Bosch France progresse

Publié le par .

L’équipementier a dévoilé son bilan en France et l’année 2017 a été un bon cru, notamment grâce à la connectivité du secteur automobile. Bosch entend poursuivre les investissements sur le territoire national malgré la « dédiesélisation » du parc.

Bosch France progresse

Bosch enregistre des progressions plus que satisfaisantes. Selon l’équipementier allemand, le groupe a réalisé en France un chiffre d’affaires de près de 3,2 milliards d’euros, soit une progression de 5,2 %. Le fournisseur met cette croissance sur le compte de sa capacité d’adaptation à la transformation digitale dans le secteur automobile.

« Nous avons très vite pris conscience du potentiel de la connectivité, et maintenant nous la transformons en succès commercial » a déclaré Heiko Carrie, président de Bosch France Benelux, lors de la présentation des résultats de l’année précédente, le 3 mai 2018 sur son site de Drancy. Par ailleurs, le dirigeant a affirmé que les premières données de l’année en cours étaient de bon augure avec une prévision de progression des ventes de 2 à 3 % sur le premier trimestre.

Tous les secteurs en croissance

Tous les secteurs où officie le fournisseur ont connu une croissance. Ainsi les solutions pour la mobilité, notamment la division rechange grâce notamment à l’appui de son réseau de réparation Bosch Car Service, « ont connu une forte progression malgré le ralentissement du marché diesel ». Si la « dédiesélisation » du parc a touché le cœur de métier de l’équipementier, notamment sur son site de Rodez dédié à la fabrication des composants pour cette motorisation, le groupe entend tout de même poursuivre ses investissements dans les motorisations diesel. Il a d’ailleurs à ce sujet récemment annoncé des avancées significatives en matière de réduction des NOx.

En outre, Bosch, qui emploie en France 7 500 collaborateurs sur ses 23 sites, a rappelé que le groupe avait investi 55 millions d’euros en 2017. Et de citer l’exemple de son site de Moulins, auquel il a consacré 2 millions d’euros, qui permettra d’augmenter les capacités de production d’ABS-ESP de 50 % à l’horizon 2020. Le fournisseur table par ailleurs sur un accroissement de ses ventes de capteurs radars et vidéo de 40 % cette année.

Mots clefs associés à cet article : Bosch

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • ZF présentera à Automechanika son freinage silencieux
    ZF présentera à Automechanika son freinage silencieux
  • Bosch développe le réemploi avec l’échange standard
    Bosch développe le réemploi avec l’échange standard
  • Faurecia anticipe la prise de contrôle de Parrot Automotive
    Faurecia anticipe la prise de contrôle de Parrot Automotive
  • Continental réorganise sa direction pneumatique
    Continental réorganise sa direction pneumatique
  • Bendix est de retour en France
    Bendix est de retour en France
  • Sidem change ses coupelles de suspension
    Sidem change ses coupelles de suspension
  • Bosch assure ses échanges standard avec QualityScan
    Bosch assure ses échanges standard avec QualityScan
  • Osram et Continental s’unissent
    Osram et Continental s’unissent
  • Bridgestone nomme Tom Adams au poste de directeur général France & Benelux
    Bridgestone nomme Tom Adams au poste de directeur général France & Benelux
  • ZF étend sa gamme de lève-vitres
    ZF étend sa gamme de lève-vitres
  • NGK Spark Plugs fête ses 25 ans de présence en France
    NGK Spark Plugs fête ses 25 ans de présence en France
  • Hella Hengst, la nouvelle marque de filtration premium
    Hella Hengst, la nouvelle marque de filtration premium
  • Autolia Group récompense Schaeffler REPXPERT
    Autolia Group récompense Schaeffler REPXPERT
  • Sonic Equipment s’associe à Milwaukee
    Sonic Equipment s’associe à Milwaukee
  • Valeo renouvelle sa gamme essuyage Silencio
    Valeo renouvelle sa gamme essuyage Silencio

Newsletter
Recherche