DriiveMe fête la location entre particulier et professionnel

Publié le par .

DriiveMe, plate-forme en ligne de location entre particulier et professionnel, fête ses cinq années d’existence. À cette occasion, les créateurs du site lancent une nouvelle offre de location entre particuliers sur le même principe que celle qui les lie aux professionnels.

Alexandre et Geoffroy Lambert, créateurs de DriiveMe.
Alexandre et Geoffroy Lambert, créateurs de DriiveMe.

Louer un véhicule pour 1 euro, assurance comprise ? C’est notamment la promesse des plates-formes en ligne telles que Luckyloc ou DriiveMe. Créée en 2012 par Alexandre et Geoffroy Lambert, la start-up DriiveMe propose aux loueurs professionnels de faire rapatrier leurs véhicules via des particuliers.

La formule se veut gagnant-gagnant : le client loue, en aller simple, à moindre coût, et le professionnel récupère son véhicule partout en France. DriiveMe s’est même diversifié dans son offre en proposant de mettre en relation des chauffeurs professionnels et les loueurs qui souhaitent rapporter des voitures plus luxueuses sans les laisser entre les mains d’un conducteur lambda.

Rapatrier les véhicules des particuliers

À l’occasion de son cinquième anniversaire, le site en ligne a lancé depuis quelques mois ce même service, mais entre particuliers cette fois. Ils peuvent profiter d’un voyage pour livrer un véhicule à un autre particulier. Ainsi, ce dernier peut recevoir son véhicule (sur son lieu de vacance ou à domicile après l’achat d’un véhicule, par exemple) moyennant la somme de 18 centimes d’euro par kilomètre.
Pour ce faire, le conducteur qui veut déplacer un véhicule s’inscrit sur le site. Le coût du transfert est calculé automatiquement selon la distance à parcourir et le lieu de livraison, dans la limite de 150 euros maximum, quel que soit le trajet. « Une personne sur deux qui utilise ce service le fait à la suite d’un achat, notamment d’un véhicule d’occasion. Cela lui revient beaucoup moins cher que de se déplacer » indique Jérémie Pilo, directeur marketing de la plate-forme.

Depuis son lancement, 300 particuliers transfèrent leur véhicule chaque mois. Le site revendique environ 300 000 utilisateurs sur la partie location à 1 € et un taux de satisfaction de 93 %. Fort de son succès, DriiveMe se déploie en Espagne cette année. Constantin Lambert, troisième de la fratrie, pilote depuis un mois la version espagnole du site. D’ailleurs les particuliers peuvent également, sur le même principe, louer un véhicule pour réaliser un trajet entre un pays d’Europe et l’Hexagone, à condition qu’il soit immatriculé en France.

Mots clefs associés à cet article : Location, Service

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Autoeco se colle au « décret 5 flux »
    Autoeco se colle au « décret 5 flux »
  • KG Protech forme les techniciens à distance
    KG Protech forme les techniciens à distance
  •  Claude Cham nouveau président de la Fiev
    Claude Cham nouveau président de la Fiev
  • [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier de mars 2019
    [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier de mars 2019
  • WeProov adapte sa solution aux gestionnaires de flotte
    WeProov adapte sa solution aux gestionnaires de flotte
  • ETAI Iberica expose à Motortec Automechanika
    ETAI Iberica expose à Motortec Automechanika
  • Stéphane Rivière est le nouveau président de l’Anfa
    Stéphane Rivière est le nouveau président de l’Anfa
  • Attention aux fluides frigorigènes non réglementaires
    Attention aux fluides frigorigènes non réglementaires
  • + 36% de véhicules électriques en février 2019
    + 36% de véhicules électriques en février 2019
  • Solware Auto va développer son DMS Winmotor Next en Europe
    Solware Auto va développer son DMS Winmotor Next en Europe
  • L’Apam plaide pour une mobilité abordable, pérenne et équitable
    L’Apam plaide pour une mobilité abordable, pérenne et équitable
  • Flexfuel confirme sa troisième homologation
    Flexfuel confirme sa troisième homologation
  • L’éco-maintenance s’invite dans les ateliers
    L’éco-maintenance s’invite dans les ateliers
  • Daf Conseil forme à la dépollution moteur
    Daf Conseil forme à la dépollution moteur
  • Le projet Lowbrasys propose un freinage propre
    Le projet Lowbrasys propose un freinage propre

Newsletter
Recherche