Bosch iDisc, la version 2.0 du disque de frein

Publié le par .

Bosch annonce le démarrage de la production de l’iDisc. Ce disque de frein révolutionnaire, qui génère 90 % de poussière de freinage de moins qu’un disque traditionnel, affiche aussi une usure moindre pour un « mordant » supérieur.

l’iDisc est environ trois fois plus cher qu’un disque de frein en fonte grise normal et trois fois moins cher qu’un disque de frein en céramique, dont il se rapproche en termes de performance.
l’iDisc est environ trois fois plus cher qu’un disque de frein en fonte grise normal et trois fois moins cher qu’un disque de frein en céramique, dont il se rapproche en termes de performance.

Selon l’office de l’environnement, des mesures et de la protection de la nature du Bade-Wurtemberg (Allemagne), les freins et pneus sont responsables de 32 % des émissions de particules engendrées par le trafic routier, dont la moitié environ provient de la poussière de freinage. L’amélioration de la qualité de l’air, en zone urbaine notamment, passe donc nécessairement par une nette réduction de cette poussière. C’est précisément dans cette optique que la filiale Bosch Buderus Guss a développé l’iDisc.

L’iDisc se caractérise par son revêtement en carbure de tungstène, que Buderus Guss et le département Recherche de Bosch ont mis de nombreuses années à développer et sont actuellement les seuls à proposer sous cette forme. La base est constituée d’un disque de frein en fonte grise classique, dont les pistes de friction sont soumises à un traitement mécanique, thermique et galvanique, et qui sont ensuite recouvertes d’un revêtement spécifique.

De vrais performances

Outre la réduction drastique de la poussière de freinage, le revêtement en carbure garantit une plus grande sécurité de fonctionnement. Sa puissance de freinage se rapproche de celle d’un frein en céramique, notamment en termes de fading, qui traduit une diminution de la qualité de freinage lors d’une utilisation répétée des freins. Tout comme le disque de frein en céramique, l’iDisc affiche une grande robustesse à cet égard et ne perd que très peu en puissance de décélération.

L’usure est également nettement réduite. Selon la solidité du revêtement en carbure, la durée de vie peut être deux fois supérieure à celle d’un disque de frein normal.

Mots clefs associés à cet article : Bosch

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • ZF présente le pont AR interconnecté
    ZF présente le pont AR interconnecté
  • Kia et Hyundai s’intéressent à la recharge solaire
    Kia et Hyundai s’intéressent à la recharge solaire
  • DataPrint et Bosch améliore la gestion du stationnement
    DataPrint et Bosch améliore la gestion du stationnement
  • Ford supprime les feux aux intersections
    Ford supprime les feux aux intersections
  • ZF observe l’habitacle en 3D
    ZF observe l’habitacle en 3D
  • Volkswagen et Siemens s’approprient les carrefours
    Volkswagen et Siemens s’approprient les carrefours
  • Dyson poursuit ses travaux sur sa voiture électrique
    Dyson poursuit ses travaux sur sa voiture électrique
  • Volkswagen dévoile son châssis électrique
    Volkswagen dévoile son châssis électrique
  • ZF communique ses dernières avancées en matière de conduite automatisée
    ZF communique ses dernières avancées en matière de conduite automatisée
  • ZF sophistique son dernier enrouleur de ceinture électrique
    ZF sophistique son dernier enrouleur de ceinture électrique
  • Champion développe une plate-forme technologique pour ses lubrifiants
    Champion développe une plate-forme technologique pour ses lubrifiants
  • Mann+Hummel filtre les particules de freinage
    Mann+Hummel filtre les particules de freinage
  • NTN-SNR : des roulements céramiques en première mondiale
    NTN-SNR : des roulements céramiques en première mondiale
  • [Vidéo] L’anti nids-de-poule de la Focus
    [Vidéo] L’anti nids-de-poule de la Focus
  • Volvo redéfinit la position de l’humain dans la voiture de demain
    Volvo redéfinit la position de l’humain dans la voiture de demain

Newsletter
Recherche