Baisse des ventes de VO en avril

Publié le par .

Les ventes de véhicules d’occasion ont reculé de 6,3 % au mois d’avril 2017 par rapport à l’année dernière. La baisse touche tous les constructeurs français mis à part Citroën, qui augmente naturellement sa part de marché.

À l'exception de Citroën, toutes les marques françaises enregistrent un recul des immatriculations de VO.
À l'exception de Citroën, toutes les marques françaises enregistrent un recul des immatriculations de VO.

Les mois se suivent mais ne se ressemblent pas. Si le mois de mars 2017 avait enregistré une reprise du marché des voitures d’occasion, le mois d’avril marque une baisse de 6,3 % par rapport au mois d’avril 2016. Le marché français du VO enregistre donc 467 187 immatriculations.

AutoScout24, la plate-forme d’annonces digitales qui publie mensuellement les données du marché, précise que cette baisse s’explique notamment par le fait que le mois d’avril 2017 compte moins de jours ouvrables que celui de l’année dernière (dix-neuf cette année contre vingt et un en 2016). La période électorale ne serait également pas propice aux achats de biens de valeur, selon la plate-forme en ligne d’annonces de véhicules en Europe.

Citroën se distingue

Mis à part Citroën, tous les constructeurs français enregistrent un recul des immatriculations de VO, notamment Renault avec – 9,56 % et Peugeot avec – 6,57 %. La marque aux chevrons s’en sort avec une augmentation de 1,76 %, soit un total de 60 573 VO Citroën immatriculés le mois dernier. Le constructeur français gagne 1 point de part de marché avec 12,97 %, toujours derrière Renault (22,34 %) et Peugeot (18,61 %).

Le diesel continue son recul avec une baisse de 9 % des immatriculations VO, toujours au profit des véhicules hybrides et électriques. L’électrique affiche encore une belle progression (+ 95,86 % sur le mois de mars 2017) avec une augmentation de 53,12 % entre les mois d’avril 2016 et avril 2017. Idem pour les VO hybrides, soit + 19,16 % sur les mêmes périodes.

Les chiffres sont également à la baisse pour les véhicules particuliers neufs, ce mois-ci.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique, Véhicules d’occasion

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le marché de l’occasion confirme sa chute
    Le marché de l’occasion confirme sa chute
  • Autoviza enrichit son rapport historique des véhicules
    Autoviza enrichit son rapport historique des véhicules
  • Le contrôle technique au service de la prime à la conversion
    Le contrôle technique au service de la prime à la conversion
  • Occasion : Expedicar profite de la digitalisation des transactions
    Occasion : Expedicar profite de la digitalisation des transactions
  • La chute du marché de l’occasion se poursuit
    La chute du marché de l’occasion se poursuit
  • AutoVisual : le big data au service des pro
    AutoVisual : le big data au service des pro
  • Kyump se déploie à Lille
    Kyump se déploie à Lille
  • L’essence davantage plébiscité en occasion
    L’essence davantage plébiscité en occasion
  • Prime à la conversion : AutoVisual liste les véhicules éligibles
    Prime à la conversion : AutoVisual liste les véhicules éligibles
  • Mon Spécialiste Auto veut doubler ses effectifs de mécaniciens indépendants
    Mon Spécialiste Auto veut doubler ses effectifs de mécaniciens indépendants
  • Vente de véhicules d’exception : CarJager compte sur les garagistes
    Vente de véhicules d’exception : CarJager compte sur les garagistes
  • Mauvais temps pour les véhicules d’occasion
    Mauvais temps pour les véhicules d’occasion
  • Aramisauto  a vendu 36 000 véhicules en 2017
    Aramisauto a vendu 36 000 véhicules en 2017
  • Youpicar : le groupe Colin lance sa plate-forme en ligne
    Youpicar : le groupe Colin lance sa plate-forme en ligne
  • Bonne année… pour le marché du VO
    Bonne année… pour le marché du VO

Newsletter
Recherche