Continental, une vision du pneumatique de demain

Publié le par .

A l’occasion de son TechnikForum, qui s’est tenu les 19 et 20 février dernier, Continental a fait un point sur ses innovations. Et elles sont nombreuses : prototype de pneumatique évolutif et intelligent, pneus cloutés en caoutchouc …

Continental, une vision du pneumatique de demain

Continental a présenté lors du TechnikForum en Suède, les 19 et 20 février 2018, les dernières technologies du groupe afin se rapprocher de sa Vison Zéro ou « un monde sans accident sur la route ». Et pour arriver à cet objectif de sécurité, le manufacturier a notamment mis en avant deux nouveaux concepts de pneumatiques. Les deux systèmes permettent un contrôle de l’état du pneu en temps réel, ainsi qu’une adaptation automatique aux conditions de la route.

Le premier, le ContiSense, utilise des capteurs de pneus pour mesurer la profondeur et la température de la bande de roulement. Le conducteur est ainsi averti de l’endommagement des pneus grâce à la transmission de données captées électroniquement par le caoutchouc. Ces données peuvent être transmises à l’électronique du véhicule ou via bluetooth à un smartphone. Ainsi le conducteur peut recevoir une alerte dès que les valeurs mesurées sont supérieures ou inférieures aux limites prédéfinies ou même si quelque chose pénètre dans la bande de roulement. Cette technologie se veut plus poussée qu’un simple avertissement lié au manque de pression des pneus. Toutes les informations transmises prennent en compte la surface de la route, telles que sa température ou la présence de neige, par exemples. Continental travaille en outre à apporter davantage de capteurs à ContiSense. « Ces capteurs fonctionneront à termes comme l’information du trafic en temps réel. Cela deviendra une technologie courante  », assure un spécialiste lors de la présentation sur circuit.

Des pneus qui s’adaptent au temps

JPEG - 211.7 ko
Le second concept de pneumatique, le ContiAdapt, ajuste sa pression en fonction de la surface de contact. La jante dispose de quatre combinaisons et varie sa largeur en fonction d’une surface humide, inégale, glissante ou normale. Ainsi sur une route lisse et sèche, le pneu dispose d’un point de contact plus léger avec une pression plus élevée dans l’optique d’une conduite « écoénergétique ». Tandis que sur une route glissante, la pression est plus basse avec une surface de contact plus importante. « Le système permet également de régler des pressions de gonflage très basses en dessous de 1 bar, pour aider le véhicule à sortir d’une place de stationnement dans la neige profonde, par exemple, ou traverser une zone dangereuse de glace  », explique Continental lors du forum.

Ces deux technologies s’intégreraient parfaitement dans le cadre de la conduite autonome. Au stade de prototype, Continental annonce que deux autres manufacturiers souhaitent collaborer au projet. Le groupe est actuellement en contact avec des constructeurs intéressés par les deux concepts. Par ailleurs, les deux systèmes peuvent également être combinés. Ce qui donnera un pneu qui comporte trois zones de bande de roulement différentes pour la conduite sur des surfaces mouillées, glissantes ou sèches. En fonction de la pression du pneu et de la largeur de la jante, différentes zones de la bande de roulement sont activées. Ainsi le pneu adopterait la taille requise en fonction de chaque cas de figure.

Des cloutés en caoutchouc

Autre innovation présentée en avant-première mondiale lors du TechnikForum : le

JPEG - 193.8 ko
pneu clouté en caoutchouc. Même si ce produit n’est pas destiné au marché français, il a la particularité de ne pas abimer les routes –ce qui avait poussé le législateur à les interdire dans l’hexagone. Si le caoutchouc a remplacé l’aluminium, son efficacité n’est pas minimisée. Au contraire puisque selon le manufacturier, le « Rubberized spike » dispose d’une adhérence supérieure de 7 % sur la glace –surface sur laquelle il est particulièrement adapté. Cette nouvelle technologie sera disponible prochainement sur les profils dits Nordics de la gamme du manufacturier, notamment le Ice Contact. Les cloutés en caoutchouc seront commercialisés dans les pays nordiques uniquement.

Mots clefs associés à cet article : Continental, Pneumatique

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Kia et Hyundai s’intéressent à la recharge solaire
    Kia et Hyundai s’intéressent à la recharge solaire
  • DataPrint et Bosch améliore la gestion du stationnement
    DataPrint et Bosch améliore la gestion du stationnement
  • Ford supprime les feux aux intersections
    Ford supprime les feux aux intersections
  • ZF observe l’habitacle en 3D
    ZF observe l’habitacle en 3D
  • Volkswagen et Siemens s’approprient les carrefours
    Volkswagen et Siemens s’approprient les carrefours
  • Dyson poursuit ses travaux sur sa voiture électrique
    Dyson poursuit ses travaux sur sa voiture électrique
  • Volkswagen dévoile son châssis électrique
    Volkswagen dévoile son châssis électrique
  • ZF communique ses dernières avancées en matière de conduite automatisée
    ZF communique ses dernières avancées en matière de conduite automatisée
  • ZF sophistique son dernier enrouleur de ceinture électrique
    ZF sophistique son dernier enrouleur de ceinture électrique
  • Champion développe une plate-forme technologique pour ses lubrifiants
    Champion développe une plate-forme technologique pour ses lubrifiants
  • Mann+Hummel filtre les particules de freinage
    Mann+Hummel filtre les particules de freinage
  • NTN-SNR : des roulements céramiques en première mondiale
    NTN-SNR : des roulements céramiques en première mondiale
  • [Vidéo] L’anti nids-de-poule de la Focus
    [Vidéo] L’anti nids-de-poule de la Focus
  • Volvo redéfinit la position de l’humain dans la voiture de demain
    Volvo redéfinit la position de l’humain dans la voiture de demain
  • Ascometal met au point l’acier qui allège les bielles
    Ascometal met au point l’acier qui allège les bielles

Newsletter
Recherche