BMW double la surface de son centre de pièces de Strasbourg

Publié le par .

BMW Group vient d’inaugurer l’extension de sa plate-forme logistique de pièces de Strasbourg, qui atteint désormais 42 000 m² de surface.

BMW Group vient d’inaugurer l’extension de sa plate-forme logistique pièces de Strasbourg, qui atteint désormais les 42 000 m2 de surface.
BMW Group vient d’inaugurer l’extension de sa plate-forme logistique pièces de Strasbourg, qui atteint désormais les 42 000 m2 de surface.

BMW Group a investi 12 millions d’euros dans l’agrandissement de son centre international de pièces détachées de Strasbourg. L’entrepôt, qui vient d’être inauguré, est défini comme l’un des plus grands de la marque. Il dessert, à parts égales, la moitié est de la France, la Suisse et le sud-ouest de l’Allemagne. Le site emploie 160 personnes.

Avec cette extension de 17 750 m², la surface du centre est quasi doublée et atteint désormais 42 000 m². Cette croissance augmente considérablement les capacités de stockage du magasin, qui passent de 85 000 emplacements à plus de 100 000. Quant au nombre de références stockées, il grimpera de 67 000 à plus de 80 000 pour les marques BMW, MINI et BMW Motorrad d’ici à 2020.

Le taux de service à J + 1, qui portait sur 94 % des pièces disponibles, passe à 96 % grâce à l’extension

Le taux de service à J + 1, qui portait sur 94 % des pièces disponibles, passe à 96 % grâce à l’extension. Entrée en production en 1981, l’unité de distribution de Strasbourg livre près de 4 millions de lignes de commande chaque année auprès de 360 clients, concessionnaires et filiales de BMW Group, lequel prévoit plus de 40 % d’augmentation d’ici à 2023.

En 1981, BMW produisait environ 350 000 automobiles et 32 000 motos. Aujourd’hui, ce sont 2,4 millions d’automobiles et plus de 145 000 motos qui sont vendues chaque année dans le monde, avec un nombre de marques et modèles qui s’est considérablement développé.

D’autres investissements en France

Les investissements à court terme du BMW Group en France s’étendent aussi au-delà du site de Strasbourg. En effet, afin d’accompagner la croissance de ses marques mais aussi l’émergence de la conduite autonome, électrique et connectée, plus de 110 millions d’euros seront mis sur la table par le constructeur entre 2018 et 2019 en France (à Miramas et à Saint-Quentin-en-Yvelines).

Le réseau BMW et MINI a investi plus de 230 millions d’euros sur les cinq dernières années et emploie environ 6 000 personnes en France. Enfin, BMW Group achète environ 2,6 milliards d’euros par an de composants à plus de 80 équipementiers et acteurs industriels français.

Mots clefs associés à cet article : BMW, Distribution pièces

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • PSA réorganise la direction d’Opel
    PSA réorganise la direction d’Opel
  • PGA Motors ouvre son école
    PGA Motors ouvre son école
  • L’Argus dresse son bilan de la qualité et de la fiabilité automobiles
    L’Argus dresse son bilan de la qualité et de la fiabilité automobiles
  • PSA et Inria s’impliquent dans l’intelligence artificielle
    PSA et Inria s’impliquent dans l’intelligence artificielle
  • Volkswagen Group France : bilan positif pour le label « Spécialiste Pare-Brise »
    Volkswagen Group France : bilan positif pour le label « Spécialiste Pare-Brise »
  • PSA ouvre son site www.psa-retail.com
    PSA ouvre son site www.psa-retail.com
  • BMW renouvelle sa confiance à Spies Hecker et Standox
    BMW renouvelle sa confiance à Spies Hecker et Standox
  • Volkswagen et Ford s’allient pour le développement d’utilitaires
    Volkswagen et Ford s’allient pour le développement d’utilitaires
  • Renault projette d’investir un milliard d’euros dans l’électrique en France
    Renault projette d’investir un milliard d’euros dans l’électrique en France
  • FCA forme ses futurs techniciens après-vente
    FCA forme ses futurs techniciens après-vente
  • Les ventes de véhicules électriques en hausse de 9 %
    Les ventes de véhicules électriques en hausse de 9 %
  • Trois-cylindres PureTech de PSA élu moteur de l’année
    Trois-cylindres PureTech de PSA élu moteur de l’année
  • Audi : nouveau chef du département après-vente
    Audi : nouveau chef du département après-vente
  • Mazda élargit son offre d’assistance
    Mazda élargit son offre d’assistance
  • Mediapart accuse Renault et PSA de gonfler artificiellement le prix de leurs pièces de carrosserie
    Mediapart accuse Renault et PSA de gonfler artificiellement le prix de leurs pièces de carrosserie

Newsletter
Recherche