Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique

Publié le par .

Bosch et e.GO ont conclu un accord de coopération portant sur un service de voiturier automatique qui sera prochainement disponible dans le nouveau parc de stationnement du campus de la RWTH d’Aix-la-Chapelle.

Douze voitures e.GO Life sont en cours de préparation en vue de la mise en place du service de voiturier automatique.
Douze voitures e.GO Life sont en cours de préparation en vue de la mise en place du service de voiturier automatique.

Le service de voiturier automatique de Bosch deviendra réalité dès cette année à Aix-la-Chapelle, dans le nouveau parc de stationnement du pôle Ingénierie de production du campus de l’Université RWTH. Pour ce faire, Bosch et le constructeur automobile e.GO ont conclu un accord de coopération. L’équipementier allemand se charge de la technologie d’infrastructure au sein du parc de stationnement et travaille aux côtés du constructeur à la préparation des voitures en vue de leur intégration dans le service de voiturier automatique.

Ce service constitue une étape importante vers la conduite autonome. Le principe est le suivant : les automobilistes laissent leur véhicule dans une zone de dépose située à l’entrée du parc de stationnement. Via une application sur leur smartphone, ils lui demandent ensuite de rejoindre sans conducteur une place de stationnement libre au sein du parc. De même, la voiture reviendra ensuite d’elle-même dans la zone de prise en charge. Les automobilistes n’ont pas à surveiller l’opération et peuvent par exemple quitter le parc de stationnement avant même que la voiture n’ait rejoint un emplacement de stationnement.

Tout cela est rendu possible par l’infrastructure intelligente. Des capteurs installés au sein du parc de stationnement surveillent le corridor de conduite et son environnement et fournissent les informations nécessaires au guidage du véhicule. La technologie embarquée à son bord convertit en toute sécurité les instructions de l’infrastructure en manoeuvres de conduite et stoppe le véhicule à temps si des obstacles se dressent sur son chemin ou si des personnes traversent sa route, par exemple. Afin d’évaluer la fiabilité du fonctionnement de la technologie, tant à bord des véhicules qu’au sein du parc de stationnement, Bosch et e.GO souhaitent intégrer dès le départ l’autorité de certification allemande TÜV et les autorités locales dans leur coopération.

Dans la même rubrique :

  • [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
    [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
  • Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
    Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
  • BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants
    BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants
  • BASF anticipe les déformations des thermoplastiques
    BASF anticipe les déformations des thermoplastiques
  • Continental au service de la voiture autonome
    Continental au service de la voiture autonome
  • ZF travaille sur un concept d’airbag de genoux allégé
    ZF travaille sur un concept d’airbag de genoux allégé
  • Dürr développe l’étuve de demain
    Dürr développe l’étuve de demain
  • Pierburg et son injection d’air s’impose dans la réduction des émissions
    Pierburg et son injection d’air s’impose dans la réduction des émissions
  • Audi produit 60 litres d’essence de synthèse
    Audi produit 60 litres d’essence de synthèse
  • Continental, une vision du pneumatique de demain
    Continental, une vision du pneumatique de demain
  • [Vidéo] Goodyear Oxygène, le pneu concept qui produit de l’air pur !
    [Vidéo] Goodyear Oxygène, le pneu concept qui produit de l’air pur !
  • HERE Technologies pousse au partage des données de localisation
    HERE Technologies pousse au partage des données de localisation
  • Toyota annonce de nouvelles mécaniques sur l’architecture TNGA
    Toyota annonce de nouvelles mécaniques sur l’architecture TNGA
  • Toyota réduit le néodyme dans ses moteurs électriques
    Toyota réduit le néodyme dans ses moteurs électriques
  • Renault investit dans la vision artificielle
    Renault investit dans la vision artificielle

Newsletter
Recherche