E-commerce : Norauto passe la seconde !

Publié le par .

Avec « e-pneu », les centres Norauto disposent d’un poste d’accueil itinérant.
Avec « e-pneu », les centres Norauto disposent d’un poste d’accueil itinérant.

Depuis mi-octobre, les clients de Norauto peuvent (enfin) commander leurs prestations d’entretien en ligne. Sur norauto.fr, les automobilistes ont désormais la possibilité d’établir un devis avant de prendre rendez-vous dans le centre de leur choix puis de régler leur facture par carte bancaire ou Paypal. Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, ils ont ainsi accès aux plannings actualisés des ateliers de l’ensemble du réseau, ce qui leur permet de réserver directement leur créneau horaire.

De leur côté, les centres Norauto reçoivent par mail la confirmation de réservation et peuvent ainsi préparer en amont l’arrivée du véhicule en mobilisant les techniciens et pièces nécessaires à l’intervention.

Pour le moment, ce service de paiement en ligne n’est disponible que pour la révision, la vidange et le changement de pneumatiques, mais Norauto n’exclut pas de l’étendre à terme aux autres prestations proposées par ses centres. « C’est un service de plus qui nous permet de rendre le parcours toujours plus cohérent dans le cadre de notre stratégie cross canal » explique Bruno Desmet, directeur général de Norauto France.

Un carnet d’entretien digital Norauto en 2016

JPEG - 153.1 ko
Bruno Desmet, directeur général de Norauto France.
Le développement du e-commerce dans l’enseigne du groupe Mobivia représente une étape de plus dans la stratégie de digitalisation qu’a amorcée le réseau de centres-autos depuis quelques années. Cette démarche l’avait notamment conduit à déployer de nombreux outils digitaux dans ses points de vente, dont la tablette de réception active « e-pneu » ou encore les bornes interactives « e-catalogue ».

Si aujourd’hui le e-commerce ne représente que 4 % du chiffre d’affaires de l’enseigne, Norauto semble avoir pris conscience du rôle central joué par le canal web dans son business. « Aujourd’hui 7 clients sur 10 se rendent sur notre site avant d’aller dans nos centres. Si le chiffre d’affaires e-commerce reste peu élevé, le poids réel du site dans l’activité du réseau est très important », observe Bruno Desmet.

Dans cette perspective, Norauto entend d’ailleurs poursuivre sa démarche et s’apprête à développer une nouvelle passerelle Web-to-store avec l’arrivée d’un carnet d’entretien digital. « Bien avancé », ce projet devrait voir le jour début 2016.

Mots clefs associés à cet article : Norauto, E-commerce

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • FleetPartner : Feu Vert prend le relais de Siligom
    FleetPartner : Feu Vert prend le relais de Siligom
  • Roady se lance dans l’assistance routière
    Roady se lance dans l’assistance routière
  • Autobacs Seven change de président
    Autobacs Seven change de président
  • Etape Auto s’affirme sur le marché du centre-auto
    Etape Auto s’affirme sur le marché du centre-auto
  • EuroGom devient à son tour partenaire de DKV
    EuroGom devient à son tour partenaire de DKV
  • Mobivia Groupe sur le point d’acquérir le réseau allemand ATU
    Mobivia Groupe sur le point d’acquérir le réseau allemand ATU
  • Norauto choisit BMW pour promouvoir la mobilité électrique
    Norauto choisit BMW pour promouvoir la mobilité électrique
  • Norauto va lancer son incubateur
    Norauto va lancer son incubateur
  • Etape Auto franchit le cap de 60 adhérents
    Etape Auto franchit le cap de 60 adhérents
  • Carter-Cash franchit le cap des 50 centres
    Carter-Cash franchit le cap des 50 centres
  • Norauto : un premier centre en Guadeloupe
    Norauto : un premier centre en Guadeloupe
  • Roady s’associe à la plate-forme de covoiturage GoMore
    Roady s’associe à la plate-forme de covoiturage GoMore
  • Patrick Herman à la tête du groupe Feu Vert
    Patrick Herman à la tête du groupe Feu Vert
  • Norauto prépare la finale de son challenge mécanique
    Norauto prépare la finale de son challenge mécanique
  • Feu Vert reçoit un nouveau prix pour sa transformation digitale
    Feu Vert reçoit un nouveau prix pour sa transformation digitale

Newsletter
Recherche