Connectivité : union sacrée entre Renault-Nissan et Microsoft

Publié le par .

L’alliance Renault-Nissan s’associe à Microsoft pour développer de nouvelles technologies autour du véhicule connecté. Ce partenariat va notamment accélérer le développement de services de maintenance prédictive et de diagnostic à distance.

Renault-Nissan et Microsoft veulent établir un nouveau standard pour les véhicules connectés.
Renault-Nissan et Microsoft veulent établir un nouveau standard pour les véhicules connectés.

Préparer l’avenir de la voiture connectée : c’est le défi que tentera de relever l’alliance Renault-Nissan aux côtés de Microsoft. Le constructeur et l’éditeur informatique ont signé un accord mondial pluriannuel pour travailler conjointement sur les technologies du véhicule connecté de nouvelle génération et sur de nouvelles expériences de conduite. Renault-Nissan entend notamment s’appuyer sur l’offre de cloud intelligent du groupe américain, Microsoft Azure, pour développer des services inédits, en particulier autour de la maintenance prédictive.

Grâce à une connectivité plus étendue, le client aura en effet accès à des services de diagnostic avancé du véhicule, ce qui permettra au constructeur de lui proposer des prestations individualisées. La collecte de données sur l’utilisation réelle du véhicule aidera également les équipes d’ingénierie à améliorer la qualité de la fabrication.

« Ce partenariat avec Microsoft nous permet d’accélérer le développement des technologies clés indispensables pour réaliser les scénarios que veulent nos clients et en bâtir de nouveaux, inédits, qu’ils n’imaginent même pas. Notre ambition est de devenir le fournisseur de la mobilité connectée pour tous, avec une seule plate-forme mondiale » a confié Ogi Redzic, vice-président de l’Alliance, responsable des véhicules connectés et services de mobilité.

Le constructeur entend développer des technologies et des options de connectivité qui mèneront d’ici à 2020 au lancement de plus de dix véhicules équipés de fonctions de conduite autonome et de divers services.

Mots clefs associés à cet article : Renault, Nissan, Connectivité

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Bosch et Daimler partenaires pour la conduite automatisée
    Bosch et Daimler partenaires pour la conduite automatisée
  • Gulplug et son Selfplug distinguée par l’Ademe
    Gulplug et son Selfplug distinguée par l’Ademe
  • ZF et son système sMotion lissent la route
    ZF et son système sMotion lissent la route
  • ZF développe un renfort de traction électrique
    ZF développe un renfort de traction électrique
  • Stratasys partenaire d’Audi pour la conception des feux arrière
    Stratasys partenaire d’Audi pour la conception des feux arrière
  • Federal-Mogul lance une nouvelle technologie de segment de piston
    Federal-Mogul lance une nouvelle technologie de segment de piston
  • L’hydrogène oui, mais pas pour tout de suite
    L’hydrogène oui, mais pas pour tout de suite
  • Volkswagen explore le gaz naturel
    Volkswagen explore le gaz naturel
  • Ford accompagne les malvoyants
    Ford accompagne les malvoyants
  • Nauto : la conduite sous haute surveillance
    Nauto : la conduite sous haute surveillance
  • Schaeffler se projette dans l’avenir avec le 48 volts
    Schaeffler se projette dans l’avenir avec le 48 volts
  • Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
    Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
  • [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
    [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
  • Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
    Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
  • BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants
    BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants

Newsletter
Recherche