Bosch voit son chiffre d’affaires dépasser les 70 milliards d’euros

Publié le par .

La réduction des gaz à effet de serre est impossible sans moteurs Diesel selon Bosch.
La réduction des gaz à effet de serre est impossible sans moteurs Diesel selon Bosch.

C’est une première dans l’histoire du groupe Bosch : en 2015, l’équipementier a enregistré un chiffre d’affaires de plus de 70 milliards d’euros, en hausse d’environ 10 % sur un an. En dépit d’un contexte économique difficile, l’innovation et la connectivité ont été les principaux moteurs de croissance de l’industriel allemand, dont les bénéfices ont également bondi l’année dernière. Son résultat avant intérêts et impôts (EBIT) s’est élevé à près de 5 milliards d’euros en tenant compte des effets exceptionnels (4,5 milliards d’euros après correction de ces effets). La marge opérationnelle progresse aussi pour atteindre environ 6,5 %.

D’excellents résultats que Bosch doit notamment à la hausse d’activité enregistrée par sa division « Solutions pour la mobilité ». Malgré une croissance limitée de la production mondiale de véhicules l’an dernier, cette dernière a vu ses ventes bondir de 12 % pour atteindre 41,7 milliards d’euros en 2015. Les systèmes d’injection essence et diesel, les technologies d’assistance au conducteur et les dispositifs d’info-loisirs comptent parmi les best-sellers de Bosch l’an dernier.

Plus globalement, c’est surtout le développement des solutions de connectivité au sein de son portefeuille qui a permis à l’équipementier allemand de doper ses résultats l’an dernier. « Avec notre expertise dans les capteurs, les solutions logicielles et les services, nous façonnons le monde interconnecté de demain et créons de nouvelles opportunités commerciales. La transformation numérique n’est nullement une menace pour Bosch, bien au contraire, elle représente une opportunité exceptionnelle » s’est félicité Volkmar Denner, président du directoire de Robert Bosch.

Bosch mise plus que jamais sur le diesel

Le groupe entrevoit notamment un « très grand potentiel » dans les segments des deux-roues et des véhicules utilitaires, pour lesquels les trois grandes tendances de la mobilité (l’automatisation, l’électrification et la connectivité) auront un impact à long terme. Pour rappel, l’une des acquisitions les plus importantes de Bosch en 2015 a d’ailleurs été celle de la start-up américaine Seeo Inc., spécialisée dans la conception de batteries.

Dans le contexte actuel, marqué par l’affaire du « diesel gate », le fabricant de Stuttgart a tenu à souligner l’importance de la technologie diesel dans la lutte contre le réchauffement climatique. Le groupe estime en effet que cette motorisation peut aider à réduire les émissions d’oxydes d’azote à un niveau extrêmement bas, même en conditions réelles de conduite. « Ce n’est qu’avec le diesel que nous pourrons atteindre les objectifs ambitieux fixés par l’Union européenne en matière d’émissions de CO2. Dans le débat sur la qualité de l’air et les particules fines dans nos villes, le diesel n’est pas une partie du problème, mais bien une partie de la solution » a conclu Volkmar Denner.

Mots clefs associés à cet article : Bosch, Connectivité

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Luc Boyer prend la direction de Rema Tip Top
    Luc Boyer prend la direction de Rema Tip Top
  • Gates promeut sa gamme de courroies Micro-V Stop&Start.
    Gates promeut sa gamme de courroies Micro-V Stop&Start.
  • Delphi élargit sa gamme de disques peints
    Delphi élargit sa gamme de disques peints
  • Bosch apporte de la couleur aux liquides de frein
    Bosch apporte de la couleur aux liquides de frein
  • Beru lance une gamme de bougies iridium
    Beru lance une gamme de bougies iridium
  • TRW lance une campagne sur Eurosport
    TRW lance une campagne sur Eurosport
  • Le groupe Berner fête ses 60 ans
    Le groupe Berner fête ses 60 ans
  • Collective Amortisseurs : la mascotte Wheely entre en scène
    Collective Amortisseurs : la mascotte Wheely entre en scène
  • Valeo Service France muscle son support technique
    Valeo Service France muscle son support technique
  • Delphi accompagne Nicolas Prost
    Delphi accompagne Nicolas Prost
  • ATE renouvelle son image
    ATE renouvelle son image
  • SKF adopte la production flexible
    SKF adopte la production flexible
  • Temot distribue les récompenses de l’après-vente à Barcelone
    Temot distribue les récompenses de l’après-vente à Barcelone
  • Bosch France : progression de 1,4 % de ses ventes en 2016
    Bosch France : progression de 1,4 % de ses ventes en 2016
  • Technik’a s’ouvre à la filtration
    Technik’a s’ouvre à la filtration

Newsletter
Recherche