ContrôleTechniqueGratuit lève 2,6 millions d’euros

Publié le par .

Trois ans après son lancement, le site ContrôleTechniqueGratuit vient d’opérer une importante levée de fonds qui doit permettre à la start-up de communiquer davantage auprès du grand public.

Avec 37 000 inscrits sur son site, Contrôletechniquegratuit a permis de faire des économies à plus de 5 500 clients.
Avec 37 000 inscrits sur son site, Contrôletechniquegratuit a permis de faire des économies à plus de 5 500 clients.

La start-up ContrôleTechniqueGratuit vient de boucler une importante levée de fonds de 2,6 millions d’euros, après les 750 000 euros reçus en 2017. Une série de partenaires financiers ont contribué à cet investissement.

« Cette augmentation de capital va permettre à ContrôleTechniqueGratuit de poursuivre son développement, notamment en devenant plus visible sur tout le territoire français » s’exclame Jonathan Habersztrau, fondateur du site.

Avec désormais un modèle rentable et qui a démontré son intérêt, ContrôleTechniqueGratuit devrait profiter de cette entrée d’argent frais pour développer sa notoriété et communiquer davantage sur des médias grand public. « Nous devons encore gagner en légitimité et démontrer que notre solution n’est pas un mauvais plan », commente le fondateur. Il espère bien profiter du renforcement annoncé du contrôle technique, et de sa hausse de prix probable, pour pousser sa solution de gratuité.

Échange données contre contrôle technique !

Pour rappel, le site permet aux conducteurs de monétiser leurs données autour de l’automobile, et de leur historique d’achat/entretien, pour bénéficier en retour de la gratuité du contrôle technique.

ContrôleTechniqueGratuit exploite ensuite ces données pour les revendre à l’ensemble des entreprises qui interviennent dans le secteur automobile (concessionnaires, constructeurs, réseaux d’entretien, assureurs…), leur permettant de mieux connaître leurs clients, leurs besoins et leurs attentes. À ce stade, quelque 2 000 entreprises sont clientes de la solution.

Les centres partenaires de contrôle technique, au nombre de 1 400, bénéficient aussi de cette nouvelle approche dans l’univers du marketing en exploitant les « heures creuses », plus difficiles à commercialiser. « Nous couvrons entièrement la France. En effet, 97 % des Français ont un centre partenaire à moins de 10 kilomètres de chez eux », souligne Jonathan Habersztrau.

Depuis sa création en mars 2015, avec 37 000 inscrits sur son site, la société a ainsi permis de faire des économies à plus de 5 500 clients. Elle a collecté environ 100 000 documents, qu’elle a valorisés auprès des acteurs du secteur automobile.

Mots clefs associés à cet article : Contrôle technique

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Pneumaclic lance les offres « linéaires »
    Pneumaclic lance les offres « linéaires »
  • Wyz Group vise la cour des ETI
    Wyz Group vise la cour des ETI
  • Piecesetpneus.com se lance dans la pièce de carrosserie
    Piecesetpneus.com se lance dans la pièce de carrosserie
  • Opisto revient sur 2018
    Opisto revient sur 2018
  • L’Aventure Peugeot Citroën DS étoffe son offre de pièces
    L’Aventure Peugeot Citroën DS étoffe son offre de pièces
  • France Réemploi Pièces Auto : + 35 % de commandes en 2018
    France Réemploi Pièces Auto : + 35 % de commandes en 2018
  • Pneumaclic vise 450 000 pneus livrés en 2019
    Pneumaclic vise 450 000 pneus livrés en 2019
  • Lecarrossier.fr : le réseau digital apporteur d’affaires
    Lecarrossier.fr : le réseau digital apporteur d’affaires
  • Piècesetpneus teste la vente B2B
    Piècesetpneus teste la vente B2B
  • Pneumaclic veut faire du volume
    Pneumaclic veut faire du volume
  • Garagescore lance un outil dédié à la gestion des mécontents
    Garagescore lance un outil dédié à la gestion des mécontents
  • Sytao, la vente de pneumatiques en ligne pour tous
    Sytao, la vente de pneumatiques en ligne pour tous
  • Oscaro.com mis en demeure par l’UFC-Que Choisir
    Oscaro.com mis en demeure par l’UFC-Que Choisir
  • lautopiece.com : la différence par les services
    lautopiece.com : la différence par les services
  • La maison mère d’Autodis en passe de reprendre Oscaro
    La maison mère d’Autodis en passe de reprendre Oscaro

Newsletter
Recherche