Bosch éclaboussé par le scandale Volkswagen ?

Publié le par .

Bosch a fourni à Volkswagen des pièces pour les moteurs accusés de tricherie aux normes anti-pollution.
Bosch a fourni à Volkswagen des pièces pour les moteurs accusés de tricherie aux normes anti-pollution.

L’affaire Volkswagen continue de faire des remous dans l’industrie automobile allemande. Le journal Bild a révélé ce dimanche que Bosch était l’équipementier ayant fourni dès 2007 au constructeur de Wolfsburg le logiciel destiné à truquer les tests antipollution. Selon le quotidien d’outre-Rhin, Bosch a toutefois prévenu VW du caractère illégal de ce dispositif « prévu uniquement pour des tests internes et non pour la conduite normale ».

Interrogé, un porte-parole de Bosch a refusé de commenter cette information. Le groupe de Stuttgart avait déjà annoncé mardi avoir fourni au constructeur les systèmes d’injection common rail destinés à équiper les moteurs Diesel au cœur du scandale tout en niant sa responsabilité dans l’assemblage des pièces.

Dans son édition dominicale, Bild précise que l’origine de la fraude remonte à 2005, lorsque le groupe Volkswagen préparait un moteur Diesel pour le marché américain. Pour respecter les sévères normes d’émission de NOx américaines, les ingénieurs chargés de ce projet recommandaient l’adoption d’une technologie dite SCR qui consiste à réduire les oxydes d’azote par l’injection d’un additif AdBlue. La technologie fut retoquée en raison de son coût (environ 300 euros par moteur) par le constructeur allemand, qui s’orienta alors vers le logiciel Bosch.

Pour le moment, l’enquête interne diligentée par le constructeur n’a pas permis de déterminer la responsabilité de la direction de l’époque, et notamment celle de Martin Winterkorn, P-DG du groupe depuis 2007, qui a quitté son poste mercredi dernier.

Mots clefs associés à cet article : Bosch, Volkswagen, Pollution

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • L’équipementier Remy fusionne avec Brake Parts Inc
    L’équipementier Remy fusionne avec Brake Parts Inc
  • Meyle cultive son image
    Meyle cultive son image
  • Holts de nouveau à Equip Auto
    Holts de nouveau à Equip Auto
  • Saint-Gobain acquiert TekBond
    Saint-Gobain acquiert TekBond
  • Ivo Schädler nommé directeur EMEA chez Sika
    Ivo Schädler nommé directeur EMEA chez Sika
  • Sasic fête ses 90 ans et met le cap sur la rechange
    Sasic fête ses 90 ans et met le cap sur la rechange
  • Gates confirme le succès de sa technologie de courroie dans l’huile
    Gates confirme le succès de sa technologie de courroie dans l’huile
  • NSK se prépare pour Equip Auto
    NSK se prépare pour Equip Auto
  • Valeo veut céder une partie de ses activités pour racheter FTE Automotive
    Valeo veut céder une partie de ses activités pour racheter FTE Automotive
  • Valeo encourage l’entretien des filtres d’habitacle
    Valeo encourage l’entretien des filtres d’habitacle
  • Michelin propose l’eCall pour tous à 139 euros
    Michelin propose l’eCall pour tous à 139 euros
  • Delphi étoffe sa gamme de pièces de direction et de suspension
    Delphi étoffe sa gamme de pièces de direction et de suspension
  • Faral émet l’idée d’une TVA réduite pour les pièces reconditionnées
    Faral émet l’idée d’une TVA réduite pour les pièces reconditionnées
  • Bosch met la réalité augmentée au service des garagistes
    Bosch met la réalité augmentée au service des garagistes
  • Magneti Marelli se lance dans la chaîne de distribution
    Magneti Marelli se lance dans la chaîne de distribution

Newsletter
Recherche