Compte personnel de formation, les CQP ont la cote !

Publié le par .

Compte personnel de formation, les CQP ont la cote !

Il y a un an, la formation professionnelle évoluait. Les entreprises sont désormais partie prenante dans la construction du projet de formation de leurs salariés. Elles doivent impérativement s’entretenir avec leurs collaborateurs, au moins tous les deux ans, pour définir un parcours de formation, faute de quoi elles risquent une amende. Attention, les premiers entretiens doivent avoir lieu avant fin mars 2016.

Un bilan doit être fait tous les six ans avec au moins une action de formation entreprise. Le droit individuel à la formation (DIF) laisse place au compte personnel de formation (CPF). Ce compteur est désormais géré par la Caisse des dépôts et des consignations. Les salariés accèdent à leur compteur, plafonné à 150 heures, à partir du site moncompteforamtion.gouv.fr. C’est au salarié d’ouvrir ce compte en s’inscrivant sur le site. Les heures créditées ne sont utilisables que dans le cadre de formations certifiantes (ou diplômantes) de la branche comme hors branche avec des formations interprofessionnelles (informatiques, RH, etc.). Un répertoire de formations homologuées est d’ailleurs accessible à partir du site web cité précédemment.

L’Anfa a reçu, sur 2015, 600 dossiers CPF d’un montant moyen de 2 259 euros et d’une durée moyenne de formation de 47 heures. Les formations les plus financées sont les certificats de qualification professionnelle (CQP), à hauteur de 59 %. Arrivent ensuite les cours de langue étrangères (16 %).

Les CQP plébiscités

Si par le passé les CQP étaient plutôt réservés aux jeunes suivant une formation initiale en alternance, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Ils offrent désormais de nombreuses opportunités de développement et de financement. Ils s’adressent à tous les niveaux de formation, de l’ouvrier au cadre, pour tous les métiers de la branche. L’Anfa en a revu le format pour les adapter aux contraintes de l’entreprise et des salariés. Les CQP ont été découpés en modules (blocs de compétences). Ces mêmes blocs sont découpés en unités qui correspondent à des formations courtes de quelques jours seulement. La durée peut s’étendre jusqu’à 5 ans, ce qui peut paraître long. En moyenne un CQP est composé de 5 à 6 blocs de 4 à 5 unités.

Dans la même rubrique :

  • Macif investit davantage dans Drust
    Macif investit davantage dans Drust
  • [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concession
    [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concession
  • ST Performance propose la reprogrammation des calculateurs
    ST Performance propose la reprogrammation des calculateurs
  • La FNA interpelle de nouveau sur l’eCall
    La FNA interpelle de nouveau sur l’eCall
  • I’Car Systems et Datafirst se rapprochent
    I’Car Systems et Datafirst se rapprochent
  • C2A Garantie propose la formule Prestige
    C2A Garantie propose la formule Prestige
  • La FNA salue les vertus des évolutions du contrôle technique
    La FNA salue les vertus des évolutions du contrôle technique
  • Clas bouge et le fait savoir
    Clas bouge et le fait savoir
  • Automechanika Francfort dévoile son programme 2018
    Automechanika Francfort dévoile son programme 2018
  • Renault génère du trafic en atelier avec FidMe
    Renault génère du trafic en atelier avec FidMe
  • Budget de l’automobiliste : entre 5 000 et 10 000 euros par an
    Budget de l’automobiliste : entre 5 000 et 10 000 euros par an
  • Prévention des nuisances sonores : le CNPA veille sur la filière
    Prévention des nuisances sonores : le CNPA veille sur la filière
  • Pièce de réemploi : 56 % des Français prêts à l’adopter
    Pièce de réemploi : 56 % des Français prêts à l’adopter
  •  Les avis GarageScore sur les Pages jaunes et lacentrale.fr
    Les avis GarageScore sur les Pages jaunes et lacentrale.fr
  • L’évolution en 3 actes du contrôle technique
    L’évolution en 3 actes du contrôle technique

Newsletter
Recherche