Carglass : promoteur assumé de la « Réparation »

Publié le par .

Avec l’opération environnementale « Les Repair Days », Carglass lance une initiative inédite de valorisation de la « Réparation » qui pourrait faire école dans le secteur des services automobiles.

Carglass : promoteur assumé de la « Réparation »

Quand on parle respect de l’environnement et économie circulaire, on pense en premier lieu recyclage des déchets. Pourtant la réflexion environnementale doit démarrer dès la conception des produits avec une meilleure gestion des ressources. C’est l’idée que défendent aujourd’hui en masse les écologistes qui estiment que l’une des réponses à cette préservation des richesses naturelles passe par la réparabilité des produits.

La « Réparation » devient donc un enjeu environnemental qui pourrait bien profiter aux garagistes les plus sensibles aux questions écologiques et qui sauront adapter leurs offres en conséquence. Carglass en est un bon exemple. L’enseigne de vitrage s’apprête à organiser du 4 au 15 juin « Les Repair Days ». Si le nom donné à cette opération sonne marketing, son fond fait sens : sensibiliser les Français aux vertus de la réparation.

Et la réparation (celle d’un impact de vitrage), Carglass la prône depuis plus d’une décennie, même si on peut douter que les motivations de l’enseigne étaient au départ principalement écologiques. Aujourd’hui, une intervention sur trois réalisée dans un centre Carglass est une réparation. « Nous pourrions faire mieux si nous arrivions à réparer certains impacts de vitrage avant qu’ils ne transforment en fissures. On estime que 20 % des véhicules en circulation présentent un impact réparable » commente Eric Girard, directeur général de Carglass France. Selon le spécialiste, une réparation génère 7 000 fois moins de déchets qu’un remplacement de vitrage avec en prime une addition divisée par quatre pour l’automobiliste, ou plutôt son assureur.

Les Français sensibles à la réparation

JPEG - 86.4 ko
Durant 10 jours donc, Carglass et son camion Repair Truck sillonneront les routes pour aller à la rencontre des Français. Ces derniers seront invités à y déposer des objets appelés à être réparés. La collecte sera attribuée à l’association « Ressourcerie » dont les salariés et les bénévoles se chargeront de donner une deuxième vie aux produits.

Une étude menée en avril dernier par OpinionWay pour le compte de Carglass, montre qu’un quart des Français (25-49 ans) a l’impression de jeter de manière trop systématique. Pour 63 % des interrogés (1 004 personnes), la tendance d’avenir est à la réparation pour des raisons économiques (62 %) mais aussi idéologiques (58 %). D’ailleurs, 91 % des sondés souhaitent pouvoir réparer plus facilement. Dans le top 3 des produis que les français souhaitent réparables : les voitures à 43 %, les ordinateurs (42 %) et l’électroménager (35 %).

Selon des données de l’Ademe, seuls 10 % de la masse des quantités de biens arrivant en fin d’usage font l’objet d’un réemploi ou d’une réutilisation. Avec plus de 60 % des entreprises, prés de 70 % des employés et 50 % du chiffre d’affaires du marché de la réparation (45 Md€), c’est le secteur automobile qui représente l’essentielle de l’activité réparation.

Mots clefs associés à cet article : Carglass, Vitrage

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • L’enseigne Ecolave se lance dans le traitement anti-pluie
    L’enseigne Ecolave se lance dans le traitement anti-pluie
  • Euromaster lance le carnet d’entretien connecté
    Euromaster lance le carnet d’entretien connecté
  • Carglass lance sa radio d’entreprise
    Carglass lance sa radio d’entreprise
  • Profil Plus lance un hyper pack mobilité
    Profil Plus lance un hyper pack mobilité
  • Le groupe Taquipneu rejoint le réseau Euromaster
    Le groupe Taquipneu rejoint le réseau Euromaster
  • Fleet Partner reste connecté avec ses clients professionnels
    Fleet Partner reste connecté avec ses clients professionnels
  • Glastint relance son développement au salon Franchise Expo
    Glastint relance son développement au salon Franchise Expo
  • Point S City : 11 ateliers en 2016
    Point S City : 11 ateliers en 2016
  • Total envisage d’équiper son réseau de bornes électriques
    Total envisage d’équiper son réseau de bornes électriques
  • Siligom cherche à se donner un nouvel élan
    Siligom cherche à se donner un nouvel élan
  • Carglass recrute 400 techniciens
    Carglass recrute 400 techniciens
  • Point S à la conquête du monde
    Point S à la conquête du monde
  • Autodistribution se porte acquéreur de Mondial Pare-Brise
    Autodistribution se porte acquéreur de Mondial Pare-Brise
  • Point S ouvre deux nouveaux centres en Seine-et-Marne
    Point S ouvre deux nouveaux centres en Seine-et-Marne
  • Glastint ouvre son capital à un fonds monégasque
    Glastint ouvre son capital à un fonds monégasque

Newsletter
Recherche