Dieselgate : PSA aussi ?

Publié le par .

Groupe PSA, souvent cité en exemple pour la maitrise des émissions polluantes de ses véhicules, pionnier du filtre à particules, est lui aussi dans le collimateur de la justice pour des moteurs apparemment pas si vert.

Dieselgate : PSA aussi ?

Le Ministère de l’Economie, des Finances et de L’industrie a annoncé hier que la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a finalisé ses investigations concernant les moteurs du groupe PSA.

Et les résultats de ses expertises apparaissent troublantes puisqu’un procès-verbal vient d’être transmis au Parquet de Versailles. Il revient maintenant à la Justice de donner les suites qu’elle jugera nécessaires à ces manquements présumés.

La DGCCRF s’est appuyée sur les résultats de tests réalisés par l’UTAC et l’IFPEN, ainsi que sur l’analyse de documents saisis au cours d’une perquisition dans les locaux du constructeur et sur l’audition de représentants de l’entreprise.

Dans un communiqué, le constructeur indique qu’il fera valoir ses arguments pour éviter tout amalgame. Il mentionne respecter les réglementations et que ses véhicules ne sont pas équipé d’un logiciel truqueur.

Pour Gilles Le Borgne, Directeur R&D : « Nous sommes surpris par cette annonce alors même que PSA est fier d’être le précurseur dans le développement des technologies de dépollution (filtre à particules et SCR), le leader dans la réduction des émissions de CO2, et le pionnier dans la transparence vis à vis de ses clients sur les consommations en usage réel. Aussi PSA se battra pour défendre ses technologies, son savoir-faire et sa compétitivité au service de l’industrie française, dont PSA est le premier exportateur automobile."

Après Volkswagen, Renault et FIAT Chrysler

Cette procédure de la DGCCRF s’inscrit dans le cadre plus large d’une enquête sur les pratiques relatives aux émissions d’oxydes d’azote (NOx) d’une douzaine de constructeurs automobiles commercialisant des véhicules diesel en France.

Dans le cadre de cette enquête, la DGCCRF a déjà transmis à la justice des procès-verbaux concernant les groupes Volkswagen, en février 2016, et Renault, en novembre 2016. Le Parquet de Paris a, dans ces deux cas, ouvert des informations judiciaires pour tromperie. La DGCCRF a également transmis au Parquet de Paris, en début de semaine, ses conclusions concernant FIAT Chrysler automobile. Par ailleurs, la DGCCRF poursuit son enquête et, dans ce cadre, des investigations relatives aux autres constructeurs sont toujours en cours.

Mots clefs associés à cet article : Groupe PSA, Environnement

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • PSA démarre autobutler.fr
    PSA démarre autobutler.fr
  • Volkswagen va investir 70 milliards d’euros dans l’électrique
    Volkswagen va investir 70 milliards d’euros dans l’électrique
  • Ford se lance dans le …vélo-partage !
    Ford se lance dans le …vélo-partage !
  • Volkswagen et IBM coopèrent pour le développement de services connectés
    Volkswagen et IBM coopèrent pour le développement de services connectés
  • Le groupe PSA quitte son siège social historique
    Le groupe PSA quitte son siège social historique
  • PSA nomme Andrea Bandinelli à la communication financière
    PSA nomme Andrea Bandinelli à la communication financière
  • Le marché des véhicules neufs toujours en expansion
    Le marché des véhicules neufs toujours en expansion
  • Renault-Nissan et Dongfeng vont co-développer des VE
    Renault-Nissan et Dongfeng vont co-développer des VE
  • Renault installe ses « batteries seconde vie » sur autoroute
    Renault installe ses « batteries seconde vie » sur autoroute
  • Toyota et Mazda assoient leur alliance
    Toyota et Mazda assoient leur alliance
  • PSA : une marge opérationnelle digne des marques allemandes
    PSA : une marge opérationnelle digne des marques allemandes
  • Louis-Carl Vignon est le nouveau président de Ford France
    Louis-Carl Vignon est le nouveau président de Ford France
  • Véhicule électrique : un marché de plus de 6 milliards en 2025
    Véhicule électrique : un marché de plus de 6 milliards en 2025
  • PSA-Opel, la Commission Européenne donne son accord
    PSA-Opel, la Commission Européenne donne son accord
  • Nissan cède son activité de batteries électriques
    Nissan cède son activité de batteries électriques

Newsletter
Recherche