DAF Conseil fête ses 10 ans de succès

Publié le par .

DAF conseil vient de fêter glorieusement ses dix ans d’existence. En pleine croissance, l’entreprise a su convaincre ses clients par la diversification d’une offre adaptée qui dépasse désormais le simple support technique. C’est maintenant vers l’international que se tournent ses dirigeants.

DAF Conseil fête ses 10 ans de succès

DAF Conseil, entreprise spécialisée dans la formation, l’assistance technique et les solutions digitales destinées à l’après-vente automobile, fête ses 10 ans. En une décennie, la société qui a fortement évolué, offre désormais un large panel de solutions pour un chiffre d’affaires de 4,8 M€ en 2016, en progression de 7% par rapport à l’année précédente.

Dix ans plus tôt, la société, fondée par Pascal Renne, débute avec une équipe de 4 personnes après la reprise de la société SOS Diag qui formait les réparateurs aux outils de diagnostic. DAF Conseil devient rapidement un spécialiste reconnu dans le domaine de la formation. Cette activité représente un total de 945 jours de formation à l’année, soit 58 256 jours stagiaires. En juillet dernier, la société a obtenu la certification de service « VeriSelect » pour son activité de formation par le Bureau Veritas.

En parallèle, DAF Conseil devient également un acteur de référence dans le domaine de l’assistance technique téléphonique. Passée de 3 à 12 personnes, le plateau gère à ce jour près de 10 000 utilisateurs pour plus de 58 000 appels par an. La société travaille sur la mise en place d’une nouvelle plateforme web internationale de gestion des dossiers, permettant la mise en commun de plus de 150 000 dossiers techniques par an et d’une base de connaissance internationale.

Des solutions digitales

Prochainement, cette plateforme permettra la mise en place d’une hotline fonctionnant à partir d’une tablette tactile. Les remontées seront automatisées et le technicien pourra traiter la demande en temps réel avec l’intégration, dans le traitement du dossier, d’éléments ou composants incriminés en réalité augmentée.

Au-delà de son activité historique, DAF Conseil a su s’adapter et se diversifier pour accompagner les réparateurs face aux évolutions du marché. En 2011, Absymédias, filiale de l’entreprise, voit le jour pour développer des solutions digitales (web et mobiles) adaptées aux besoins en management, développement commercial et suivi d’activité de ses clients. En 2013, DAF Conseil lance Cap Service, un CRM « full web » pour les ateliers. En 2015 c’est le lancement de Network Portal, un ERP web, et de Repair Suite, une offre globale de solutions web pour le réparateur.

La société est aujourd’hui un acteur reconnu dans le domaine des solutions digitales à destination des réseaux de réparation. En effet, ce ne sont pas moins de 2 500 garages qui utilisent déjà Cap Service en France et 500 en Italie, pour un potentiel estimé à 10 000 sur toute l’Europe. Enfin, deux réseaux de distribution ont déjà mis en place le Network Portal et 1 500 garages se sont engagés dans un processus d’e-labellisation proposé par DAF Conseil.

« Nous proposons des solutions à tous les niveaux de la chaine automobile, que ce soit au niveau des réparateurs, des réseaux de distribution et de réparation quels qu’ils soient, multimarque, généralistes ou spécialistes, ou même au niveau des équipementiers ou des fédérations automobiles » commente Jacques de Leissègues, Président de DAF Conseil.

Cap vers l’international

DAF Conseil s’est dernièrement rapproché de ses homologues européens sous la bannière eXponentia. Un regroupement qui devrait permettre à l’entreprise de compléter son offre et d’envisager un développement à l’international (Royaume-Uni, en Italie, Espagne, Allemagne, Portugal et Benelux).

Avec cette croissance hors de nos frontières, la société qui emploie une équipe de 35 personnes, projette d’atteindre les 45 personnes d’ici 2020 avec un objectif de 7 M€ de chiffre d’affaires. Pour accompagner sa croissance et lui permettre de doubler sa capacité, DAF Conseil prévoit de déménager courant 2018 sur le Pole Leonard De Vinci situé à Lisses dans l’Essonne.

Mots clefs associés à cet article : Formation, Daf Conseil

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • La FFC ouvre les portes de son CFA
    La FFC ouvre les portes de son CFA
  • Vitrage : VSF va ouvrir son centre de formation
    Vitrage : VSF va ouvrir son centre de formation
  • Le loueur Alphabet France confirme sa croissance en 2016
    Le loueur Alphabet France confirme sa croissance en 2016
  • TomTom Road Event Report : le nouvel outil de partage de la marque
    TomTom Road Event Report : le nouvel outil de partage de la marque
  • Les coûts d’achat et d’usage des voitures restent modestes en France
    Les coûts d’achat et d’usage des voitures restent modestes en France
  • Greenspot, la station de services qui se veut éco-responsable
    Greenspot, la station de services qui se veut éco-responsable
  • Fiat 500 : numéro 1 des véhicules de collection
    Fiat 500 : numéro 1 des véhicules de collection
  • Le CNPA alerte la DGCCRF sur les dérives autour de la pièce de réemploi
    Le CNPA alerte la DGCCRF sur les dérives autour de la pièce de réemploi
  • Équip Auto 2017 : « Réparer aujourd’hui, préparer demain ! »
    Équip Auto 2017 : « Réparer aujourd’hui, préparer demain ! »
  • Pour Traqueur, covoiturage et auto-partage font progresser les vols de véhicules
    Pour Traqueur, covoiturage et auto-partage font progresser les vols de véhicules
  • Pour FNAA, la mobilité pour tous passera par les artisans de l’automobile
    Pour FNAA, la mobilité pour tous passera par les artisans de l’automobile
  • Les conducteurs de véhicules électriques économisent jusqu’à 800 euros par an
    Les conducteurs de véhicules électriques économisent jusqu’à 800 euros par an
  • Autopromotec, le Salon qui grossit
    Autopromotec, le Salon qui grossit
  • L’Anfa renouvelle sa semaine des services de l’automobile et de la mobilité
    L’Anfa renouvelle sa semaine des services de l’automobile et de la mobilité
  • Pièces recyclées : que faire en attendant l’arrêté d’application ?
    Pièces recyclées : que faire en attendant l’arrêté d’application ?

Newsletter
Recherche