Des brouilleurs contre les outils d’aide à la conduite

Publié le par .

L’association 40 millions d’automobilistes s’insurge contre le recours aux brouilleurs, qui rendraient inutilisables les outils d’aide à la conduite. La Sécurité routière envisage d’autoriser les forces de l’ordre à les utiliser.

L'association dénonce des mesures répressives de la Sécurité routière.
L'association dénonce des mesures répressives de la Sécurité routière.

L’association 40 millions d’automobilistes vient de mettre à disposition des usagers un courrier à adresser à leurs élus. L’association y dénonce la répression exercée par l’État. Nouvelle raison de la colère : la Sécurité routière envisage de permettre aux forces de l’ordre d’utiliser des brouilleurs pour empêcher la diffusion et la réception de messages informant les automobilistes en temps réel.

Pourtant, l’association estime que les usagers utilisent des outils d’aide à la conduite « communicants » pour s’informer des zones de danger et respecter les limitations de vitesse. « Cette mesure est la preuve ultime de la malhonnêteté intellectuelle de la Sécurité routière, qui met en place une mesure répressive supplémentaire alors que l’accidentalité est en baisse depuis douze mois » estime Pierre Chasseray, délégué général de l’association.

Déjà en février dernier, 40 millions d’automobilistes avait dénoncé « la soif de répression de la Sécurité routière » après le lancement de l’expérimentation visant à évaluer la privatisation des radars embarqués. En effet, l’association s’étonnait d’un lancement d’appels d’offres pour recruter les chauffeurs des voitures-radars dans le secteur privé, alors que l’expérimentation devait prendre fin en septembre 2017.

« Pourquoi vouloir précipiter la mise en œuvre de cette mesure ? S’agit-il réellement de sauver des vies ou de remplir les caisses de l’État » s’était alors interrogé Daniel Quero, président de l’association.

Mots clefs associés à cet article : Service, 40 millions d’automobilistes

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Comexposium reste organisateur d’Equip Auto
    Comexposium reste organisateur d’Equip Auto
  • Le CNPA salue l’ambition du Gouvernement de promouvoir une mobilité plus propre
    Le CNPA salue l’ambition du Gouvernement de promouvoir une mobilité plus propre
  • Mobilité propre : les nouvelles mesures phares du Gouvernement
    Mobilité propre : les nouvelles mesures phares du Gouvernement
  • Pannes mécaniques : C2A Garantie optimise ses souscriptions en ligne
    Pannes mécaniques : C2A Garantie optimise ses souscriptions en ligne
  • GT Motive lance les modules GT Global
    GT Motive lance les modules GT Global
  • Dekra va s’occuper des installations des carrossiers de la FRCI
    Dekra va s’occuper des installations des carrossiers de la FRCI
  • L’ANFA dresse son bilan remarquable pour la formation
    L’ANFA dresse son bilan remarquable pour la formation
  • Coyote nomme un nouveau directeur commercial
    Coyote nomme un nouveau directeur commercial
  • [Edito] Et HOP !
    [Edito] Et HOP !
  • Entretien et réparation : les prix moyens des prestations stagnent
    Entretien et réparation : les prix moyens des prestations stagnent
  • Suivideflotte.net développe un tableau de bord virtuel
    Suivideflotte.net développe un tableau de bord virtuel
  • Nouveau président pour l’ASAV
    Nouveau président pour l’ASAV
  • 80 km/h sur les routes : quelles conséquences pour la mécanique ?
    80 km/h sur les routes : quelles conséquences pour la mécanique ?
  • Carburant : c’est l’État qui vous pompe !
    Carburant : c’est l’État qui vous pompe !
  • Equip Auto 2019 : Salon de la première monte et de l’après-vente
    Equip Auto 2019 : Salon de la première monte et de l’après-vente

Newsletter
Recherche