Distribution de pièces : une reprise d’ampleur limitée

Publié le par .

Selon le nouveau baromètre de la Feda, orchestrée par l’institut I+C, le marché de la distribution de pièces détachées connaît une reprise d’ampleur limitée.

Distribution de pièces : une reprise d’ampleur limitée

Lors de la dernière rencontre du CDA (club de la distribution automobile) organisée par la Feda, le cabinet d’études I+C a communiqué quelques informations économiques portant sur le marché de la distribution de pièces détachées.

Laurent Frelat, directeur général de l’institut, a indiqué que depuis 2007 la France connaissait une situation économique préoccupante avec un recul de 7 % de l’activité industrielle (en euros constants, sans prise en compte de l’inflation). Le niveau d’avant-crise n’a jamais été réellement retrouvé, même si la situation se redresse avec lenteur. Le commerce de gros dans son ensemble enregistre, lui, un recul de 3 %. Plus problématique, le business des pièces détachées accuse pour sa part une chute de 4,9 % depuis 2007.

Une trésorerie assainie

Malgré ce contexte de recul généralisé de l’activité d’après-crise, le marché s’est très légèrement redressé l’an passé. « Nous sommes face à une reprise d’ampleur limitée », résume Laurent Frelat. La trésorerie des entreprises de distribution se trouve assainie, notamment grâce à la réduction des délais de paiement. Moins de défaillances touchent les entreprises clientes, les ateliers.

Selon ce nouveau baromètre de la Feda, une majorité de distributeurs déclare des marges en hausse et une activité favorable. Malgré tout, ils s’inscrivent dans une logique d’augmentation des tarifs à cause, notamment, des coûts logistiques toujours plus pesants.

Les grandes enseignes tirent leur épingle du jeu

En ce qui concerne les ateliers, I+C indique qu’en volume (achats de pièces aux distributeurs) ces derniers ont progressé de 0,6 % sur 2016 (+ 2,5 % sur les deux derniers mois de l’année). Les garages agréés des constructeurs croissent de 0,5 % à l’inverse des MRA, qui sont en recul de 0,6 %. Les grandes enseignes de réparateurs rapides, centres-autos et pneumaticiens augmentent entre 1 % et 1,3 %. Ce sont les grandes gagnantes de la guerre commerciale que se livrent les ateliers.

Mots clefs associés à cet article : Feda, Distribution pièces

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Autodis suspend son introduction en bourse.
    Autodis suspend son introduction en bourse.
  • Alternative Autoparts : une première convention sous l’angle de la technique
    Alternative Autoparts : une première convention sous l’angle de la technique
  • Otop, la mise en orbite se poursuit
    Otop, la mise en orbite se poursuit
  • Hausse des prix à la pompe : le CNPA explique
    Hausse des prix à la pompe : le CNPA explique
  • L’analyse prédictive au service de la distribution
    L’analyse prédictive au service de la distribution
  • Autodis grossit en Italie
    Autodis grossit en Italie
  • Autodistribution lance une nouvelle gamme de pièces techniques Isotech
    Autodistribution lance une nouvelle gamme de pièces techniques Isotech
  • L’avenir de la distribution de pièces se dessine à #Connect Aftermarket
    L’avenir de la distribution de pièces se dessine à #Connect Aftermarket
  • Amerigo International est lancé
    Amerigo International est lancé
  • Total Lubrifiants renforce son partenariat avec Nexus
    Total Lubrifiants renforce son partenariat avec Nexus
  • Pièces de réemploi : les ambitions de FRPA
    Pièces de réemploi : les ambitions de FRPA
  • Goodyear et Bridgestone mutualisent leur distribution
    Goodyear et Bridgestone mutualisent leur distribution
  • Autodis amorce son introduction en bourse
    Autodis amorce son introduction en bourse
  • OTOP recrute en région
    OTOP recrute en région
  • Alternative Autoparts renforce son maillage
    Alternative Autoparts renforce son maillage

Newsletter
Recherche