Bosch améliore ses outils de diagnostics

Publié le par .

L’équipementier met sur le marché la 4é génération de sa valise de diagnostic KTS et améliore son logiciel d’atelier Esitronic.

Bosch a présenté lors du salon Automechanika à Francfort une nouvelle valise de diagnotic et une version 2.0 de son logiciel d'atelier.
Bosch a présenté lors du salon Automechanika à Francfort une nouvelle valise de diagnotic et une version 2.0 de son logiciel d'atelier.

La valise KTS de Bosch fête ses 30 ans et à cette occasion l’équipementier allemand propose une nouvelle version. Mis sur le marché en 1988, cet outil de diagnostic avait pour but de permettre aux ateliers indépendants de tester les systèmes électroniques des véhicules.

Présentée lors du salon Automechanika, la quatrième génération de la valise baptisée KTS 250 vise les réparateurs qui recherchent avant tout une solution à bas coût. L’outil, entrée de gamme de l’équipementier, est doté d’un système Android. Conçu pour une utilisation mobile, il pèse 1,2 kilogramme et peut également faire l’objet d’une solution d’appoint. « Il s’utilise comme un Smartphone avec un système de plug and play  », assure Thierry Leblanc, directeur général rechange pour la France et le Benelux de Bosch.

Un logiciel d’ateliers désormais en ligne

Le testeur s’appuie sur les données VIN du véhicule pour permettre le diagnostic et couvre actuellement 150 modèles de véhicules sur le marché. En outre, il est équipé du logiciel d’ateliers Esitronic dans sa dernière version conçu par l’équipementier. En effet, Bosch lance par ailleurs une nouvelle version à l’occasion du Salon, Esitronic 2.0. Le logiciel amélioré permet d’accéder via un portail en ligne dédié à beaucoup plus d’informations de données de diagnostic, des instructions de réparations, des plans de maintenance et des schémas électriques. Il propose par ailleurs un module de fiches de "pannes connues" pour accompagner le technicien en relatant des données contextuelles. Bosch promet une recherche et un temps de téléchargement rapides pour accéder aux informations recherchées.

Les utilisateurs du logiciel, qui équipe un atelier indépendant sur trois en Europe selon Bosch, peuvent accéder gratuitement à la version 2.0. Les deux versions hors ligne (Esitronic 2018) et en ligne sont utilisables sur un même appareil.

Mots clefs associés à cet article : Bosch

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Gates lance la courroie bain d’huile sur le marché de la rechange
    Gates lance la courroie bain d’huile sur le marché de la rechange
  • Meyle gère les dessins techniques de son catalogue
    Meyle gère les dessins techniques de son catalogue
  • Valeo récompensé pour son DVA Vblade
    Valeo récompensé pour son DVA Vblade
  • Tenneco lance la société DriV Incorporated
    Tenneco lance la société DriV Incorporated
  • UFI Filters rejoint ATR International AG
    UFI Filters rejoint ATR International AG
  • Pneus hiver : du bon mais surtout du moyen
    Pneus hiver : du bon mais surtout du moyen
  • ZF accompagne les ateliers dans leur nécéssaire mutation
    ZF accompagne les ateliers dans leur nécéssaire mutation
  • Webasto a un nouveau site internet
    Webasto a un nouveau site internet
  • Osram rachète Ring Automotive
    Osram rachète Ring Automotive
  • Irontek lance les « Centres Éco Traitement »
    Irontek lance les « Centres Éco Traitement »
  • Transmission haldex : bilstein group enrichit sa gamme febiPLUS
    Transmission haldex : bilstein group enrichit sa gamme febiPLUS
  • Continental lance EcoContact 6 en rechange
    Continental lance EcoContact 6 en rechange
  • NTN-SNR réorganise sa communication et cible les ateliers
    NTN-SNR réorganise sa communication et cible les ateliers
  • Nokian lance un nouveau pneu hiver pour SUV et VUL
    Nokian lance un nouveau pneu hiver pour SUV et VUL
  • Nouveau look pour le portail GatesAutocat
    Nouveau look pour le portail GatesAutocat

Newsletter
Recherche