Continental au service de la voiture autonome

Publié le par .

Le groupe continental fait un point sur ses dernières innovations et elles sont nombreuses. Un petit panorama des technologies en cours de développement nous permet de voir le véhicule du futur, essentiellement autonome.

Continental met en avant ses dernières innovations, qui serviront notamment à rendre possible et démocratiser le véhicule autonome.
Continental met en avant ses dernières innovations, qui serviront notamment à rendre possible et démocratiser le véhicule autonome.

L’année est prolifique pour l’équipementier. Le groupe Continental travaille notamment sur plusieurs technologies, en cours de développement ou d’ores et déjà sur le marché. Et l’entreprise allemande entend bien révolutionner l’industrie de l’automobile en misant sur la conduite autonome. Trois innovations ont retenu notre attention.

La suspension CairS

La dernière génération de suspension pneumatique Continental Air Supply (CAirS) a la particularité d’intégrer un module qui comprend le compresseur, le bloc de soupapes, l’unité de contrôle, les moteurs / relais, les tuyaux et câbles internes, le capteur de température et les connecteurs…tout cela dans une seule unité compacte. Il a besoin de peu d’énergies et sa taille réduite permet de gagner jusqu’à 1,5 kilo sur le poids du véhicule. Continental a en outre été distingué pour cette innovation lors de la dernière édition du CES (Consumer Electronics Show) en janvier dernier à Las Vegas.

Le Road Condition Observer

Le système utilise des capteurs qui sont installés dans le véhicule. Ils permettent de savoir si la surface de la route est sèche, humide, couverte de neige ou de glace. Grâce à un algorithme développé par Continental, qui repose sur l’évaluation des images captées par les caméras du véhicule, sur la comparaison avec les données de dynamique de celui-ci et sur la connaissance des données météorologiques locales, l’observateur de l’état des routes permet de signaler au conducteur le temps nécessaire pour un freinage efficient. En cours de développement, le RCO intégrera des données telles que la géométrie de la route, la reconnaissance de la localisation et de la régulation du trafic, tout cela servira notamment à rendre effective la conduite autonome.

MK C1, le frein du véhicule autonome

Continental a développé une solution de freinage électronique, le MK C1, pour permettre au véhicule autonome de freiner efficacement dans n’importe quel contexte. Il dispose de deux unités de système de freinage. En cas de dysfonctionnement du système de freinage électronique, le second intervient en stoppant le véhicule avec les roues avant et en intégrant une fonction ABS. Selon l’équipementier, le MK C1 peut accumuler une pression de freinage deux fois plus rapide que les systèmes conventionnels actuels. « La conduite hautement automatisée impose des exigences sévères au système de freinage. Grâce au MK C1, la technologie de frein de pointe est disponible pour la conduite autonome », a déclaré Felix Bietenbeck, responsable de la division Vehicle Dynamics de Continental Châssis & Sécurité.

Mots clefs associés à cet article : Innovation, Continental

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • ZF et son système sMotion lissent la route
    ZF et son système sMotion lissent la route
  • ZF développe un renfort de traction électrique
    ZF développe un renfort de traction électrique
  • Stratasys partenaire d’Audi pour la conception des feux arrière
    Stratasys partenaire d’Audi pour la conception des feux arrière
  • Federal-Mogul lance une nouvelle technologie de segment de piston
    Federal-Mogul lance une nouvelle technologie de segment de piston
  • L’hydrogène oui, mais pas pour tout de suite
    L’hydrogène oui, mais pas pour tout de suite
  • Volkswagen explore le gaz naturel
    Volkswagen explore le gaz naturel
  • Ford accompagne les malvoyants
    Ford accompagne les malvoyants
  • Nauto : la conduite sous haute surveillance
    Nauto : la conduite sous haute surveillance
  • Schaeffler se projette dans l’avenir avec le 48 volts
    Schaeffler se projette dans l’avenir avec le 48 volts
  • Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
    Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
  • [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
    [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
  • Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
    Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
  • BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants
    BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants
  • BASF anticipe les déformations des thermoplastiques
    BASF anticipe les déformations des thermoplastiques
  • ZF travaille sur un concept d’airbag de genoux allégé
    ZF travaille sur un concept d’airbag de genoux allégé

Newsletter
Recherche