Bosch présente sa vision du véhicule branché

Publié le par .

Bosch vient de présenter un concept-car qui illustre sa vision de la voiture de demain à l’habitacle personnalisable. Un véhicule ultraconnecté avec son environnement, à même d’assister le conducteur au-delà de la conduite. La vie à bord devient une nouvelle expérience.

Bosch veut faire de son véhicule connecté un véritable assistant personnel du conducteur.

Selon Bosch, l’automobile reste le troisième espace de vie, entre le domicile et le bureau. C’est l’une des raisons qui font que l’équipementier compte bien interconnecter nos véhicules à notre environnement.

Pour montrer sa vision de la voiture intelligente de demain, Bosch vient de présenter un concept-car où la personnalisation et la simplicité d’utilisation du véhicule sont les maîtres mots. Ici, une « Driver Monitor Camera » identifie le conducteur et règle le volant, les rétroviseurs et la température de l’habitacle en conséquence. De plus, la voiture adapte le choix des couleurs de l’affichage et charge automatiquement les prochains rendez-vous, la musique préférée, les derniers podcasts et la navigation que le conducteur a programmés alors qu’il se trouvait encore chez lui.

La caméra vigilante

La caméra est capable de détecter la fatigue et l’hypovigilance en analysant les mouvements des paupières. Le système détermine la capacité de concentration ou le degré de fatigue du conducteur et l’alerte le cas échéant. Il surveille par ailleurs les mouvements que le conducteur imprime au volant afin de pouvoir intervenir directement en cas de gestes soudains.

L’interface entre l’homme et le véhicule, véritable assistant personnel, fournit les informations importantes au conducteur au bon moment et l’accompagne avec vigilance en toutes les situations. Le concept-car est doté d’une commande gestuelle à retour haptique. Celle-ci fait appel à des capteurs à ultrasons qui produisent une résistance perceptible lorsque le conducteur effectue un geste dans la zone surveillée par la caméra.

Un écran tactile d’un nouveau genre offre par ailleurs un gain de confort et de sécurité. À chaque contact entre le doigt du conducteur et l’écran, ce dernier lui donne un retour haptique en vibrant. Sur une surface en réalité plane, le conducteur ressent différentes structures qu’il perçoit comme de véritables boutons.

Vie numérique à bord

Dès que la voiture « sait » que la conduite automatisée est possible, et si le conducteur accepte de lui transférer la responsabilité, la voiture prend les commandes, en douceur et en toute sécurité. Le concept-car étant également un élément actif de l’Internet des objets, le conducteur peut mener sa vie numérique à bord du véhicule : envoyer des e-mails au bureau ou dialoguer en vidéo avec des amis par exemple. D’un simple geste, le conducteur peut passer d’un affichage à l’autre : e-mails, chats, vidéos ou encore commande des fonctions automatisées et connectées.

Connecté avec la maison et le garage

Mykie, l’assistant culinaire de Bosch, peut vous suggérer des recettes en ligne. Depuis la voiture, il est possible de consulter le réfrigérateur connecté pour vérifier si le conducteur dispose des ingrédients nécessaires. L’interconnexion de la voiture avec la maison intelligente permet au conducteur de vérifier l’état de son domicile, qui s’affiche à l’écran. Une fenêtre est-elle restée ouverte ? La porte est-elle bien verrouillée ? Il suffit d’un geste ou d’une simple pression du doigt sur l’écran pour que le domicile se verrouille automatiquement et que la surveillance se déclenche.

La voiture connectée est par ailleurs reliée à l’atelier. Elle informe le conducteur de la prochaine visite à planifier et sur demande prend rendez-vous, garantissant ainsi la présence des pièces de rechange. Ce niveau de confort s’applique également à la recherche d’une place de stationnement : avec le service dédié Bosch, basé sur la communauté, les voitures signalent elles-mêmes les emplacements libres le long de la route grâce à des capteurs. Les informations sont ensuite transférées dans une carte numérique des emplacements de stationnement via le cloud, et mises à la disposition des autres véhicules.

Mots clefs associés à cet article : Bosch

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • PSA et Qualcomm aux portes de la 5G
    PSA et Qualcomm aux portes de la 5G
  • Renault booste le moteur de la Zoe
    Renault booste le moteur de la Zoe
  • Volvo adopte un trois-cylindres inédit
    Volvo adopte un trois-cylindres inédit
  • Actia présente la version 2 de son boîtier iCan
    Actia présente la version 2 de son boîtier iCan
  • BorgWarner propose ses modules P2 pour véhicules hybrides et électriques
    BorgWarner propose ses modules P2 pour véhicules hybrides et électriques
  • BorgWarner fournit le coupleur de transmission du nouveau Crafter
    BorgWarner fournit le coupleur de transmission du nouveau Crafter
  • La téléphonie mobile au service de la conduite automatisée
    La téléphonie mobile au service de la conduite automatisée
  • Bugatti fabrique ses étriers de frein sur une imprimante 3D
    Bugatti fabrique ses étriers de frein sur une imprimante 3D
  • Valeo XtraVue, voir l’au-delà !
    Valeo XtraVue, voir l’au-delà !
  • Osram avance sur les phares intelligents
    Osram avance sur les phares intelligents
  • Moteur Skyactiv-X de Mazda, entre diesel et essence !
    Moteur Skyactiv-X de Mazda, entre diesel et essence !
  • ZF allège l’enrouleur de ceinture de sécurité
    ZF allège l’enrouleur de ceinture de sécurité
  • Valeo dévoile ses dernières innovations au CES
    Valeo dévoile ses dernières innovations au CES
  • Stationnement autonome : ZF s’associe au « Google chinois »
    Stationnement autonome : ZF s’associe au « Google chinois »
  • SKF intègre la position sur les roulements d’alterno-démarreur
    SKF intègre la position sur les roulements d’alterno-démarreur

Newsletter
Recherche