CNPA : la branche des loueurs devient celle des métiers de la mobilité partagée

Publié le par .

La branche des loueurs de véhicules du CNPA n’est plus. Elle vient de laisser place à la branche des métiers de la mobilité partagée. Consciente de l’évolution de son marché, l’organisation syndicale veut s’ouvrir ainsi aux sociétés issues de l’économie collaborative.

Face aux nouveaux acteurs de mobilité, le CNPA préfère le dialogue à l’affrontement.
Face aux nouveaux acteurs de mobilité, le CNPA préfère le dialogue à l’affrontement.

La mutation du CNPA se poursuit. Dans la lignée de la stratégie d’ouverture adoptée par son président Francis Bartholomé, l’organisation syndicale a décidé de faire évoluer sa branche dédiée aux loueurs de courte durée aux nouveaux acteurs de la mobilité partagée. Rebaptisée en conséquence, la branche se dit désormais prête à accueillir dans ses rangs ces opérateurs numériques issus de l’économie collaborative.

« Depuis trois ans la mobilité change, et nous assistons à une véritable révolution de nos métiers. Le smartphone devient la clé de nos voitures. C’est pour répondre à cette évolution que la branche s’ouvre. Nous ne voulons pas combattre cette nouvelle économie mais plutôt l’inviter à s’asseoir à notre table » soutient André Gallin, président de la branche.

Un « appel d’air » pour la profession

Selon le dirigeant, plusieurs spécialistes de la location entre particuliers (dont Drivy ou Koolicar) font ainsi l’objet d’une structure de réflexion menée au sein de la branche. Objectif : trouver un terrain d’entente avec les acteurs « traditionnels » de la location courte durée pour encadrer ces nouveaux usages de l’auto-partage. La fiscalisation de ces activités représente aujourd’hui le principal point d’achoppement entre les deux parties. « Il faut que les règles du jeu soient les mêmes pour tous. Nous voulons trouver un mode opératoire qui convienne à tous pour une meilleure régulation de ce marché » confirme André Gallin. Ce dernier milite notamment pour un seuil de fiscalisation des revenus issus de l’économie collaborative (toutes activités confondues) à 5 000 euros, conformément à la proposition soumise par le Sénat en novembre dernier.

Au-delà de ce débat, la branche du CNPA veut adopter une démarche constructive face à ces nouveaux métiers qui pourraient représenter un « appel d’air » pour les acteurs traditionnels de la profession. S’ils ne représentent qu’environ 3 % du marché de la location courte durée (estimé à 3,2 milliards d’euros), ces nouveaux entrants sont en effet privilégiés par une clientèle, généralement plutôt jeune, qui ne pratiquait pas la location de véhicule auparavant. « Ils contribuent à démocratiser la mobilité partagée, souligne André Gallin. Toute solution, toute innovation qui incite les individus à privilégier l’usage est positif pour les loueurs. »

Mots clefs associés à cet article : Location, CNPA

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Des brouilleurs contre les outils d’aide à la conduite
    Des brouilleurs contre les outils d’aide à la conduite
  • Kleen accompagne l’automobiliste au lavage
    Kleen accompagne l’automobiliste au lavage
  • Filtre d’habitacle : Feu vert propose trois nouveaux forfaits
    Filtre d’habitacle : Feu vert propose trois nouveaux forfaits
  • Le boom de l’assistance, qui a doublé en dix ans
    Le boom de l’assistance, qui a doublé en dix ans
  • Patrick Poincelet réélu président des recycleurs du CNPA
    Patrick Poincelet réélu président des recycleurs du CNPA
  • EBP MéCa optimise ses logiciels de gestion
    EBP MéCa optimise ses logiciels de gestion
  • Point Loc de ADA ouvre sa 400<sup>e</sup> agence
    Point Loc de ADA ouvre sa 400e agence
  • La corvée du nettoyage du véhicule
    La corvée du nettoyage du véhicule
  • DAF Conseil lance My Network Management Center
    DAF Conseil lance My Network Management Center
  • CarGarantie dénonce une nette augmentation des pannes du système d’alimentation
    CarGarantie dénonce une nette augmentation des pannes du système d’alimentation
  • Les auto-écoles manifestent contre « l’ubérisation » de l’Éducation routière
    Les auto-écoles manifestent contre « l’ubérisation » de l’Éducation routière
  • Proxiserve franchit le cap des 25 000 points de recharge installés en France
    Proxiserve franchit le cap des 25 000 points de recharge installés en France
  • Crédit du Nord se lance dans la location longue durée
    Crédit du Nord se lance dans la location longue durée
  • Légère reprise d’activité pour les garagistes en 2016
    Légère reprise d’activité pour les garagistes en 2016
  • La FNAA demande une TVA à 7 % sur les factures d’entretien-réparation
    La FNAA demande une TVA à 7 % sur les factures d’entretien-réparation

Newsletter
Recherche