Bilan contrôle technique 2016 : le parc continue de s’améliorer

Publié le par .

L’exercice 2016 du contrôle technique laisse apparaître, cette année encore, une nette amélioration de l’état du parc automobile français. Le pourcentage de véhicules « zéro défaut » représente 13,53 % du parc contrôlé, alors que 30,42 % de ce même parc n’affiche qu’un ou deux défauts au maximum. Notons que, comme l’an passé, ce sont les points de contrôle relatifs à la liaison au sol qui sont montrés du doigt.

L'état des pneumatiques reste la première raison d'échec au contrôle technique : 40,52 % des altérations décelées proviennent de ce seul composant.
L'état des pneumatiques reste la première raison d'échec au contrôle technique : 40,52 % des altérations décelées proviennent de ce seul composant.

En 2016, ce sont 24 794 958 visites techniques périodiques qui ont été réalisées sur le territoire français. Soit une augmentation de 1,37 % par rapport à l’année passée.
Pour ce dernier bilan, le pourcentage de voitures particulières ne présentant aucune altération élémentaire était en augmentation, s’élevant à 13,53 % contre 14,19 % en 2015. C’est l’une des principales annonces faites au cours du bilan du contrôle technique 2016 publié par l’Organisme technique central.

Parallèlement à cela, le taux de prescription de contre-visite a très légèrement diminué. Il s’est établi en 2016 à 17,64 %, contre 17,65 % en 2015 pour les voitures particulières et a concerné 20,75 % des véhicules utilitaires légers en 2016 contre 21,11 % l’année d’avant.

Les liaisons au sol toujours en cause

Le détail de ce rapport indique que pour 9,17 % des véhicules contrôlés, soit environ 2 273 697 automobiles, c’est une usure ou une différence d’usure de pneumatiques mais également un jeu important ou anormal des articulations du train avant qui ont été dénoncés. Il mentionne également que pour 8,58 % du parc contrôlé un défaut d’éclairage et de signalisation reste d’actualité. Enfin, les défauts liés au freinage sont également en cause pour 4,95 % des autos contrôlées.

Dans la même rubrique :

  • Contrôle pollution au C.T. : le ministère rend sa copie
    Contrôle pollution au C.T. : le ministère rend sa copie
  • Contrôle technique 2018, quelles sont les réelles modifications ?
    Contrôle technique 2018, quelles sont les réelles modifications ?
  • Les compétences du contrôle technique vont devoir se renforcer
    Les compétences du contrôle technique vont devoir se renforcer
  • SGS prête ses contrôleurs techniques
    SGS prête ses contrôleurs techniques
  • Le groupe SGS s’active autour de la nouvelle réglementation du C.T.
    Le groupe SGS s’active autour de la nouvelle réglementation du C.T.
  • Sécuritest aura un nouveau président en octobre
    Sécuritest aura un nouveau président en octobre
  • Dekra rappelle la dangerosité liée aux amortisseurs déficients
    Dekra rappelle la dangerosité liée aux amortisseurs déficients
  • Fin du contrôle technique pour les véhicules d’avant 1960
    Fin du contrôle technique pour les véhicules d’avant 1960
  • Le CNPA demande l’annualisation du contrôle technique réglementaire
    Le CNPA demande l’annualisation du contrôle technique réglementaire
  • Auto Sécurité dresse un bilan positif pour 2016
    Auto Sécurité dresse un bilan positif pour 2016
  • Un tiers des automobilistes avoue faire son contrôle technique en retard
    Un tiers des automobilistes avoue faire son contrôle technique en retard
  • Nicolas Bouvier nommé P-DG de Dekra Automotive
    Nicolas Bouvier nommé P-DG de Dekra Automotive
  • Un rapport parlementaire veut durcir le contrôle technique
    Un rapport parlementaire veut durcir le contrôle technique
  • La bonne feuille de route des contrôleurs techniques
    La bonne feuille de route des contrôleurs techniques
  • Contrôle des polluants : Sécuritest et Auto Sécurité en phase pilote
    Contrôle des polluants : Sécuritest et Auto Sécurité en phase pilote

Newsletter
Recherche