Crit’Air s’applique désormais à Lille

Publié le par .

En application à Paris depuis le 16 janvier 2017, la vignette Crit’Air permettant de rouler (ou pas) dans la capitale allait faire vraisemblablement des émules dans d’autres métropoles françaises. Cela se vérifie par l’annonce du préfet du Nord, le 18 juillet, d’appliquer ce dispositif de restriction de circulation routière aux douze communes de la métropole lilloise.

Après Paris, Lille adopte les mesures restrictives de circulation en cas de pollution de l'air.
Après Paris, Lille adopte les mesures restrictives de circulation en cas de pollution de l'air.

Rappelons que ce dispositif facilite l’identification des véhicules les moins polluants par le biais d’une vignette sécurisée de couleur apposée sur le véhicule et intitulée certificat qualité de l’air (Crit’Air). Elle permet aux véhicules les plus propres de pouvoir circuler dans les agglomérations où ont été instaurées des restrictions de circulation pour lutter contre la pollution.

La capitale est la première zone de circulation restreinte (ZCR) de ce dispositif, qui empêche les véhicules les plus polluants (dits « non classés ») de pouvoir rouler dans Paris intra muros de 8 h 00 à 20 h 00, du lundi au vendredi.

Mise en place du ticket pollution

Désormais, au prochain pic de pollution, Lille mais aussi Hellemmes, Lomme, Lambersart, La Madeleine, Lezennes, Marcq-en-Baroeul, Marquette-lez-Lille, Mons-en-Baroeul, Ronchin, Saint-André-lez-Lille, Sequedin, en dehors des axes routiers A1, A25, A22, N227 et D652, pourront être concernés par cette mesure. À la demande des autorités, seuls seront autoriser à circuler sur le périmètre restreint des douze communes les voitures, véhicules utilitaires légers et deux-roues disposant d’une vignette Crit’Air 0, 1, 2, 3 et 4.

Les contrevenants s’exposeront à une amende de 68 euros. L’alternative sera les transports en commun avec la mise en place du ticket pollution. Il permet aux non- abonnés d’effectuer un trajet par jour dans l’ensemble du réseau bus, métro, tramway.

Mots clefs associés à cet article : Environnement

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • SGS souhaite s’imposer sur le SIV
    SGS souhaite s’imposer sur le SIV
  • S.A.V : l’horizon s’éclaircit pour les réseaux de marque
    S.A.V : l’horizon s’éclaircit pour les réseaux de marque
  • [infographie] Les carrossiers montrent l’exemple en matière d’accueil téléphonique
    [infographie] Les carrossiers montrent l’exemple en matière d’accueil téléphonique
  •  Auto C.R.F. se dote d’un nouveau site en ligne
    Auto C.R.F. se dote d’un nouveau site en ligne
  • Rétrofit électrique, un possible débouché ?
    Rétrofit électrique, un possible débouché ?
  • Véhicule électrique : 1 borne pour 6 véhicules
    Véhicule électrique : 1 borne pour 6 véhicules
  • État des lieux : WeProov lance un portique intelligent
    État des lieux : WeProov lance un portique intelligent
  • AAA Data anticipe les achats des flottes
    AAA Data anticipe les achats des flottes
  • Autodata publie son palmarès des entrées en atelier
    Autodata publie son palmarès des entrées en atelier
  • Contrôle technique : le CNPA mettra en place une plate-forme d’information des consommateurs
    Contrôle technique : le CNPA mettra en place une plate-forme d’information des consommateurs
  • Le GNFA s’installe dans son nouveau siège
    Le GNFA s’installe dans son nouveau siège
  • L’Automobile Club de France à la recherche de start-up innovantes
    L’Automobile Club de France à la recherche de start-up innovantes
  • Texaco facilite encore plus l’accès à l’analyse d’huile
    Texaco facilite encore plus l’accès à l’analyse d’huile
  • 9 premiers mois 2018 profitables pour la filière indépendante
    9 premiers mois 2018 profitables pour la filière indépendante
  • Nouvelle direction chez CarGarantie
    Nouvelle direction chez CarGarantie

Newsletter
Recherche