Depopass, la nouvelle solution de paiement sécurisée

Publié le par .

Depopass veut être une « alternative crédible » au chèque de banque.
Depopass veut être une « alternative crédible » au chèque de banque.

Pour faciliter et sécuriser les transactions entre particuliers, SereniPay lance avec S-money, filiale à 100 % du groupe Banque Populaire Caisse d’Épargne (BPCE ), une nouvelle solution de paiement via compte séquestre : Depopass .

Le principe est simple : après inscription sur la plate-forme Depopass et vérification de son identité, l’acheteur envoie les fonds par virement auprès d’un partenaire bancaire qui s’occupe de sécuriser et d’immobiliser cette somme. Pour récupérer le véhicule, l’acheteur doit alors transmettre un code de paiement au vendeur, qui s’est aussi inscrit sur le portail Depopass.

Une fois le code validé, les fonds sont alors transférés et le vendeur payé. Autres avantages du Depopass : les démarches s’effectuent à distance et à n’importe quel moment puisque les opérations de transfert des fonds se font en ligne ou par SMS. « Ainsi, acheteur et vendeur sont d’une part assurés de leurs identités respectives et d’autre part ont une vraie visibilité de la présence des fonds. Avec Depopass la transaction se déroule ainsi de façon plus sereine », indique SereniPay dans un communiqué.

Le service Depopass est facturé à hauteur de 99 euros pour un montant de transaction s’élevant jusqu’à 12 500 euros. Au-delà de ce montant, les frais de gestion varient en fonction du prix du véhicule.

Mots clefs associés à cet article : Véhicules d’occasion

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le marché de l’occasion confirme sa chute
    Le marché de l’occasion confirme sa chute
  • Autoviza enrichit son rapport historique des véhicules
    Autoviza enrichit son rapport historique des véhicules
  • Le contrôle technique au service de la prime à la conversion
    Le contrôle technique au service de la prime à la conversion
  • Occasion : Expedicar profite de la digitalisation des transactions
    Occasion : Expedicar profite de la digitalisation des transactions
  • La chute du marché de l’occasion se poursuit
    La chute du marché de l’occasion se poursuit
  • AutoVisual : le big data au service des pro
    AutoVisual : le big data au service des pro
  • Kyump se déploie à Lille
    Kyump se déploie à Lille
  • L’essence davantage plébiscité en occasion
    L’essence davantage plébiscité en occasion
  • Prime à la conversion : AutoVisual liste les véhicules éligibles
    Prime à la conversion : AutoVisual liste les véhicules éligibles
  • Mon Spécialiste Auto veut doubler ses effectifs de mécaniciens indépendants
    Mon Spécialiste Auto veut doubler ses effectifs de mécaniciens indépendants
  • Vente de véhicules d’exception : CarJager compte sur les garagistes
    Vente de véhicules d’exception : CarJager compte sur les garagistes
  • Mauvais temps pour les véhicules d’occasion
    Mauvais temps pour les véhicules d’occasion
  • Aramisauto  a vendu 36 000 véhicules en 2017
    Aramisauto a vendu 36 000 véhicules en 2017
  • Youpicar : le groupe Colin lance sa plate-forme en ligne
    Youpicar : le groupe Colin lance sa plate-forme en ligne
  • Bonne année… pour le marché du VO
    Bonne année… pour le marché du VO

Newsletter
Recherche