suisse. Entré en production en 1981, il livre aujourd’hui 3,5 millions de lignes de commande chaque année auprès de 360 clients, concessionnaires et filiales de BMW Group, sur ces trois marchés.

« Ce projet montre l’attachement de BMW Group à la France. La région de Strasbourg offre une situation optimale au cœur de l’Europe. C’est pour cela qu’il nous est apparu essentiel de consolider notre implantation à Strasbourg et de capitaliser sur le savoir-faire de nos équipes, tout en optimisant notre logistique. Ce projet a été efficacement coordonné avec les autorités régionales, notamment avec l’Agence de développement de l’Alsace (ADIRA), ce qui nous permet d’entrevoir une mise en production dès début 2018 » a précisé Serge Naudin, président du directoire de BMW Group France.

Pour rappel, le constructeur allemand dispose déjà d’un autre centre de distribution de pièces de rechange en France, à Tigery, dans l’Essonne.

Mots clefs associés à cet article : BMW

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Alliance Automotive investit dans Groupauto Pologne
    Alliance Automotive investit dans Groupauto Pologne
  • Agra poursuit son développement
    Agra poursuit son développement
  • Laurent Automobile : la transformation se précise
    Laurent Automobile : la transformation se précise
  • Mecanissima rejoint Van Heck Interpieces
    Mecanissima rejoint Van Heck Interpieces
  • Nissan lutte contre les pièces contrefaites
    Nissan lutte contre les pièces contrefaites
  • Le groupe Laurent repense son réseau automobile en profondeur
    Le groupe Laurent repense son réseau automobile en profondeur
  • PSA Retail lance le chantier de sa nouvelle plate-forme en Alsace
    PSA Retail lance le chantier de sa nouvelle plate-forme en Alsace
  • Le groupe Bernard s’allie à Vulco pour renforcer son activité pneumatique
    Le groupe Bernard s’allie à Vulco pour renforcer son activité pneumatique
  • Van Heck Interpieces gagne un distributeur en région parisienne
    Van Heck Interpieces gagne un distributeur en région parisienne
  • Pièces de Rechange : BMW amorce la construction de son centre de distribution
    Pièces de Rechange : BMW amorce la construction de son centre de distribution
  • Alternative Autoparts : 12 adhérents au groupement
    Alternative Autoparts : 12 adhérents au groupement
  • Autodis Group (Autodistribution) entre au capital d’Oocar
    Autodis Group (Autodistribution) entre au capital d’Oocar
  • L’Allemand Select AG intègre Temot International
    L’Allemand Select AG intègre Temot International
  • La plate-forme LH met le turbo !
    La plate-forme LH met le turbo !
  • Le Golda souhaite connecter les petits équipementiers
    Le Golda souhaite connecter les petits équipementiers

Newsletter
Recherche