Chronotruck connecte expéditeurs et transporteurs

Publié le par .

La plate-forme Chronotruck, qui met en relation expéditeurs et transporteurs, permet d’optimiser les chargements pour plus de chiffre d’affaires.

La plate-forme Chronotruck met en relation expéditeurs et transporteurs afin d’optimiser les chargements pour plus de chiffre d’affaires.
La plate-forme Chronotruck met en relation expéditeurs et transporteurs afin d’optimiser les chargements pour plus de chiffre d’affaires.

Chronotruck, plate-forme web d’optimisation des capacités de chargement pour les transporteurs, a pour ambition d’apporter un chiffre d’affaires pouvant excéder plusieurs milliers d’euros par camion chaque semaine.

Maximiser le fret

Sa technologie permet aux expéditeurs de géolocaliser en temps réel des transporteurs disponibles proches des lieux de chargement. Pour ces derniers, c’est la possibilité de profiter de missions supplémentaires avec des chargements optimisant leurs capacités, en particulier lors de leurs trajets à vide.

« Sachant qu’un camion sur cinq roule à vide en France, maximiser le fret pour chaque trajet représente un enjeu primordial » expliquent les fondateurs du site, Rodolphe Allard, David Botvinik et Matthieu Verrecchia.

Lorsqu’un expéditeur dépose une offre de fret sur la plate-forme, la demande est proposée en priorité aux transporteurs les plus pertinents selon une multitude de critères : proximité et disponibilité, mais aussi historique de missions et de trajets, et calculs prédictifs de rentabilité.

Des transporteurs parfaitement ciblés

Cette façon de procéder permet à Chronotruck de cibler au maximum les transporteurs en fonction des offres. Chaque demande est ainsi proposée réellement à une sélection de transporteurs via des notifications sur les smartphones des chauffeurs. Ces derniers peuvent accepter en quelques secondes les palettes à charger ou faire une contre-offre si le prix ou les dates ne conviennent pas.

3 325,75 euros de chiffre d’affaires en cinq jours sur un seul camion !

Selon les chiffres communiqués par Chronotruck et constatés par un huissier, un seul camion a pu réaliser 3 325,75 euros de chiffre d’affaires en cinq jours. « À plus de 660 euros par jour de chiffre d’affaires, nous sommes au-dessus des moyennes du secteur qui sont de 500 à 550 euros par véhicule et par jour », commentent les concepteurs.

Dans la même rubrique :

  • Iveco livre son 1 000e Stralis NP à Verbio Logistik
    Iveco livre son 1 000e Stralis NP à Verbio Logistik
  • CharterWay livre un Actros 1833 aux Transports 2000
    CharterWay livre un Actros 1833 aux Transports 2000
  • Alertgasoil partenaire de STEF
    Alertgasoil partenaire de STEF
  • Blyyd livre un tracteur électrique à Carrefour
    Blyyd livre un tracteur électrique à Carrefour
  • Jost group commande 500 camions Stralis NP Iveco
    Jost group commande 500 camions Stralis NP Iveco
  • TIS-Web Motion : le nouveau service de gestion de flotte de VDO
    TIS-Web Motion : le nouveau service de gestion de flotte de VDO
  • Camions autonomes : une sérieuse menace pour les chauffeurs
    Camions autonomes : une sérieuse menace pour les chauffeurs
  • Le gaz au service de la baisse du CO2
    Le gaz au service de la baisse du CO2
  • TRM : + 3,9 % pour la Pologne, – 7 % pour la France !
    TRM : + 3,9 % pour la Pologne, – 7 % pour la France !
  • DAF remporte l’appel d’offre pour les BOM à Angoulême
    DAF remporte l’appel d’offre pour les BOM à Angoulême
  • Un premier camion à l’éthanol sur les routes de France
    Un premier camion à l’éthanol sur les routes de France
  • Samada adopte le biométhane avec GNVERT
    Samada adopte le biométhane avec GNVERT
  • Mercedes livre son 500e camion au groupe TRM
    Mercedes livre son 500e camion au groupe TRM
  • Le chiffre d’affaires de Stef reste stable en 2016
    Le chiffre d’affaires de Stef reste stable en 2016
  • NOx : les camions montrent l’exemple
    NOx : les camions montrent l’exemple

Newsletter
Recherche