Bioéthanol : Flexfuel décroche de nouvelles homologations

Publié le par .

L’entreprise spécialisée dans le décalaminage moteur va s’ouvrir de nouvelles opportunités sur un marché de la conversion au bioéthanol qui a le vent en poupe et qui séduit de plus en plus de Français.

Flexfuel attend une troisième homologation.
Flexfuel attend une troisième homologation.

Flexfuel Energy Development vient de décrocher une seconde homologation pour ses boîtiers de conversion au superéthanol-E85. En effet, pour être commercialisés les boîtiers doivent être homologués par l’UTAC (Union technique de l’automobile, du motocycle et du cycle), conformément à l’arrêté du 30 novembre 2017. Ce dernier définit les conditions d’homologation et d’installation des dispositifs de conversion des véhicules à motorisation essence en véhicules à motorisation à carburant modulable (essence et superéthanol E85).

Désormais, l’entreprise peut proposer ses boîtiers pour les véhicules essence immatriculés depuis 2011 et équipés d’un moteur à injection directe de moins de 7 CV (normes Euro 5 et 6). Cela concerne des véhicules très répandus dans le parc français tels que les Renault Scénic et Clio, Peugeot 208 etc. Par ailleurs, Flexfuel attend une troisième homologation, qui ne devrait pas tarder, pour ses boîtiers concernant les véhicules essence équipés d’un moteur à injection directe de 8 à 14 CV (normes Euro 5 et 6).

Les ventes de bioéthanol-E85 ont explosé en 2018

C’est une bonne nouvelle pour Flexfuel, qui ne disposait jusque-là que d’une seule homologation, conduisant certains réseaux à lui préférer son concurrent Biomotors, premier fabricant français homologué pour la conversion des véhicules au bioéthanol. C’est notamment le cas de l’enseigne Point S, qui a choisi Flexfuel pour le décalaminage moteur mais Biomotors pour convertir au bioéthanol. « Flexfuel ne dispose pas de toutes les homologations nécessaires » justifiait Christophe Rollet, directeur général de Point S, lors de la conférence de presse annuelle de l’enseigne, le 24 janvier dernier.

Flexfuel va donc pouvoir proposer davantage de boîtiers sur un marché en plein essor. En effet, depuis la publication de l’arrêté, le 15 décembre 2017, les ventes se sont accélérées en 2018. Selon les données communiquées par la Collective du bioéthanol, près de 183 millions de litres d’E85 ont été vendus l’année dernière, soit une augmentation de 55 % par rapport à 2017.

Mots clefs associés à cet article : Service, Flexfuel

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • GarageScore toujours plus performant dans la sauvegarde des clients
    GarageScore toujours plus performant dans la sauvegarde des clients
  • Le CNPA en campagne pour un entretien éco-responsable
    Le CNPA en campagne pour un entretien éco-responsable
  • DriveQuant au service de l’entretien prédictif
    DriveQuant au service de l’entretien prédictif
  • Feedback Energie se lance dans la pose de bornes de recharge
    Feedback Energie se lance dans la pose de bornes de recharge
  • Emplois : la bonne dynamique du secteur
    Emplois : la bonne dynamique du secteur
  • [video] Salon Rétromobile 2019
    [video] Salon Rétromobile 2019
  • Le Salon automobile de Lyon s’annonce
    Le Salon automobile de Lyon s’annonce
  • Les voyants au vert pour l’essence bio
    Les voyants au vert pour l’essence bio
  • 76 % des actifs français vont travailler en voiture
    76 % des actifs français vont travailler en voiture
  • Le site en ligne First Class fait peau neuve
    Le site en ligne First Class fait peau neuve
  • Tchek automatise l’inspection automobile
    Tchek automatise l’inspection automobile
  • L’éditeur ETAI de retour à Rétromobile
    L’éditeur ETAI de retour à Rétromobile
  • Fernando Lopez nommé directeur général du GiPA
    Fernando Lopez nommé directeur général du GiPA
  • 76 % des Français utilisent la voiture dans le cadre professionnel
    76 % des Français utilisent la voiture dans le cadre professionnel
  • Connectivité : des conducteurs divisés
    Connectivité : des conducteurs divisés

Newsletter
Recherche