Conduite automatisée : Bosch s’allie à TomTom pour créer un nouveau service de cartographie

Publié le par .

Les cartes requises pour la conduite automatisée doivent afficher une précision de l’ordre du décimètre.
Les cartes requises pour la conduite automatisée doivent afficher une précision de l’ordre du décimètre.

Bosch et TomTom feront désormais route commune pour concevoir leur technologie de conduite automatisée. Les deux groupes ont en effet signé un accord de coopération dans le secteur des données cartographiques destinées à la conduite automatisée. TomTom établit les cartes, tandis que Bosch définit les spécifications en matière de contenu et de précision, sur la base de ses travaux sur le développement de systèmes.

« La conduite automatisée à l’horizon 2020 ne sera possible que si nous disposons de cartes d’une grande précision » a rappelé Dirk Hoheisel, membre du directoire de Bosch, pour souligner l’importance de cet accord. À noter que l’équipementier allemand utilise déjà les premières cartes partielles pour les essais de conduite réalisés avec ses véhicules roulant en totale autonomie sur l’autoroute allemande A81 et sur l’Interstate américaine I280. « Pour la conduite automatisée, nous entendons disposer d’ici à fin 2015 de nouvelles cartes très précises de toutes les autoroutes et routes allemandes s’apparentant à des autoroutes », a précisé Jan Maarten de Vries, vice-président automotive de TomTom. Les deux partenaires se sont ensuite fixé pour objectif de couvrir les routes d’Europe et d’Amérique du Nord.

Une technologie de cartographie exigeante

À la différence des cartes destinées aux appareils de navigation, la cartographie pour la conduite automatisée nécessite, outre une précision nettement accrue, un matériel constitué de plusieurs couches. Le calcul de l’itinéraire entre un point A et un point B, avec la succession des routes à emprunter, s’effectue via la couche de navigation de base. À cette dernière s’ajoutent la couche de localisation, qui permet au véhicule de déterminer sa position au sein d’une voie de circulation, et la couche de planification, qui intègre tous les attributs (marquages au sol, panneaux de signalisation, etc.), ainsi que les informations sur la géométrie de la chaussée.

Autre particularité des cartes pour conduite automatisée : elles exigent une régulière actualisation de leurs informations. Les données sur les embouteillages, accidents, chantiers mobiles ou limitations de vitesse doivent être actualisées et mises à la disposition du véhicule en temps utile. C’est pourquoi Bosch et TomTom misent sur plusieurs éléments pour maintenir leur service cartographique à jour. Dans un premier temps, la flotte de véhicules de cartographie du groupe néerlandais continuera à sillonner régulièrement les routes pour mesurer avec précision les nouvelles routes et les nouveaux tracés. Afin d’identifier également les modifications récentes du paysage routier telles qu’embouteillages ou nouveaux panneaux de signalisation, les deux partenaires prévoient d’utiliser d’autres flottes de véhicules équipés de capteurs appropriés.

Les informations ainsi obtenues sont transmises à un serveur, vérifiées et introduites dans les données cartographiques numériques. Après actualisation, celles-ci seront mises à la disposition des véhicules automatisés, qui bénéficieront ainsi de données sur le trafic allant au-delà de la portée des capteurs d’environnement.

Mots clefs associés à cet article : Bosch

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Champion développe une plate-forme technologique pour ses lubrifiants
    Champion développe une plate-forme technologique pour ses lubrifiants
  • Mann+Hummel filtre les particules de freinage
    Mann+Hummel filtre les particules de freinage
  • NTN-SNR : des roulements céramiques en première mondiale
    NTN-SNR : des roulements céramiques en première mondiale
  • [Vidéo] L’anti nids-de-poule de la Focus
    [Vidéo] L’anti nids-de-poule de la Focus
  • Volvo redéfinit la position de l’humain dans la voiture de demain
    Volvo redéfinit la position de l’humain dans la voiture de demain
  • Ascometal met au point l’acier qui allège les bielles
    Ascometal met au point l’acier qui allège les bielles
  • ZF et Mobileye développent une nouvelle technologie de caméra
    ZF et Mobileye développent une nouvelle technologie de caméra
  • Bosch et Daimler partenaires pour la conduite automatisée
    Bosch et Daimler partenaires pour la conduite automatisée
  • Gulplug et son Selfplug distinguée par l’Ademe
    Gulplug et son Selfplug distinguée par l’Ademe
  • ZF et son système sMotion lissent la route
    ZF et son système sMotion lissent la route
  • ZF développe un renfort de traction électrique
    ZF développe un renfort de traction électrique
  • Stratasys partenaire d’Audi pour la conception des feux arrière
    Stratasys partenaire d’Audi pour la conception des feux arrière
  • Federal-Mogul lance une nouvelle technologie de segment de piston
    Federal-Mogul lance une nouvelle technologie de segment de piston
  • L’hydrogène oui, mais pas pour tout de suite
    L’hydrogène oui, mais pas pour tout de suite
  • Volkswagen explore le gaz naturel
    Volkswagen explore le gaz naturel

Newsletter
Recherche