Contrôle des polluants : Sécuritest et Auto Sécurité en phase pilote

Publié le par .

Le groupe SGS (Sécuritest et Auto Sécurité) se prépare à l’évolution attendue du contrôle technique et lancera en septembre les premiers tests qui permettront de fixer les méthodes de contrôle ainsi que les valeurs de référence.

La phase expérimentale de tests d'émissions polluantes durera jusqu'au 1er mars 2017.
La phase expérimentale de tests d'émissions polluantes durera jusqu'au 1er mars 2017.

Alors que les mesures anti-pollution seront intégrées au contrôle technique dès 2019, le groupe SGS prépare la mise en place de ces nouvelles opérations dans ses réseaux Sécuritest et Auto Sécurité. Le groupe s’est d’ailleurs engagé dans la phase expérimentale qui permettra de tester les équipements disponibles sur le marché, de définir les méthodes de contrôle et de fixer les valeurs de référence de contrôle adaptées.

Au total, sept centres pilotes Sécuritest participeront à ces expérimentations, qui débuteront le 1er septembre. Ces sites ont accueilli 12 des 22 équipements, en provenance de 5 fabricants différents, définis par l’arrêté du 22 juin dernier tandis que les contrôleurs ont suivi une formation spécifique. Dès le début de la phase expérimentale, tous les véhicules qui se présenteront dans les centres pilotes Sécuritest passeront ainsi gratuitement un contrôle anti-pollution renforcé.

Jusqu’à 35 000 euros d’investissement

Selon les résultats de l’expérimentation et les équipements définis, l’investissement pour chaque centre de contrôle technique en France pourrait s’élever entre 2 000 et 35 000 euros. « Dans une profession où les taux de marge sont déjà réduits, 35 000 euros représentent deux mois de chiffre d’affaires pour un centre de contrôle technique moyen. Il faudra donc veiller à trouver le bon arbitrage entre l’efficacité des contrôles et le financement de l’opération » commente Guy Morvan, directeur technique des réseaux Sécuritest et Auto Sécurité.

À noter que le groupe SGS devrait représenter à lui seul près de la moitié des centres pilotes et qu’il fournira au moins 13 000 mesures sur les 24 000 attendues.

Mots clefs associés à cet article : Sécuritest, Auto Sécurité

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Nicolas Bouvier nommé P-DG de Dekra Automotive
    Nicolas Bouvier nommé P-DG de Dekra Automotive
  • Un rapport parlementaire veut durcir le contrôle technique
    Un rapport parlementaire veut durcir le contrôle technique
  • La bonne feuille de route des contrôleurs techniques
    La bonne feuille de route des contrôleurs techniques
  • Nominations chez Autovision
    Nominations chez Autovision
  • Quatre centres Dekra expérimentent le décret relatif au contrôle des émissions
    Quatre centres Dekra expérimentent le décret relatif au contrôle des émissions
  • Autosur rejoint le CNPA
    Autosur rejoint le CNPA
  • Auto Sécurité prend la route contre l’alcool au volant
    Auto Sécurité prend la route contre l’alcool au volant
  • Auto Sécurité devient sponsor de la Coupe de la Ligue
    Auto Sécurité devient sponsor de la Coupe de la Ligue
  • Contrôle technique : des hausses de prix en juillet
    Contrôle technique : des hausses de prix en juillet
  • Contrôle technique : le parc s’améliore
    Contrôle technique : le parc s’améliore
  • Oscaro réduit le prix du contrôle technique avec Auto Sécurité et Sécuritest
    Oscaro réduit le prix du contrôle technique avec Auto Sécurité et Sécuritest
  • Dekra Automotive refond son site internet
    Dekra Automotive refond son site internet
  • Contrôle technique : Simplauto note une inflation contenue en 2015
    Contrôle technique : Simplauto note une inflation contenue en 2015
  • Sécuritest fait évoluer son identité numérique
    Sécuritest fait évoluer son identité numérique
  • CNPA : pleins phares sur le contrôle technique
    CNPA : pleins phares sur le contrôle technique

Newsletter
Recherche