Des garanties plus chères et plus fréquentes en 2017

Publié le par .

Selon la dernière étude publiée par le garantisseur CarGarantie, la moyenne des frais de réparation est passée de 502 € en 2016 à 514 € par dossiers en 2017. Plus d’un sinistre sur dix est une panne de moteur, celle-ci représente presque un quart des frais engagés.

L’étude annuelle des contrats de garantie de CarGarantie (portant sur plus de 980 000 contrats) indique que la moyenne des frais de réparation est passée de 502 € en 2016 à 514 € par dossiers en 2017. Une hausse qui s’explique par la complexité technique des véhicules.

À l’origine de la majorité des coûts sur le segment des véhicules d’occasion : le moteur. Avec 24,2 %, des dépenses (vs 22,9 % en 2016). Il est suivi à la 2ème et à la 3ème place par le circuit d’alimentation d’air (turbocompresseur inclus) ainsi que par la boîte de vitesses, comme l’année précédente. Tous deux affichent de faibles reculs dans leur contribution au montant du sinistre (système d’alimentation : - 0,4 % passant à 17,7 % ; boîte de vitesses : -0,2 % passant 11,7 %). L’installation électrique et la climatisation occupent toujours la 4ème et la 5ème place.

En ce qui concerne les voitures neuves, la part des pannes de moteur est nettement plus élevée que l’année dernière. Le système d’alimentation, en tête de liste, n’a presque pas évolué avec 20,3 % (2016 : 20,2 %). Le moteur se hisse à la 2ème place avec 18,9 % des coûts – soit une augmentation de 3,1 %. La boîte de vitesses en troisième place enregistre un recul modéré de 1,4 % pour passer à 12,3 %.

Le circuit d’air première cause de panne

Pour ce qui est la fréquence des pannes, sur les voitures d’occasion, on trouve encore le circuit d’alimentation en 1ère place avec 19,7 % (2016 : 19,6 %) et en 2ème place le système électrique avec 17,3 % (2016 : 17,7 %). Avec 11,2 %, le moteur occupe la 3ème place du palmarès (2016 : 10,9 %).

Pour les voitures neuves, le palmarès des deux premières places reste identique : le système d’alimentation en tête (+0,7 % passant ainsi à 22,3 %), suivi de l’installation électrique (+0,6 % passant ainsi à 18,1 %). Toutefois, on trouve à la 3ème place l’électronique de confort (+1,1 % passant ainsi à 8,8 %), tandis que le système de refroidissement qui détenait la 3ème place l’année dernière enregistre un recul de 2,6 %, passant ainsi à 8,7 %.

Véhicules d’occasion : les sinistres surviennent plus tôt

Sur la base du kilométrage, les sinistres touchant des véhicules d’occasion surviennent plus vite que l’année dernière : la part des sinistres survenant avant 15 000 kilomètres augmente dans chaque catégorie. Avec un taux de 33,2 % (2016 : 31,7 %), un tiers des sinistres survient pendant les 5 000 premiers kilomètres. Dans l’ensemble, les statistiques des sinistres des 25 000 premiers kilomètres ne changent pas puisque les catégories enregistrent un recul après 15 000 km. Pour les voitures neuves, la tendance reste sensiblement identique. Dans 30,3 % des cas, le sinistre intervient au cours des 25 000 premiers kilomètres (2016 : 31,7 %).

Les sinistres surviennent plus vite : 83,3 % des voitures d’occasion (2016 : 81,7 %) et 54,9 % des voitures neuves (2016 : 48,9 %) ont dû bénéficier de prestations de garantie durant la première année suivant le début de la garantie.

Dans la même rubrique :

  • L’Anfa fait découvrir les métiers de l’automobile avec l’Onisep
    L’Anfa fait découvrir les métiers de l’automobile avec l’Onisep
  • Salon de l’emploi automobile : 4 500 offres disponibles
    Salon de l’emploi automobile : 4 500 offres disponibles
  • Opteven se lance dans la connectivité avec Oocar
    Opteven se lance dans la connectivité avec Oocar
  • Naissance officielle de l’OPCO Mobilités
    Naissance officielle de l’OPCO Mobilités
  • Autoeco se colle au « décret 5 flux »
    Autoeco se colle au « décret 5 flux »
  • KG Protech forme les techniciens à distance
    KG Protech forme les techniciens à distance
  •  Claude Cham nouveau président de la Fiev
    Claude Cham nouveau président de la Fiev
  • [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier de mars 2019
    [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier de mars 2019
  • WeProov adapte sa solution aux gestionnaires de flotte
    WeProov adapte sa solution aux gestionnaires de flotte
  • ETAI Iberica expose à Motortec Automechanika
    ETAI Iberica expose à Motortec Automechanika
  • Stéphane Rivière est le nouveau président de l’Anfa
    Stéphane Rivière est le nouveau président de l’Anfa
  • Attention aux fluides frigorigènes non réglementaires
    Attention aux fluides frigorigènes non réglementaires
  • + 36% de véhicules électriques en février 2019
    + 36% de véhicules électriques en février 2019
  • Solware Auto va développer son DMS Winmotor Next en Europe
    Solware Auto va développer son DMS Winmotor Next en Europe
  • L’Apam plaide pour une mobilité abordable, pérenne et équitable
    L’Apam plaide pour une mobilité abordable, pérenne et équitable

Newsletter
Recherche