Bpifrance nouvel actionnaire de Groupe PSA

Publié le par .

L’État annonce vouloir se désengager du capital de Groupe PSA et cède ses titres à Bpifrance, sa banque publique d’investissement, avec à la clé une belle plus-value.

L'État se désengage de Groupe PSA après trois ans de partenariat.
L'État se désengage de Groupe PSA après trois ans de partenariat.

L’État (à travers son holding Sogepa) et Bpifrance (à travers son holding Lion Participations) ont signé un contrat de cession d’actions aux termes duquel la totalité des titres Peugeot SA détenus par l’État (représentant à ce jour environ 12,7 % du capital et 18,5 % des droits de vote) est transférée à Bpifrance, dans le cadre d’un reclassement à l’intérieur du secteur public.

La transaction porte sur un montant de 1 920 millions d’euros, à comparer aux 800 millions investis par l’État lors de son entrée au capital du groupe, soit une plus-value de 1 120 millions d’euros. « Le produit abondera le compte d’affectation spéciale des participations financières de l’État et servira donc à financer les investissements de l’État actionnaire », souligne le ministère de l’Économie et des Finances. À travers Bpifrance, le secteur public demeurera un actionnaire de référence du groupe PSA.

Cette opération intervient trois ans après l’entrée de l’État au capital de PSA et sera effective à l’issue du vote en assemblée générale des résolutions relatives à l’opération d’acquisition d’Opel, « signe d’une stratégie désormais tournée vers la conquête et le développement international », commente le ministère.

Au terme de cette opération, Bpifrance reprendra les droits et obligations du pacte d’actionnaires conclu avec la société, la famille Peugeot et le constructeur automobile chinois Dongfeng, et disposera en conséquence de deux sièges et d’un censeur au conseil de surveillance de PSA.

Ce reclassement sera effectif après l’assemblée générale des actionnaires de PSA du 10 mai prochain.

Mots clefs associés à cet article : Groupe PSA

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Pièces de réemploi : PSA se tourne vers Indra
    Pièces de réemploi : PSA se tourne vers Indra
  • Questions à : Jacques-Édouard Daubresse, directeur pièces et services de PSA France
    Questions à : Jacques-Édouard Daubresse, directeur pièces et services de PSA France
  • Un budget moyen de 22 900 euros pour l’achat d’un véhicule neuf
    Un budget moyen de 22 900 euros pour l’achat d’un véhicule neuf
  • Véhicules neufs : + 3 % en 2018
    Véhicules neufs : + 3 % en 2018
  • Électrique : 9 % de part de marché en 2022 ?
    Électrique : 9 % de part de marché en 2022 ?
  • Le marché de l’occasion en baisse en 2018
    Le marché de l’occasion en baisse en 2018
  • Achat neuf ou occasion : le diesel reste toujours majoritaire
    Achat neuf ou occasion : le diesel reste toujours majoritaire
  • Leads Awards : Toyota, Hyundai et Peugeot sur le podium 2018
    Leads Awards : Toyota, Hyundai et Peugeot sur le podium 2018
  • Baisse des immatriculations de véhicules neufs
    Baisse des immatriculations de véhicules neufs
  • PSA investit de nouveau dans la distribution chinoise
    PSA investit de nouveau dans la distribution chinoise
  • [Vidéo] Volkswagen lance sa solution de connectivité automobile
    [Vidéo] Volkswagen lance sa solution de connectivité automobile
  • La dernière Ford Focus décroche 5 étoiles EuroNCAP
    La dernière Ford Focus décroche 5 étoiles EuroNCAP
  • Toyota poursuit son objectif de zéro accident
    Toyota poursuit son objectif de zéro accident
  • PSA met en compétition ses techniciens d’atelier
    PSA met en compétition ses techniciens d’atelier
  • Wyz Group signe avec Ford
    Wyz Group signe avec Ford

Newsletter
Recherche