Connectivité : union sacrée entre Renault-Nissan et Microsoft

Publié le par .

L’alliance Renault-Nissan s’associe à Microsoft pour développer de nouvelles technologies autour du véhicule connecté. Ce partenariat va notamment accélérer le développement de services de maintenance prédictive et de diagnostic à distance.

Renault-Nissan et Microsoft veulent établir un nouveau standard pour les véhicules connectés.
Renault-Nissan et Microsoft veulent établir un nouveau standard pour les véhicules connectés.

Préparer l’avenir de la voiture connectée : c’est le défi que tentera de relever l’alliance Renault-Nissan aux côtés de Microsoft. Le constructeur et l’éditeur informatique ont signé un accord mondial pluriannuel pour travailler conjointement sur les technologies du véhicule connecté de nouvelle génération et sur de nouvelles expériences de conduite. Renault-Nissan entend notamment s’appuyer sur l’offre de cloud intelligent du groupe américain, Microsoft Azure, pour développer des services inédits, en particulier autour de la maintenance prédictive.

Grâce à une connectivité plus étendue, le client aura en effet accès à des services de diagnostic avancé du véhicule, ce qui permettra au constructeur de lui proposer des prestations individualisées. La collecte de données sur l’utilisation réelle du véhicule aidera également les équipes d’ingénierie à améliorer la qualité de la fabrication.

« Ce partenariat avec Microsoft nous permet d’accélérer le développement des technologies clés indispensables pour réaliser les scénarios que veulent nos clients et en bâtir de nouveaux, inédits, qu’ils n’imaginent même pas. Notre ambition est de devenir le fournisseur de la mobilité connectée pour tous, avec une seule plate-forme mondiale » a confié Ogi Redzic, vice-président de l’Alliance, responsable des véhicules connectés et services de mobilité.

Le constructeur entend développer des technologies et des options de connectivité qui mèneront d’ici à 2020 au lancement de plus de dix véhicules équipés de fonctions de conduite autonome et de divers services.

Mots clefs associés à cet article : Renault, Nissan, Connectivité

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Renault-Daimler lance son nouveau 1.3 l TCe
    Renault-Daimler lance son nouveau 1.3 l TCe
  • Renault prépare les infrastructures pour la voiture autonome de demain avec Scoop
    Renault prépare les infrastructures pour la voiture autonome de demain avec Scoop
  • Mann Hummel suit l’état du filtre à air avec Senzit
    Mann Hummel suit l’état du filtre à air avec Senzit
  • Bosch iDisc, la version 2.0 du disque de frein
    Bosch iDisc, la version 2.0 du disque de frein
  • Conduite autonome : Delphi acquiert nuTonomy
    Conduite autonome : Delphi acquiert nuTonomy
  • BASF fait briller les plastiques
    BASF fait briller les plastiques
  • Continental propose un nouveau concept de roue
    Continental propose un nouveau concept de roue
  • L’hydrogène : la piste oubliée de la transition énergétique
    L’hydrogène : la piste oubliée de la transition énergétique
  • Ford conçoit une casquette connectée anti-somnolence
    Ford conçoit une casquette connectée anti-somnolence
  • Audi accélère sur les carburants de synthèse
    Audi accélère sur les carburants de synthèse
  • BorgWarner dévoile sa suralimentation à deux turbo à géométrie variable
    BorgWarner dévoile sa suralimentation à deux turbo à géométrie variable
  • Renault vers la conduite autonome du niveau d’un pilote professionnel
    Renault vers la conduite autonome du niveau d’un pilote professionnel
  • BASF présente le premier polyamide semi-transparent
    BASF présente le premier polyamide semi-transparent
  • Valeo dévoile son savoir-faire à l’ITS de Montréal
    Valeo dévoile son savoir-faire à l’ITS de Montréal
  • NTN-SNR fait varier la tension de la courroie d’accessoires
    NTN-SNR fait varier la tension de la courroie d’accessoires

Newsletter
Recherche