Des achats groupés en faveur des bus à hydrogène

Publié le par .

Des stratégies d’achats groupés se mettent en place en Europe pour permettre au bus à hydrogène de devenir une solution compétitive.

Pour aider les acteurs à se structurer, un groupe de travail « bus électriques à hydrogène » a été mis en place au sein du consortium Mobilité Hydrogène France.
Pour aider les acteurs à se structurer, un groupe de travail « bus électriques à hydrogène » a été mis en place au sein du consortium Mobilité Hydrogène France.

Depuis plus de dix ans, le bus électrique à hydrogène s’est développé de manière complémentaire au bus électrique à batteries. La solution à hydrogène possède des atouts comme un temps de recharge ultrarapide (5 à 10 minutes), une autonomie de plus de 300 kilomètres et une infrastructure plus simple de recharge. Près de 300 nouveaux bus électriques à hydrogène seront déployés prochainement en Europe.

Pour accompagner cette croissance, des stratégies d’achats groupés sont actuellement mises en place entre les constructeurs afin de permettre de réduire les coûts en réalisant des économies d’échelle. Par ailleurs, la stratégie est aussi de favoriser l’émergence d’une offre industrielle européenne de bus électriques à hydrogène.

L’intérêt croissant pour les bus à hydrogène permet d’estimer un marché potentiel de 1 500 unités à court terme eu Europe. La hausse de la demande s’explique par la baisse des prix des bus : de plus de 1,2 million d’euros auparavant à près de 500 000 euros actuellement.

En France, les villes d’Auxerre, Pau, Toulouse, Versailles et Artois-Gohelle se positionnent déjà sur ce nouveau marché. Une vingtaine de bus seront livrés et opérationnels en France en 2019.

Par ailleurs, la filière française se mobilise, avec en particulier le positionnement officiel d’un premier constructeur de bus français, Safra, qui propose désormais une version
hydrogène de son modèle Businova. Des fournisseurs et exploitants investissent dans les stations de recharge hydrogène (Air Liquide, Engie/GNVert, McPhy, etc). La Centrale d’achat du transport public a décidé d’ajouter des bus électriques à hydrogène à son catalogue de véhicules.

Dans la même rubrique :

  • Volvo Cars et Volvo Trucks pour le partage de données
    Volvo Cars et Volvo Trucks pour le partage de données
  • Starship, le camion écolo de Shell et AirFlow
    Starship, le camion écolo de Shell et AirFlow
  • Toyota lance un premier bus de série à hydrogène
    Toyota lance un premier bus de série à hydrogène
  • GNV : le biogaz appuyé par le Gouvernement
    GNV : le biogaz appuyé par le Gouvernement
  • Moteur MAN D08 « full » SCR
    Moteur MAN D08 « full » SCR
  • Transpolis : FFC devient actionnaire de la ville laboratoire
    Transpolis : FFC devient actionnaire de la ville laboratoire
  • BorgWarner électrifie le bus hybride de Scania avec sa technologie HVH
    BorgWarner électrifie le bus hybride de Scania avec sa technologie HVH
  • Chéreau présente la première semi-remorque multiplexée
    Chéreau présente la première semi-remorque multiplexée
  • Total investit dans le transport routier de marchandise avec OnTruck
    Total investit dans le transport routier de marchandise avec OnTruck
  • Renault Trucks vise 13 % d’économie avec son projet Falcon
    Renault Trucks vise 13 % d’économie avec son projet Falcon
  • MAN développe la motorisation hybride
    MAN développe la motorisation hybride
  • ZF et e.GO Mobile AG s’associent pour les transports de demain
    ZF et e.GO Mobile AG s’associent pour les transports de demain
  • Volvo Trucks teste la collecte autonome des ordures
    Volvo Trucks teste la collecte autonome des ordures
  • Volvo Trucks entretient la vigilance
    Volvo Trucks entretient la vigilance
  • Les motoristes de Renault Trucks séduits par l’impression 3D Métal
    Les motoristes de Renault Trucks séduits par l’impression 3D Métal

Newsletter
Recherche