Connectivité : union sacrée entre Renault-Nissan et Microsoft

Publié le par .

L’alliance Renault-Nissan s’associe à Microsoft pour développer de nouvelles technologies autour du véhicule connecté. Ce partenariat va notamment accélérer le développement de services de maintenance prédictive et de diagnostic à distance.

Renault-Nissan et Microsoft veulent établir un nouveau standard pour les véhicules connectés.
Renault-Nissan et Microsoft veulent établir un nouveau standard pour les véhicules connectés.

Préparer l’avenir de la voiture connectée : c’est le défi que tentera de relever l’alliance Renault-Nissan aux côtés de Microsoft. Le constructeur et l’éditeur informatique ont signé un accord mondial pluriannuel pour travailler conjointement sur les technologies du véhicule connecté de nouvelle génération et sur de nouvelles expériences de conduite. Renault-Nissan entend notamment s’appuyer sur l’offre de cloud intelligent du groupe américain, Microsoft Azure, pour développer des services inédits, en particulier autour de la maintenance prédictive.

Grâce à une connectivité plus étendue, le client aura en effet accès à des services de diagnostic avancé du véhicule, ce qui permettra au constructeur de lui proposer des prestations individualisées. La collecte de données sur l’utilisation réelle du véhicule aidera également les équipes d’ingénierie à améliorer la qualité de la fabrication.

« Ce partenariat avec Microsoft nous permet d’accélérer le développement des technologies clés indispensables pour réaliser les scénarios que veulent nos clients et en bâtir de nouveaux, inédits, qu’ils n’imaginent même pas. Notre ambition est de devenir le fournisseur de la mobilité connectée pour tous, avec une seule plate-forme mondiale » a confié Ogi Redzic, vice-président de l’Alliance, responsable des véhicules connectés et services de mobilité.

Le constructeur entend développer des technologies et des options de connectivité qui mèneront d’ici à 2020 au lancement de plus de dix véhicules équipés de fonctions de conduite autonome et de divers services.

Mots clefs associés à cet article : Renault, Nissan, Connectivité

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Ford lance un moteur trois cylindres avec désactivation de piston
    Ford lance un moteur trois cylindres avec désactivation de piston
  • Nouveau dispositif d’étanchéité d’amortisseur chez SKF
    Nouveau dispositif d’étanchéité d’amortisseur chez SKF
  • Les boîtes de vitesses automatiques s’imposent
    Les boîtes de vitesses automatiques s’imposent
  • Véhicule autonome : le nouveau marché d’Intel
    Véhicule autonome : le nouveau marché d’Intel
  • BMW, Ford, Mercedes et Volkswagen unis dans le déploiement de stations de recharge haute puissance
    BMW, Ford, Mercedes et Volkswagen unis dans le déploiement de stations de recharge haute puissance
  • Ford crée sa propre météo
    Ford crée sa propre météo
  • Pompe à eau à roulement radial extérieur renforcé chez Metelli
    Pompe à eau à roulement radial extérieur renforcé chez Metelli
  • Ford : aides à la conduite nouvelle génération
    Ford : aides à la conduite nouvelle génération
  • « Elk warning » pour mettre fin aux collisions avec les animaux sauvages
    « Elk warning » pour mettre fin aux collisions avec les animaux sauvages
  • Renault se lance dans la vision artificielle avec Chronocam
    Renault se lance dans la vision artificielle avec Chronocam
  • Koni redonne du confort aux minibus
    Koni redonne du confort aux minibus
  • Schenck RoTec Cardano équilibre les arbres de transmission
    Schenck RoTec Cardano équilibre les arbres de transmission
  • Toyota facilite l’auto-partage avec la Smart Key Box
    Toyota facilite l’auto-partage avec la Smart Key Box
  • Tula et Delphi présentent la désactivation dynamique des cylindres sur un quatre-cylindres
    Tula et Delphi présentent la désactivation dynamique des cylindres sur un quatre-cylindres
  • SKF dévoile une nouvelle butée de suspension filtrante
    SKF dévoile une nouvelle butée de suspension filtrante

Newsletter
Recherche